Occuper un enfant est un travail à plein temps et trouver des activités amusantes pour les enfants polyhandicapés peut être encore plus compliqué. Créer du lien, éveiller et stimuler un enfant polyhandicapé est important pour renforcer ses acquisitions et lui permettre de s’épanouir à vos côtés. Que ce soit par le jeu, les massages, les manipulations douces, voici des idées d’activités à pratiquer pour passer des moments de communication agréables ensemble. 

Éveiller les sens

Les massages

Lors de moments privilégiés durant lesquels on va toucher avec bienveillance une personne polyhandicapée, le corps devient un espace de rencontre. Il permet de s’exprimer, de ressentir, d’apprendre et de comprendre. Le corps est une fenêtre sur le monde extérieur, il est aussi un vecteur d’émotions et un moyen d’expression. En utilisant un code particulier, on peut entrer en contact émotionnel. Pour cela, on peut donner un toucher doux, tonique, peau à peau ou avec un objet intermédiaire, etc. Dans cette optique, le corps n’est pas qu’un corps à manipuler, mais bel et bien un corps de relation et d’émotion.

>> Polyhandicap : les bienfaits du toucher chez l’enfant

Les tubes sensoriels

Les tubes sensoriels vont permettre à l’enfant de faire de nombreuses découvertes et de stimuler ses sens en abordant un large éventail de compétences et de concepts qui peuvent être adaptés aux besoins de l’enfant qui les utilise. Les enfants ont souvent besoin d’une source extérieure afin d’apprendre à réguler leurs réponses physiologiques et émotionnelles face aux multiples facteurs de stress. Si un enfant ne peut être consolé ou n’arrive pas à s’engager dans d’autres activités calmantes, ces tubes sensoriels peuvent être utilisés comme une « ancre » visuelle afin de lui apporter de la sérénité : il se concentrera alors uniquement sur celle-ci et non sur le monde qui l’entoure. L’enfant pourra secouer le tube sensoriel aussi fort qu’il le souhaitera, fournissant des propriétés proprioceptives calmantes à son corps en même temps qu’un exutoire.

>> Activité : créer des tubes sensoriels pas à pas

Polyhandicap : activité tube sensoriel

Créer un mur sensoriel

Les enfants apprennent avant tout de leurs interactions avec leur environnement. Pour s’épanouir et développer leur intelligence, ils ont besoin qu’on leur propose des activités qui vont les aider à comprendre le monde, son fonctionnement, ses objets, ses principes en l’expérimentant… à travers tous leurs sens ! Comment créer un environnement qui, à la fois encourage l’enfant à manipuler le réel, lui permette de le faire en toute sécurité – et donc en toute autonomie – et en multipliant les découvertes sensorielles ? Les murs sensoriels peuvent permettre de répondre à tous ces enjeux.

>> De l’intérêt de manipuler le réel : les murs sensoriels

>> Activité : je crée un mur sensoriel

>> Lookbook : créer un mur sensoriel

Polyhandicap : créer un mur sensoriel

Les paniers de découvertes

Les paniers de découvertes sont des paniers sensoriels qui permettent à l’enfant de ressentir différentes sensations grâce aux multiples matières et matériaux des objets présents dans le panier. Mettant en éveil tous les sens avec des sensations variées, des choses à attraper et à manipuler, cette activité permettra à l’enfant et son aidant de stimuler les différentes parties du corps grâce aux multiples sensations proposées :

>> Panier de découvertes : le froid

>> Panier de découvertes : matières et sensations

>> Panier de découvertes : les produits lumineux

>> Panier de découvertes : les sons

>> Panier de découvertes : les contrastes noir et blanc

>> Panier de découvertes : le métal

polyhandicap : les paniers de découverte

Un nido pour stimuler les sens

Le nido d’inspiration Montessori est un espace de découverte permettant à l’adulte de stimuler ses sens dans un environnement adapté et sécurisé par rapport à son handicap.
Cet espace sensoriel va permettre à l’adulte en situation d’handicap de développer ses perceptions sensorielles et de stimuler sa curiosité. Nous avons adapté ce concept pour qu’il puisse convenir aux enfants plus grands et aux ados, porteurs d’un handicap moteur lourd ou encore d’un polyhandicap. Ci-dessous, vous pourrez en voir deux versions : un nido pour jouer allongé et un coin pour jouer, calé dans un pouf. Dans les deux cas, le principe reste le même…

>> Le nido : un espace de découverte pour les plus grands !

