Préconisés par les programmes de l’Éducation nationale, plébiscités par les enfants, les rituels proposés quotidiennement aux élèves en classe revêtent plus d’importance qu’on ne croit. Pour favoriser la cohésion du groupe, développer la faculté de concentration, l’intelligence émotionnelle et les fonctions exécutives, mais aussi pour consolider ses acquis, nous vous proposons une petite sélection de nos nouveaux jeux et téléchargements gratuits à utiliser collectivement pour mettre en place, en classe des rituels aussi ludiques qu’utiles.

L’importance des rituels 

Les rituels offrent aux élèves un « espace commun » qui va permettre d’ancrer la cohésion du groupe, de commencer la journée par un temps de partage, de reprendre ses marques dans la classe. lls assurent une transition indispensable entre le temps de la récréation et celui des apprentissages, offrant aux enfants une sorte de sas de (re)concentration.

Bénéfiques à tous, ils sont d’autant plus utiles aux élèves présentant des besoins particuliers, notamment aux enfants ayant des troubles autistiques – qui ont un besoin de prédictibilité accru – ou à ceux présentant un TDA-H.

Mais les rituels constituent également un moyen ludique et très efficace d’ancrer les connaissances, de s’entraîner au calcul, de développer son vocabulaire, etc.

Le petit outil indispensable à tout rituel 

Un rituel doit être régulier mais de courte durée. Que ce soit dans le cadre d’un petit jeu destiné à introduire une séance, à encourager le langage oral, à s’entraîner au calcul mental ou à exprimer ses émotions, vous risquez fort d’avoir une levée de boucliers lorsque vous direz à vos élèves qu’il est temps de sortir leur cahier ! Pour éviter cela, une solution : le Time Timer ! Cet outil va devenir l’accessoire indispensable de tous vos rituels. Sa spécificité est de représenter, non pas le temps déjà écoulé, mais le temps restant avant la fin d’une tâche. Cette matérialisation très visuelle de la durée permet de mieux gérer le temps consacré à une activité, de mieux en appréhender la fin.

Vous pouvez dès le début de l’année introduire le « métier » de « Maître du temps » ou de « Responsable du Time Timer ». A partir de là, avant chaque rituel (comme, d’ailleurs avant un exercice, une évaluation, un temps calme…), l’élève responsable du Time Timer tournera le disque sur la durée que vous aurez indiquée. Libérés de la difficile gestion du temps, les élèves se focalisent mieux sur l’activité !

>> Téléchargement : Les bonhommes élèves pour organiser les « métiers » dans la classe

Le time timer pour la classe

La date du jour 

Rituel incontournable pour démarrer la journée et permettre aux enfants d’acquérir la notion du temps : la date du jour ! La poutre du temps Montessori est un calendrier représentant toute l’année de manière linéaire. Elle permet de se repérer dans le temps par rapport à la totalité de l’année, de visualiser où l’on se situe par rapport à la rentrée, avant l’aboutissement programmé d’un projet, les prochaines vacances… En début d’année, on indique les événement importants sur les jours correspondants : anniversaires, sorties scolaires, changements de saison, fêtes de l’école, événements du calendrier, etc.

>> À télécharger : la poutre du temps Montessori

La météo… des émotions 

On prolonge cette éphéméride avec la météo… des émotions ! Reconnaître et exprimer ses émotions c’est primordial et cela s’apprend. Cela s’appelle l’intelligence émotionnelle. Alors, tous les matins, pour montrer à ses élèves que l’on s’en soucie et que c’est important, on leur demande comment ils vont, ce qu’ils ressentent à l’intérieur, quelle est leur météo du jour. Il n’est pas toujours évident pour eux de mettre des mots sur ce qu’ils ressentent. Mais il a été démontré que plus on était à même d’identifier les émotions, plus on était capable de les gérer.

>> À lire : Lui apprendre à transformer et dépasser ses peurs et émotions 

Plusieurs supports existent pour faciliter cette verbalisation.
On pourra s’appuyer sur l’affiche et le jeu Jouons avec les émotions pour une description plus précise de son ressenti. En même temps que son intelligence émotionnelle, on développera ainsi tout le champ lexical des sensations et émotions.

emotion_produit

La roue des émotions : cette roue permet d’aider enfants et adolescents à prendre conscience de ce qu’ils ressentent, à définir très finement, non seulement leurs sensations intérieures et physiques, mais aussi à identifier ce dont ils auraient besoin pour se sentir mieux.

L’éventail des émotions : voilà un petit outil très pratique, à faire circuler comme un bâton de parole pour exprimer comment l’on se sent et essayer d’expliquer pourquoi. Il pourra également servir à résoudre des conflits entre les enfants.

