Notre collaboratrice Joëlle a participé, le temps d’un week-end, à un stage d’Art Thérapie avec Florence Fabre. A cette occasion, nous nous penchons sur ce sujet par le biais d’une interview avec l’art-thérapeute et du témoignage de Joëlle à la suite de cette « expérience ».

Qu’est-ce l’Art thérapie?

L’Art thérapie est un espace entre L’Art et la Thérapie. Un espace pour tous, où le professionnel va emmener le ou les patients, ou le ou les stagiaires, à utiliser des moyens artistiques qui vont permettre d’exprimer notre palette d’émotions en entrainant dans ce même temps une modification psychique des blocages, des angoisses, des phobies, des difficultés de communications, etc. L’Art thérapie est un espace aux multiples langages où l’art n’est plus un acte ludique et éducatif mais où l’art devient un langage plus doux face à nos difficultés et nos souffrances.
La personne peut alors exprimer des maux, les comprendre et les dépasser.

Comment est née cette vocation ?

Une histoire personnelle, des passions, une fascination pour l’humain, un parcours universitaire, qui m’a mené tout doucement de la Sociologie à la Psychologie appliquée, un parcours personnel de plasticienne, et beaucoup de belles rencontres. Et petit à petit une envie de transmettre et de partager cette passion qui est accessible à tous par le biais de stages et de formations. Mais aussi de partager avec mes patients cet espace privilégié qui va les aider à dépasser leurs souffrances et /ou leur difficulté, par le biais de stimulations créatives.

Pourquoi appeler votre Atelier Art &’motion ?

Dans « Art &’motion », je retrouve trois termes qui sont selon moi clefs : L’Art, la motion et l’émotion. Le premier est l’Art, l’Art avait comme signification première la science et le savoir, puis c’est devenu un moyen, une méthode, Mais quand on se penche un peu sur les significations d’aujourd’hui il y a deux axes : d’un côté l’art en tant qu’aptitudes naturelles et d’un autre comme le disait BALZAC, « La mission de l’Art n’est pas de copier la nature mais de l’exprimer. »
La Motion signifie l’action de mouvoir, l’impulsion en tant que modification psychique.
L’émotion est propre à chacun, c’est un état de conscience complexe, généralement brusque et momentané, accompagné de troubles physiologiques (rougeurs, agitations, sensation de malaise, palpitations, sensations agréables et /ou désagréables, etc.)

Pensez vous que l’Art-thérapie soit accessible à tous ?

Je pense que l’Art-thérapie est un espace fermé par la notion d’espace en tant que lieu et la notion de temps en tant que durée de la séance ou de l’atelier mais ouvert à toutes personnes, tout âge. L’Art thérapie est un espace sans jugement, sans apprentissage, où l’Art thérapeute aide son patient à se découvrir et à développer ses propres compétences pour évoluer en autonomie face aux difficultés qu’il pourra rencontrer dans son quotidien.

L’objectif principal est la relation du « soi à soi » et des la relation du « soi à l’autre », à travers un langage émotionnel aux multiples couleurs.

  • Se défouler, se détendre, s’écouter, se comprendre… (Ateliers de groupe)

Des ateliers de groupe qui deviennent un lieu d’expression libre de notre imaginaire. Il permet de s’ouvrir à un autre espace de soi-même que nous ne sollicitons pas souvent. par le biais de la peinture, du modelage, du collage, de la mise en scène, du conte , du masque…
Notre société nous demande de plus en plus d’être rapide, efficace et performant, nous nous conditionnons tous dans cette dynamique, et cela influe même sur notre vie privée. Ces ateliers vont nous permettre de nous laisser aller petit à petit et de lâcher prise pour redécouvrir le plaisir de créer et d’être soi.

  • Se découvrir (consultation individuelles)

Vers une meilleure compréhension de soi. La séance d’art-thérapie est une séance individuelle ayant comme support le soin thérapeutique.
Cette psychothérapie a comme objet médiateur l’art comme support au langage.
Le patient s’engage dans une dynamique d’analyse dans laquelle il va se découvrir, se comprendre et s accepter.

  • Se découvrir (consultation individuelles)

Vers une meilleure compréhension de soi. La séance d’art-thérapie est une séance individuelle ayant comme support le soin thérapeutique.
Cette psychothérapie a comme objet médiateur l’art comme support au langage.
Le patient s’engage dans une dynamique d’analyse dans laquelle il va se découvrir, se comprendre et s accepter.