Polyhandicap : un nido montessori pour ado et adulte

La relation de cause à effet

Un circuit de course adapté

Les contacteurs sont des dispositifs astucieux permettant d’aller au-delà des limitations physiques imposées par un handicap. Il permet à une personne n’ayant pas les mouvements coordonnés et précis nécessaires à l’activation des objets du quotidien de gagner en indépendance en rendant le geste possible. Cette activité invite à assembler un circuit de course pour jouer avec des jouets adaptés grâce à des contacteurs ! Une activité que votre enfant va tout simplement adorer ! Apprentissage primordial, la relation de cause à effet est un pilier pour son avenir.

>> Activité : je fabrique mon circuit de course adapté

Polyhandicap : activité relation de cause à effet

Le pupitre lumineux

Cet outil « low-tech » permet de rendre accessibles aux enfants, adolescents et adultes présentant de sévères handicaps, certaines activités dans les domaines ludiques, occupationnels ou d’apprentissage grâce à un matériel simple utilisant les nouvelles technologies. Avec ou sans fil, personnalisables, sonores et entièrement paramétrables, les contacteurs permettent à l’enfant d’agir sur son environnement.

Vous pouvez découvrir pas à pas, comment aider l’enfant à prendre conscience de la relation de cause à effet, apprentissage important ouvrant la voie vers l’autonomie et vers bien d’autres enseignements…!

>> Activité : Le pupitre lumineux et ses contacteurs 

Polyhandicap : le pupitre lumineux

Les pupitres ludiques

Ajoutez un peu de fantaisie avec ces pupitres ludiques fabriqués à partir de boites en carton en téléchargeant les gabarits et planches de décors sur les fiches des produits utilisés pour cette activité !

>> Les contacteurs : des pupitres ludiques !

Polyhandicap : les pupitres avec contacteurs ludiques !

Encourager la motricité

Stimuler la motricité fine

Le panneau de dextérité mural permettra à l’enfant et à l’adulte de développer leur motricité fine tout en s’amusant ! Il offre un large éventail d’activités et de jeux . Totalement modulable grâce aux attaches auto-agrippantes (Velcro), il permet de changer les activités à l’infini en fonction des intérêts de la personne qui s’en sert. L’enfant comme l’adulte va ainsi pouvoir travailler son imagination, la coordination de ses membres supérieurs notamment la motricité manuelle. Vous pouvez tout à fait mettre ce panneau à hauteur de sol en veillant à bien l’attacher au mur porteur pour des raisons de sécurité. Vous pouvez également accrocher ce panneau à hauteur de fauteuil afin qu’il soit accessible à tous !

>> Activité : Je fabrique… un panneau de dextérité !

Polyhandicap : Je fabrique... un panneau de dextérité !

La petite maison de Lili Nielsen (aussi appelée « Little Room »)

Pédagogue et psychologue danoise spécialisée dans la prise en charge précoce d’enfants polyhandicapés ou avec déficience visuelle, Lilli Nielsen a créé la « Little Room ». Aide sensorielle conçue en 1982 par elle-même, cette « Petite Maison » apporte de multiples stimuli à l’enfant-apprenant. Elle est également au cœur du concept de « l’apprentissage actif », approche pédagogique initiée pour les enfants-apprenants ayant des déficiences visuelles, une surdicécité, étant atteints de paralysie cérébrale ou présentant un retard de développement.

La philosophie de l’approche de l’apprentissage actif est de donner à l’enfant l’occasion d’apprendre, et ainsi étape par étape, de le mettre dans des conditions idéales lui permettant d’apprendre à des niveaux de plus en plus élevés.