>> À lire aussi : 8 astuces pour développer l’intelligence émotionnelle
>> À télécharger et imprimer : La météo des émotions : identifier ses sensibilités

Petits entraînements à la concentration 

Les enseignants se le répètent souvent : en matière de pédagogie il faut savoir « perdre du temps pour en gagner ». Proposer régulièrement aux enfants de petits jeux rapides, d’écoute et d’observation est en ce sens une activité hautement recommandée. Elle permettra en effet de développer la capacité d’attention et de concentration des élèves de même que leur capacité de mémorisation, ce qui naturellement, leur servira dans leurs apprentissages.

Quel que soit le support (visuel ou auditif), l’idée est de permettre à vos élèves de faire travailler leur cerveau. Tous les jeux que nous vous conseillons ici vont permettre d’entraîner les fonctions exécutives de l’enfant, c’est-à-dire la capacité de leur cerveau à s’adapter à des situations nouvelles, non routinières, à éviter les pièges. Ils vont les entraîner à « inhiber » ce que les neurosciences appellent les « heuristiques » – autrement dit les réponses réponses dominantes, les routines antérieurement automatisées – en jouant sur l’alternance des consignes, la nécessité d’une observation fine et d’un raisonnement. Alors tous les matins (ou tous les retours de pause méridienne), 5 petites minutes de jeu ne seront pas de trop pour travailler la flexibilité mentale !

Discrimination visuelle

Discrimnation visuelle

Images en tête : Développée par une orthophoniste, cette nouveauté Hop’Toys vise à développer les capacités d’observation, de mémorisation, de lecture d’image et de raisonnement. Après avoir invité vos élèves à observer attentivement une carte illustrant une scène, de la vie quotidienne demandez-leur de répondre à des questions sur cette même scène ou de compléter un texte à trous la décrivant.

Kaleïdos junior : Un classique des jeux d’observation ! Le but est de réussir à trouver, sur une illustration fourmillant de détails, le plus grand nombre d’éléments commençant par la lettre qu’on aura désignée.

Ecoute attentive

Ecoute attentive

Cartador : Ce jeu permet d’entraîner les capacités attentionnelles, la mémoire de travail, la mémoire à long terme et l’inhibition. Avec le jeu Cartador, proposez tous les matins à vos élèves un défi (« Ecoute cette liste de noms d’animaux. Tu ne devras répéter que ceux désignant des animaux à plumes »), une écoute attentive (« Ecoute les mots lus et compte le nombre de mots commençant par L ») ou une lecture piégée (« Lis les mots le plus vite possible, sans lire les animaux de la ferme »). Si vous êtes équipé d’un TBI ou TNI vous pouvez même scanner la carte ou la projeter à l’aide d’un scan mobile.

Tam-Tap : Un jeu conçu par un enseignant spécialisé, qui, en plus de développer la concentration et la mémorisation, offrira un petit rituel de motricité pour bouger son corps et bien se réveiller le matin. Il s’agit en effet d’enchaîner, en rythme, des gestes moteurs simples comme taper des mains, des pieds, taper sur la table, en fonction d’une séquence de symboles.

Développer le vocabulaire

Developper le vocabulaire

La boîte à mots, expressions imagées : Voilà un formidable petit jeu qui permettra d’enrichir le lexique de vos élèves d’une manière à la fois simple et amusante ! Chaque jour, lisez à vos élèves une expression imagée dont ils devront donner la définition (Etre haut comme trois pommes> être petit) ou au contraire, donnez-leur une définition et demandez-leur de trouver l’expression imagée qui y correspond (marcher discrètement > marcher à pas de loup). Encore plus rigolo que le mot du jour !

Absurdités en images : « Quand c’est absurde, ça fait parler », nous disait une enseignante spécialisée ! Voilà un excellent moyen de développer le langage, y compris avec des élèves de cycle 1 : on montre une carte représentant une situation absurde (un enfant prenant un bain dans du jus d’orange, faisant des bulles carrées…). La surprise (donc le plaisir) et un certain besoin de logique des enfants les motivent à expliquer l’incongruité de la situation. Un petit rituel qui permet aux tout-petits d’améliorer la construction de phrases complexes et d’apprendre à organiser leur discours.

Jouer avec l’orthographe

Jouer avec l'orthographe

Top chrono : Un jeu conçu par une orthophoniste pour réveiller ses méninges ! On enchaîne des consignes différentes et on essaie de répondre le plus vite possible à des questions relatives à la construction de mots. « Combien y a-t-il de voyelles dans ce mot ? » » « Epelle ce mot une lettre sur deux », etc). Un excellent moyen de développer la mémoire de travail, l’attention et la flexibilité mentale.