Connaissance de soi
Découvrir son propre but
Imaginer le long terme, se projeter
Obstacles-Blocages-Freins
Peurs et dépendances
Se concentrer sur soi-même

Affirmation de soi
Affirmation et confiance en soi
Faire des propositions
Oser dire non
Affirmer ses choix
Trouver les mots pour dire

Estime de soi
Habilité à changer du jeu au je
Oser être soi-même
Se dépasser

Relations aux autres
Se découvrir dans la relation à chaque autre
Gestion des émotions (ex, stress, angoisse,…)

Quelle place peut avoir l’Art thérapie dans le handicap ?

Saviez vous que Handicap vient d’un terme Anglais « hand in cap » ?, je l’ai appris récemment, « main dans le chapeau », les personnes qui ont une main dans le chapeau ont un avantage sur ceux qui se disent « normaux » car ils ont une étape supplémentaire à effectuer en Art thérapie ils doivent mettre la main dans le chapeau pour sortir ensuite ce qu’il y a dedans. L’Art est non seulement un moyen d’expression, mais il est le langage de notre intérieur. Il va nous permettre de mieux nous comprendre, nous surprendre et soulager nos maux intérieurs. Là où les mots ne coïncident pas avec nos émotions et nos maux, l’Art devient l’intermédiaire entre notre « nous inconscient » et notre « nous conscient » pour redevenir « nous » tout simplement. C’est le patient qui fait la séance, nous avons tous des handicaps, plus ou moins visibles, il y a ceux qui ont le choix de ne pas les voir et ceux qui ne l’ont pas. L’Art thérapie n’est pas seulement curative mais peut être aussi préventive.

Vous voulez dire que vous avez différentes façons de travailler ?

Oui, sous forme de séances individuelles, de séances de groupes (parcours sur 6 mois à raison d’un week-end par mois, les après midi, découverte de soi et de l’Art-thérapie), de stages de découverte, et de Formation professionnelle.
Publics Concernés par les formations : Professionnels de la santé, du social, de l’éducation et de la culture.
Travailleurs sociaux, pédagogues et enseignants.
Praticiens des sciences humaines et sociales.
Thérapeutes, psychothérapeutes et personnes en formation de thérapeute.
Mais aussi les artistes…

Quels sont les arts que vous utilisez ?

Au niveau de la formation nous sommes une équipe pluridisciplinaire autour de l’Art-thérapie, chacun avec ses spécialités propres, que vous trouverez sur le site internet. Mais nous travaillons tous avec la peinture, l’Argile, la musique, la médiation corporelle, le théâtre, l’écriture, la photo, le collage, les épices, etc. Tous les médiums artistiques sont pour nous des supports à création et à réflexion mais pas à enseignement. L’Art thérapie n’est pas une activité éducative ou un apprentissage de technique, c’est un chemin vers sa propre créativité.

Le témoignage de notre partcipante Hop’Toys a cette formation « atelier theatre d’improvisation », Joëlle.

« J’ai rencontré Florence FABRE par le biais d’une amie commune. Nous avons beaucoup échangé sur nos métiers qui en de nombreux points se recoupaient. En Mai dernier, elle m’a proposé de venir suivre la formation « Atelier théâtre » qu’elle dispensait dans son atelier (le mot cabinet n’étant pas celui qu’elle affectionne) en collaboration avec un art-thérapeute italien.
Elle a souhaité ne rien me dire sur le déroulement du week-end pour laisser place à la spontanéité. J’ai très rapidement compris pourquoi lorsque nous avons démarré la séance le premier jour. Nous étions 10 personnes, majoritairement des professionnels travaillant en structure d’accueil pour enfants et adultes handicapés (M.A.S, F.A.M, I.M.E…). Nous avons commencé par un travail d’expression corporelle et vocale par de l’improvisation de gestes, presque apparentés à de la danse, l’émission de cris et bruits divers selon l’imagination et l’inspiration. Le travail a débuté de façon individuelle puis en binôme puis en totalité avec le reste du groupe. Tout au long de la journée, nous avons su nous exprimer plus librement, avec moins de retenue et pudeur, avec des gestes, des sons. On prend conscience de son corps, on le découvre même. Le lendemain, nous avions interdiction de nous parler en français. Nous avons dû improviser des scènes de vie, les mimer, créer des situations imaginaires et tenter de se faire comprendre du reste du groupe sans un mot. Ce travail fut très révélateur : nous avons appris à nous connaitre et à communiquer sans l’usage de la parole. Des liens et des affinités se créent alors qu’on ne s’est quasiment pas adressé la parole. On a exprimé beaucoup de chose par le regard, les sons, les gestes et postures. Nous avons aussi beaucoup rit. Je me suis surprise moi-même, découverte autrement. Ce fut franchement passionnant. A la fin du week-end je me suis sentie différente, apaisée et sereine, mais aussi on gagne une plus grande confiance en soi. Depuis, mon mode de communication a changé surtout dans la façon d’occuper l’espace, ma gestuelle et le ton employé à certains moments. J’ai fait une belle rencontre avec moi-même. C’était bluffant. »


