L’excitation et les préparatifs qui viennent avec la saison des vacances et des fêtes sont parfois écrasants pour les enfants, en particulier ceux atteints de TDA/H. Et si vous découvriez nos conseils pour passer de bonnes fêtes en famille ? 

Que faites-vous pendant la saison des fêtes ? Est-ce que vous allez rendre visite à des amis ou à des parents en retardant le coucher normal de votre enfant ? Avez-vous des journées chargées ? Passez-vous les week-ends à rechercher quelles activités vous allez pouvoir faire durant les vacances ? Outre l’agitation des vacances, les enfants sont inondés de publicités concernant les derniers jouets à commander avec un mois de décembre saturé d’images de Noël. Leur excitation commence dès le début du calendrier de l’Avent, et grandit chaque jour…

>> À lire : TDA/H – 5 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention

Un environnement structuré

Les enfants qui ont des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité ont besoin de cohérence et d’un environnement structuré. Avec des horaires et des routines qui vont être chamboulés, votre enfant peut être en souffrance et les troubles du comportement peuvent s’accentuer, que ce soit dans sa scolarité ou à la maison. Les enfants hyperactifs peuvent le devenir encore plus, et ceux qui sont facilement distraits trouveront encore plus difficile de rester concentré sur une certaine tâche. Les enfants souffrant d’impulsivité peuvent voir une augmentation de celle-ci… Certains parents voient le comportement changer dès le mois d’octobre et ce jusqu’en janvier.

Pour les enfants qui ont des difficultés relativement aux autres, cette période de l’année peut être particulièrement difficile. Certains de leurs camarades se réunissent avec des copains pendant les vacances de Noël de l’école ; l’enfant qui n’a pas beaucoup d’amis peut alors se sentir encore plus isolé. Les déjeuners et dîners de famille peuvent être stressants si votre enfant n’a pas encore les compétences sociales pour agir de manière appropriée, et qu’il passe la journée à se sentir seul et isolé… D’autres parents trouvent que les fratries sont plus agitées, que les conflits entre frères et sœurs augmentent durant cette période de vacances.

>> A lire : 10 idées faciles pour aider mon enfant TDA/H au quotidien

Des conseils pour des fêtes sereines

Les parents doivent faire face à beaucoup de choses durant cette période, leur travail, leurs responsabilités quotidiennes, tout en aidant leur enfant à gérer le stress qu’entraînent ces préparatifs et vacances de Noël. Les parents peuvent être frustrés pour leur enfant, attendant impatiemment la fin des fêtes plutôt que de profiter de cette période de l’année.

Pour aider à garder le moral durant ces vacances et passer des fêtes sereines, voici des conseils à utiliser chaque jour :

1. Maintenez les routines autant que possible !
Parfois, il est très difficile de maintenir les routines avec les nombreuses activités qui s’organisent. Planifiez des événements autour de l’horaire de votre enfant. Les routines et les heures de coucher sont importantes pour une bonne nuit de sommeil.

2. Préparez un calendrier de vacances que vous accrocherez à la portée de l’enfant
Assurez-vous d’inclure les événements scolaires, tels que les sorties, les fêtes et les goûters de Noël. Utilisez le calendrier pour garder une trace des visites à vos amis et parents, ainsi que des moments où vous prévoyez de faire les achats de Noël. Vous allez pouvoir utiliser ce calendrier pour aider votre enfant à anticiper les évènements qui vont venir, et lui parler ainsi de vos attentes lors de ceux-ci.

3. Soyez proactif dans votre approche
Réfléchissez aux problèmes susceptibles de se développer et déterminez si vos attentes correspondent à la situation. Si nécessaire, raccourcissez le temps d’une visite chez des amis ou des parents. Discutez avec votre enfant avant chaque événement de ce à quoi il doit se préparer et de vos attentes.

4. Déterminez les buts et vos attentes sur le comportement de votre enfant durant les vacances
Assurez-vous de donner à votre enfant des consignes claires tout en maintenant un contact visuel pendant que vous parlez avec lui. Dites-lui calmement quelles seront les conséquences de son comportement, qu’il soit positif ou négatif.

tdah_noel

>> À découvrir : Fidget – Des outils indispensables pour les enfants TDA/H

5. Soyez compréhensif
Les enfants ayant des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité peuvent être plus impulsifs durant cette période et faire d’innombrables demandes, notamment de cadeaux. Prenez le temps durant les week-ends de trier les anciens jouets et d’en faire don à des associations. Peut-être pourriez -vous vous investir ensemble dans une association qui aide les familles dans le besoin ?

6. Expliquez à votre enfant qu’il existe des règles différentes selon les familles
Lorsque vous allez chez la famille ou chez des amis, expliquez à votre enfant, à l’avance, comment il doit se comporter dans cette maison. Si vous allez chez une tante qui n’a pas d’enfant, et que celle-ci à des objets fragiles à hauteur d’enfant, prévenez-la en amont et demandez-lui s’il est possible de les placer en hauteur, afin que de ne pas mettre votre enfant dans une situation qui pourrait le gêner. Si vous sentez que votre enfant ne gère pas bien la situation, n’hésitez pas à raccourcir les visites pour son bien-être.

7. Pensez à l’invitation que vous avez reçue avant de l’accepter
Est-ce un endroit où vous et vos enfants serez à l’aise ? Est-ce un endroit où vous pourrez vous retirer doucement pendant une courte période pour permettre à votre enfant de se calmer s’il en a besoin ? Vous n’avez pas besoin d’accepter toutes les invitations ; il est envisageable de refuser poliment si c’est dans l’intérêt de votre famille.

8. Lorsque vous allez déjeuner ou dîner chez des amis ou de la famille, demandez-leur à l’avance quel sera le menu
Il se peut que votre enfant n’aime pas ce qui a été préparé, et il serait dommage que ce moment avec vos amis ou votre famille soit perturbé pour cela. N’hésitez pas à apporter de quoi manger pour votre enfant, ou faites-le manger juste avant de partir. Il pourra sans doute partager le dessert avec vous ! Votre enfant sera plus serein lorsqu’il aura mangé quelque chose qu’il aime.

9. Pour l’ouverture des cadeaux, définissez des règles à l’avance
Dites aux enfants qu’aucun jouet ne doit être utilisé avant que tous les cadeaux soient ouverts et que le papier cadeau soit jeté. Cela peut réduire les jouets cassés avant même d’avoir servi ou les jouets jetés accidentellement avec l’emballage cadeau.

10. Prenez le temps de recevoir votre famille
Il est important durant cette saison de partager des souvenirs et de prendre soin de sa famille. Demandez aux grands-parents de venir partager quelques jours avec vous, passer du temps ensemble, ainsi qu’avec les enfants. Cela soulagera votre quotidien et permettra de resserrer les liens qui vous unissent.

>> À lire : 5 produits pour stimuler la faculté d’attention

Rappelez-vous que les fêtes de Noël sont un véritable moment de joie, de partage en famille. Les enfants doivent toujours avoir un environnement calme autour d’eux, sinon ils risquent d’être entièrement dépassés par toutes les stimulations liées à Noël, et ils risqueraient de moins apprécier cette période… Prenez le temps d’apprécier des moments simples et uniques ensemble… Passez de belles fêtes de fin d’année

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.