 

Petite gym du matin : numération et calcul mental 

Travailler les unités, dizaines, centaines avec le rituel « Chaque jour compte »

En cycle 2 surtout, vous pourrez utiliser des outils de manipulation numérique (symbolisant les unités, dizaines et centaines), comme les Mathlink, ou les éléments du Kit base 10 pour mettre en place le petit rituel de numération « Chaque jour compte ». Chaque matin, un élève dépose un cube dans un récipient transparent. Au bout de 10 jours, ces 10 unités deviennent une dizaine que l’on place dans un autre récipient positionné à la gauche du premier et ainsi de suite jusqu’à atteindre la centaine. Lorsqu’on aura 10 barres de 10 cubes ou sa plaque de centaine, on aura bien mérité de fêter les 100 jours d’école !

Les snap cubes pour apprendre à compter

Un rituel mathématique… tactile !

Avec des élèves de CP, CE1, les magnifiques Sumblox pourront vous permettre de mettre en place dans votre classe un petit rituel de numération très original, car tactile. Chaque matin, demandez à un élève (ou faîtes-en un métier, ils l’adoreront !) de représenter un nombre à l’aide de plusieurs pièces de sumblox (ou d’une seule pour commencer). Un autre élève devra venir créer l’équivalence en empilant d’autres chiffres à côté jusqu’à atteindre la même hauteur. Vous pouvez jouer sur la difficulté de diverses manières : en fixant au premier ou au second élève le nombre de pièces à utiliser pour réaliser le nombre (Exemple : faire 18 avec 4 pièces), en cachant d’abord la hauteur atteinte par la première construction au premier élève avant de comparer les hauteurs pour vérifier avec toute la classe, etc

Toute la journée, laissez cette paire de nombres équivalents bien en vue dans la classe. Cette construction tactile du nombre en 3D permettra aux enfants de s’imprégner toute la journée de cette équivalence et de retenir plus facilement que 18 (10 +4+3+1), c’est la même chose que 10 + 8. Idéal bien sûr pour bien ancrer les compléments à 10 !

>> Découvrez d’autres idées d’activité avec les Sumblox

 

Nume Cats

Nume Cat’s, les énigmes mathématiques : Chaque matin un petit problème mathématique pour se mettre en jambes ! Ce petit jeu de cartes très complet permet d’aborder une grande variété de problèmes mathématiques concrets ! Challenge « opérations », petites histoires de soustraction ou d’addition, questions autour du champ lexical mathématique… les consignes sont extrêmement variées. Un petit rituel très rapide que l’on peut facilement confier à un maître du rituel dont ce sera « le métier » cette semaine.

 

L’indispensable petit moment civisme 

Parce qu’il favorise la prise de parole, l’échange, le débat, le rituel est un moment idéal pour aborder, « sans en avoir l’air » des notions civiques indispensables. Tous les jours, on s’appuie sur un imagier, des affiches, ou sur les petits livres de la collection Moi et les autres par exemple pour présenter aux enfants une scène de vie très réaliste, très concrète et leur demander comment ils réagiraient en pareille situation.

Une manière idéale de travailler le vivre ensemble, de favoriser l’entente entre les élèves et de développer leur empathie. On pourra proposer ce petit rituel en début de semaine et en dégager une règle de vie, une « bonne attitude » à mettre en pratique tout au long de la semaine.

Je fais les choses dans les règles : Un imagier très utile pour expliquer aux enfants qu’il existe des règles de vie en société et qu’il faut les appliquer pour le respect de tous ! Plusieurs scènes de vie quotidiennes sont abordées à travers ces images et présentent plusieurs conduites sociales adaptées ou inadaptées à chacune d’elles (comme au supermarché ou au restaurant). A l’enfant de les expliquer ou de les corriger….

Fiches anti-harcèlement : Des fiches de travail et de discussion indispensables pour dire stop au harcèlement scolaire et aider à le prévenir. Elles présentent différentes situations de harcèlement : physique, mental, d’exclusion sociale ou encore de cyberintimidation. A utiliser en séances de groupe pour ouvrir la discussion avec les enfants.

Rituel en classe

Vous aussi, vous vous appuyez sur des jeux Hop’Toys pour proposer des petits rituels dans votre classe ? N’hésitez pas à nous dire lesquels vous utilisez et à partager vos bonnes pratiques !

Marianne est responsable de communication chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog. Passée par l'édition, la médiation culturelle et l'enseignement, elle aime tout particulièrement aborder des sujets pédagogiques, culturels et d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.