Stage théâtre de l’Improvisation

avec Claudio MERINI, Psychologue, PESCARA,ITALIE « El teatro del pensiero »


www.teatroterapia.org
Le corps, la voix, la diction, les improvisations et le mouvement
Construction d’un personnage

Pour plus d’information, rendez-vous sur www.art-motion.fr
Florence FABRE
Jardins des Artisans d’Art
66200 ELNE
06 80 41 38 69
fabre@art-motion.fr

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

11 Commentaires

  • laura G. dit :

    La manière d’affronter les problématique psychopathologique est en train de changer: beaucoup de certitudes cliniques, un temps considerées des vérités inaltérables, sont en train de cliver progressivement. À notre avis celle-là verbale ne peut pas etre considerée comme modalité unique de ‘soin’ , la seule valide et efficace. Le vécu de chaque personne est un réseau d’événements, d’ épisodes unis parfois, parfois disjoints, imprégné d’émotions à l’intérieur d’une sémiologie de sens et non seulement de sens verbalisables conceptuelllement. C’est ca le but de l’art thérapie …

  • laura g. dit :

    La manière d’affronter les problématique psychopathologique est en train de changer: beaucoup de certitudes cliniques, un temps considerées des vérités inaltérables, il sont en train de cliver progressivement. À notre avis celle-là verbale ne peut pas etre considerée comme modalité unique de ‘soin’ , la seule valide et efficace. Le vécu de chaque personne est un réseau d’événements, d’ épisodes unis parfois, parfois disjoints, imprégné d’émotions à l’intérieur d’une sémiologie de sens et non seulement de sens verbalisables conceptuelllement. C’est ca que veut dire faire art thérapie…Bonne chance à Florence Fabre.

  • laura G. dit :

    La manière d’affronter les problématique psychopathologique est en train de changer: beaucoup de certitudes cliniques, un temps considerées des vérités inaltérables, sont en train de cliver progressivement. À notre avis celle-là verbale ne peut pas etre considerée comme modalité unique de ‘soin’ , la seule valide et efficace. Le vécu de chaque personne est un réseau d’événements, d’ épisodes unis parfois, parfois disjoints, imprégné d’émotions à l’intérieur d’une sémiologie de sens et non seulement de sens verbalisables conceptuelllement. C’est ca le but de l’art thérapie …

  • Cyprien dit :

    Une sacrée découverte sur moi même et sur ma relation à l’autre…Je ne pensais pas qu’on pouvait créer des liens aussi rapidement, merci à tous les participant du stage, et rendez vous au prochain.

  • L’artherapie est l’art de se soigner sous la conduite d’un conducteur qui rêve en silence (il me plaît dire ainsi).
    J’ai été très bien à l’Elne, avec un groupe de gens vraiment disposée à se mettre en jeu. Il n’est pas facile d’en trouver.

  • Consuela dit :

    En tant que participante à ce stage, j’ai apprécié le support du groupe pour nous faciliter une expérience avec nous-mêmes.
    Comme tout au long de ma formation à Art-Motion, j’ai encore une fois pu vivre l’intérêt de l’art-thérapie appliquée dans la découverte de soi.
    Et, en plus, on s’amuse bien !!
    Merci à chaque accompagnateur sur ma route.

  • mathilde dulouvre dit :

    Ha le gerberich !!!!!! je me surprends entrain de le parler pour combler les espaces vides. Puis je suis allée sur internet voir gerberich, et là j’ai fait la rencontre de Steve Geberich, qui atteint d’un grave accident à l’âge de 24 ans, n’avait plus que l’utilisation d’une main, handicapé, il a continué à créer des mécanismes pour rendre l’art vivant impressionnant comme l’imaginaire pousse vers l’infini!!!
    Pour avoir participer au stage d’improvisation avec Claudio Merini, pousser des sons avec mon corps, parler le geberich, mimer des situations, jouer. Cela m’a rappelé le n’importe quoi que l’on pouvait se raconter entre copine pour passer pour des étrangères.
    Une expérience de dépassement de soi avec les autres qui sans jugement ont su déployer toutes leurs capacités, pour tout simplement vivre l’instant présent, dans la bonne humeur, l’harmonie, et la joie de vivre.
    Que du bonheur Martine

