Le doudou est également appelé « objet transitionnel » comme l’a défini Donald WINNICOTT, pédiatre et psychanalyste britannique dans les années 50. Véritable soutien, le doudou va permettre à l’enfant de se séparer progressivement de sa mère, mieux supporter d’être loin  de sa famille et faire la transition avec le monde extérieur.

CALINOUC’est généralement entre 4 mois et 1 an, que l’enfant va s’approprier son propre doudou : peluche (comme Calinou, l’oursin câlin en photo), veilleuse, mouchoir, couverture, tétine, morceau de tissu, etc… Mais certains enfants n’ont en pas et préfèrent plutôt téter leur pouce, écouter une histoire qu’ils aiment particulièrement ou même se souvenir de quelque chose de rassurant ! Souvent utilisé lors du coucher de l’enfant pour l’aider à s’endormir, le doudou est également un repère pour le réconforter lors de situations angoissantes. Par exemple, si votre enfant a des réticences chez le médecin, vous pouvez le préparer en auscultant son doudou devant lui pour le rassurer.

Avec lui, votre enfant se sent sécurisé par sa présence physique : il aime le voir, le toucher, le malaxer mais aussi le sentir et reconnaître son odeur. Il sera ainsi son compagnon indispensable lors des premières séparations : crèche, nounou, école, etc.  Et il s’effacera progressivement, délaissé par toutes les autres choses passionnantes que découvrira votre enfant !

Votre enfant a-t-il un doudou ? Si oui lequel ? Dites-le nous en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.