Noël peut être un moment particulièrement angoissant pour les parents d’enfant ayant un trouble du spectre de l’autisme. Aux préoccupations liées à la fête elle-même – quel cadeau acheter pour qui ? que faire à manger ? comment décorer la maison ? – s’ajoute par anticipation le stress face au bon déroulement de cette journée.

Des questions se bousculent dans la tête des parents : Est-ce que mon enfant se comportera « bien » ? Comment cela se passera-t-il avec la famille qu’il voit si peu souvent ? Et avec les autres enfants ? Va-t-il s’intéresser à ses cadeaux, ou faire une crise violente et finir dans sa chambre ? Toutes ces inquiétudes, légitimes puisque fondées sur des expériences passées, peuvent assombrir les fêtes. Et si on essayait de se mettre dans la peau de son enfant ? Une maman l’a fait et vous fait part de ses réflexions et des petits aménagements qu’elle met en place pour un Noël en famille serein.

À Noël, on maintient tout de même une certaine routine

Pour un enfant avec autisme qui déteste les imprévus et les surprises, la période de l’Avent peut être difficile à supporter : toutes ces publicités de jeux et jouets à la télévision, ces catalogues, l’atmosphère électrique des magasins, les activités à l’école qui tournent beaucoup autour de Noël, l’excitation des autres enfants à l’approche du jour fatidique… Et c’est sans parler du fameux jour « J » où l’on ne fait rien comme d’habitude : on ne se lève pas à la même heure, on fait les choses dans le désordre et puis, bien-sûr, il y a l’ouverture des cadeaux… Voici quelques conseils donnés par des parents :

  • Pour canaliser la montée de stress de votre enfant, maintenez une certaine routine, non seulement pour la période précédant Noël, mais aussi le jour même. Gardez si possible les mêmes horaires pour les activités principales qui rythment la journée : le réveil, le repas, les diverses activités…
  • Votre enfant déteste les imprévus ? Et si vous lui disiez ce qu’il y a dans les cadeaux afin de ne pas lui rendre la pression insoutenable ? Une maman raconte qu’elle ne fait jamais de papier cadeau pour son fils autiste. Elle dépose simplement les jeux et jouets au pied du sapin avec une étiquette collée dessus.

enfant_handicap_noel

>> Choisir les bons supports pour les séquences et routines

Soyez proactif : anticiper et préparer Noël avec lui

Par expérience vous savez ce qu’il risque de se passer. Alors pourquoi ne pas prévoir de plan B ? Apprenez du passé et faites une liste de toutes les attitudes de votre enfant (mais aussi de celles des autres, notamment des membres de la famille) qui ont déclenché des crises lors de vos Noëls passés. Que pouvez-vous mettre en place pour désamorcer les situations difficiles avant qu’elles ne dégénèrent ? Voici quelques pistes données par une maman :

  • Prévoyez des moments de temps calme pour votre enfant. Si vous recevez beaucoup de monde chez vous, gardez la chambre de votre enfant hors d’atteinte pour les autres enfants invités. Il doit pouvoir trouver refuge dans un endroit rassurant lorsque la pression monte.
  • Votre enfant va rencontrer des membres de la famille qu’il ne voit pas souvent ? Parlez-lui de ces personnes bien avant Noël ! Pourquoi ne pas faire une décoration d’arbre de Noël personnalisée avec des photos des membres de la famille ?
  • Faites-le participer à la préparation de Noël : utilisez un calendrier de l’Avent non pas avec des surprises (ou bien ouvrez éventuellement toutes les fenêtres dès le premier jour), mais pour présenter à l’enfant les différents événements qui vont avoir lieu d’ici Noël : visites diverses, décoration de l’arbre, sortie shopping, décoration de la maison, participation au repas…
  • Parlez-lui de Noël : ressortez des photos de l’année dernière, découpez des photos dans les magazines, racontez-lui chaque soir des histoires de Noël… Une maman émet cependant quelques réserves face à toute l’imagerie traditionnelle de Noël : attention au retour de bâton lorsque l’enfant autiste compare son Noël à celui idéalisé, représenté dans l’imagerie populaire.

>> Téléchargez notre calendrier de l’Avent

>> Pour Noël, découvrez aussi comment lui créer un coin calme

Un Noël autrement… mais pas tant que ça !

Adaptez vos attentes d’un Noël parfait. D’ailleurs celui-ci ne semble exister que dans les magazines ! Prévoyez quelques « adaptations » pour un Noël qui soit surtout serein, pour tous, tout en veillant à ce que les frères et sœurs ne se sentent pas lésés le jour de Noël. Voici quelques compromis qui, sans sacrifier la magie de Noël, permettent de faire les choses graduellement et en douceur…

  • Pour les décorations, allez-y progressivement. Une maman raconte que le sapin trône dans un premier temps dans la pièce sans décoration. Elle ne décore pas le reste de la pièce et de la maison mais demande à son enfant de participer à la décoration du sapin. Cela peut d’ailleurs être une activité programmée à l’avance et servir de prétexte pour parler de la journée de Noël : comment cela se passera, qui sera là, etc.
  • Évitez les décorations fragiles telles que les boules qui se cassent dès qu’elles tombent. Trop stressant pour votre enfant …et pour vous !
  • Le jour de Noël, certains parents essayent coûte que coûte et dans la mesure du possible, de maintenir une routine normale. Un parent raconte qu’il prévoit toutefois des moments de célébration « plus intenses » avec les autres enfants de la fratrie lorsque son fils autiste est occupé à faire quelque chose d’autre.
  • Utilisez un planning visuel pour indiquer les moments forts de la journée : la découverte des cadeaux, l’ouverture des paquets, la venue des invités, le repas, les moments de jeu, les temps calmes. Présentez bien à l’avance ces événements à l’enfant et discutez-en avec lui. Vous pouvez prévoir des scénarios sociaux, notamment des scripts concernant l’ouverture des cadeaux, se tenir à table…

>> Découvrez des exemples de scénarios sociaux

Et pour trouver les cadeaux idéaux à offrir à un enfant présentant des troubles du spectre de l’autisme, laissez-vous guider !

 

Julien est chargé des réseaux sociaux chez Hop'Toys. Sur ce blog, il assure la rédaction de certains articles. Son terrain de jeu favori : les loisirs créatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram Hop'Toys