La « Petite Maison » (appelée originellement « Little Room ») est une petite pièce qui offre à l’enfant-apprenant un environnement sûr pour l’exploration autonome. Les objets y sont attachés avec un élastique et reviennent à leur position d’origine lorsque l’enfant les lâche, lui permettant de les retrouver et de répéter une action aussi rapidement et aussi souvent qu’il le souhaite. Il donne aux enfants-apprenants la possibilité de travailler sur l’exploration, la comparaison et la permanence de l’objet, la relation de cause à effet, la résolution de problèmes, l’autonomie, la reconnaissance, l’anticipation, l’intégration sensorielle et la mémoire spatiale.

>> Activité : je fabrique une « Little Room » d’inspiration Nielsen

Polyhandicap : une activité pour créer la Little Room de Lili Nielsen

Le tableau de position d’inspiration Nielsen

Le tableau de position est une aide perceptuelle conçue pour répondre aux besoins de l’enfant-apprenant tout en favorisant le développement accru de sa motricité fine, au niveau de la préhension et de la manipulation des objets situés sur le tableau. Il offre des conditions d’apprentissages idéales sur le positionnement spatial des objets, mais aussi sur les textures des matières de ceux-ci. La répétition des gestes est primordiale afin que l’enfant-apprenant mémorise l’emplacement des objets, conditionnant ainsi le développement cognitif.

>> Activité : Je fabrique… un tableau de position d’inspiration « Nielsen »

Polyhandicap : le tableau de position de Nielsen

La peinture adaptée

Avec les différentes fêtes à venir, proposez à votre enfant de peindre avec les outils qui lui sont les plus adaptés, agréables et amusants. Nous vous offrons un petit pochoir en forme de cœur pour exprimer son amour et sa bienveillance à ceux qu’il aime. En plus d’un joli cadeau personnalisé, cette peinture favorisera la créativité de l’enfant, mais développera également ses sens visuels et tactiles.

Rouleaux de peinture, plumeaux à peindre, tampons, mini pinceaux boules, balles tampons… Tous les moyens sont bons pour peindre ! Que vous souhaitiez expérimenter un seul ou chacun de ces outils, cette activité est faite pour vous !

>> Activité : Je crée une peinture pour ceux que j’aime

Polyhandicap et peinture

Échanger et communiquer

Des pictogrammes tactiles et sonores

Pour les enfants polyhandicapés, les pictogrammes tactiles sont d’une richesse incroyable ! Ils vont permettre de fournir aux enfants ayant une déficience sensorielle une nouvelle source de communication. Ces pictogrammes vont contenir des objets aux différentes textures, des miniatures d’animaux, des morceaux d’objets réels, ainsi que certains objets tels que nous les utilisons. L’enfant va pouvoir les utiliser de manière autonome pour obtenir des informations sur ce qui l’entoure, faire des choix ou exprimer les messages qu’il veut faire passer.

>> Activité : Je fabrique des pictogrammes tactiles et sonores

Polyhandicap : activité pictogramme sonore et tactile

Créer un cahier de communication

Le tapis de communication a été mis au point à partir d’un projet de recherche mené par Joan Murphy à l’Université de Stirling en 1989. Celle-ci a étudié les interactions des personnes atteintes d’infirmité motrice cérébrale qui utilisaient des outils d’aide à la communication de haute technologie dans une unité résidentielle. Quand elle a demandé l’avis des utilisateurs sur ces systèmes et les interactions qu’ils permettaient, Joan Murphy s’est rendu compte qu’ils ne proposaient pas le vocabulaire nécessaire et elle a ainsi commencé à dessiner et découper des symboles.

C’est à partir de cette problématique qu’a été développé le « Talking Mat », un outil utile pour structurer la pensée et aider à la réflexion les personnes ayant des difficultés de communication.

Ce tapis peut aider l’utilisateur à prendre une décision en fournissant une structure où l’information est présentée par des symboles-pictogrammes. La personne va ainsi pouvoir réfléchir à l’information, faire une mise au point sur ce que cela signifie, et ainsi exprimer ce qu’elle ressent de façon visuelle.

>> Activité : Je fabrique un tapis de communication d’inspiration « Talking Mat »

polyhandicap : tapis communication

Selon les capacités et la personnalité de votre enfant, certaines activités peuvent être idéales, ou non. Parfois, les idées les plus simples fonctionnent le mieux. Essayez quelques-unes de ces activités, soyez créatif et n’hésitez pas à partager les vôtres en commentaire de cet article ! 

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.