La langue des signes française (LSF) est la langue des signes utilisée par les sourds francophones et leurs proches ainsi que certains malentendants pour communiquer. La LSF est une langue à part entière et un des piliers de l’identité de la culture sourde.

La LSF est signée par 100 000 à 200 000 personnes sourdes et malentendantes en France.

Cette langue des signes et plus spécialement la LSF désigne les langues gestuelles  qui sont produites par les mouvements des mains, du visage et du corps dans son ensemble que les personnes atteintes desurdité ont développées pour communiquer. Elle assure toutes les fonctions remplies par les langues orales.

La grammaire de la LSF est « en 3D », c’est-à-dire qu’il est possible d’exprimer plusieurs idées simultanément, ce qui la différencie de la grammaire française linéaire. Par exemple :

  • le francophone va dire : « Hier je me suis super bien amusé à la fête… » en mettant les mots dans cet ordre ;
  • le signeur va signer sur la ligne du temps que c’était « hier », signer le mot « la fête » et qu’il s’est « super bien amusé » en utilisant les intensifs du visage et des gestes.

La langue des signes française a une grammaire différente du « français signé »  notamment la syntaxe qui est différente, elle utilise des signes pour les mots.

Alors Amandine Vicente-Biosca, community manager et rédactrice pour le blog Hop'Toys.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.