  • Frédérique dit :

    Encore une belle rencontre pour une expérience hors du commun. Cette formation n’a pas fini de nous surprendre par ces voyages aux rencontres inattendues dont la destination était à première vu, un univers fait de gestes et de sons inhabituels. La magie s’est opérée avec les autres participants mais surtout avec nous même. Chacun d’entre nous a pu se redécouvrir et s’ouvrir à de nouveaux horizons. Des échanges singuliers se sont construit pour nous pousser au jeu. J’ai beaucoup apprécier cette approche de l’art-thérapie.

  • POCH Cathy dit :

    A l’étude des bénéfices de l’Art sur les comportements humains et ses perceptions, je décide de participer au module de formation d’arthérapeute par le théâtre chez "art motion", centre de formation de Florence FABRE à Elne, module déclinée par Lina AYOUBI.
    Mon présupposé de départ consistait en la croyance que toute personne atteinte d’incapacité physique, psychologique ou mentale, temporaire ou permanente, peut voir ses capacités fonctionnelles améliorées par la définition d’objectifs individuels amenant à la création, et donc, à la découverte de ses propres ressources.
    Me voilà donc ainsi dirigée sur un atelier théâtre par Lina, une bible de la culture théâtrale et de ses effets sur l’individu. Dans une ambiance conviviale, chaleureuse et de confiance, entourée de compères animés par cette même croyance, nous sommes mis dans les conditions de la créativité ou chacun part à la découverte de soi et de ses propres secrets. Au delà de la qualité pédagogique qui m’a été donnée, je comprends comme une évidence l’impact sur le patient de cette nouvelle manière de communiquer…tel un enfant qui dessinerait son propre mouton, comment dans la réalisation d’un atelier, je me découvre, je me démasque à l’autre, je donne de moi. Il ne reste plus à l’arthérapeute de le lire pour l’emmener vers les ressources qui permettront au patient de s’accorder une plus grande autonomie.
    Je conseille à toutes personnes dont les intérêts personnels ou professionnels sont liés à l’humain, de vivre cette expérience afin de donner du recul à sa pratique, ou bien même, de suivre le cursus complet, une mine de connaissances pour l’utilisation d’outils efficients.
    Merci Florence,
    Merci Lina,
    Mais je ne m’arrêterais pas là!

  • Cécile dit :

    J’ai vécu un moment riche et intense en compagnie de personnes venant de différents horizons et de diverses expériences. Mon expérience du théâtre (en tant qu’art et non en tant que thérapie) m’a permis d’aborder ce stage d’une manière autre et d’observer la nécessité d’un regard généreux et non jugeant sur soi et sur l’autre, cette notion de relation, d’échange entre soi et l’autre.

  • Revest virginie dit :

    Ce week-end de théâtre-thérapie a été vécu pour ma part comme une expérience marquante et constructive, et m’a apporté autant sur le plan personnel que professionnel.
    Le théâtre avec ses improvisations, est parfois une activité que l’on appréhende, mais lorque notre participation est engagée, elle nous permet de nous libérer de nos résistences et complexes afin de favoriser la rencontre et les échanges avec les autres participants et intervenants.
    Notre identité et personnalité peuvent alors investir cet espace de formation, d’expression, d’expérimentation en atelier d’art-thérapie, et le processus du travail sur soi et de son inconscient s’opère rapidement.
    Concrètement, que ce soit cette expérience de théâtre-thérapie, ou lors des autres ateliers proposés par la formation "Art-Motion" à Elne (66200), j’ai beaucoup appris et ressenti en matière d’ateliers thérapeutiques, et j’ai donc pu m’engager plus facilement et spontanément dans certains objectifs personnels et professionnels, qui auparavant me semblaient moins accessibles.

    Je recommande vivement cette formation qui m’a fortement servie et accompagnée lorsque j’ai été stagiaire art-thérapeute dans des cliniques psychiatriques et pédopsychiatriques.
    Je remercie tous les intervenants qui nous ont apportés des outils artistiques variés et éclectiques, différentes approches thérapeutiques adaptées à l’individu, et tout particulièrement Florence Fabre, qui en tant que directrice, a mis en place une formation complète tout en faisant preuve de pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.