Mélissa O. est professeure des écoles en Bretagne depuis 12 ans. Ayant toujours eu des classes avec plusieurs niveaux, elle s’est rapidement dirigée vers les pratiques pédagogiques qui favorisent l’autonomie des élèves, tout en respectant le rythme d’apprentissage de chacun. C’est ainsi qu’elle en est arrivée à mettre en place les plans de travail à l’année pour ses élèves de cycle 2. Mais qu’est-ce que le plan de travail à l’année ? Comment le mettre en place dans sa classe ? Dans cet article, Mélissa vous donne quelques pistes et conseils sur cette méthode d’apprentissage.

Le plan de travail à l’année

Depuis 3 ans, en français et en mathématiques, mes élèves de cycle 2 ont un Plan De Travail (PDT) à l’année en français et en mathématiques. Ils avancent ainsi à leur rythme dans les différents domaines.

Plan de travail à l'année

>> À lire aussi : « 5 bonnes raisons de mettre en place une classe flexible ».

Une couleur est attribuée à chaque domaine. Par exemple, le calcul mental est en jaune. On va retrouver cette couleur sur :

  • Le plan de travail des élèves
  • L’emploi du temps affiché au tableau
  • Le fichier de leçons des élèves
  • L’en-tête des évaluations
  • Et d’autres documents ou outils comme le tableau de suivi des élèves

Cette cohérence de couleurs permet aux élèves et à l’enseignant de s’y retrouver en un clin d’œil.

Comment cela fonctionne ?

Il y a différents niveaux pour chaque domaine. Lorsqu’un élève se sent prêt, il me demande une évaluation pour passer au niveau suivant. Pour chaque domaine, le Plan de travail comprend des références d’ateliers (autocorrectifs), de fiches et d’exercices. Les élèves vont chercher eux-mêmes leur travail dans la classe. Ils ont aussi du matériel de manipulation à disposition. Lorsqu’ils ont réalisé une activité, ils mettent du fluo sur leur plan de travail. Lorsque tout est en fluo, c’est que l’élève est normalement prêt à passer l’évaluation.

Un travail progressif

Le travail est progressif au niveau des notions, bien sûr, mais aussi au niveau de la quantité d’écrit à fournir par les élèves. En début de CP, il y a beaucoup d’ateliers et, au fur et à mesure, jusqu’à la fin du CE2, il y a de plus en plus de fiches puis d’exercices à faire dans le cahier.

fiches pédagogiques enseignants

>> À lire aussi : « Rôle de l’enseignant en classe flexible ».

Les avantages du plan de travail à l’année

Chaque élève progresse à son rythme

Les élèves avec des facilités (et de la motivation!) peuvent avancer autant qu’ils le peuvent sans avoir à attendre le reste de la classe. Les élèves en difficulté prennent le temps nécessaire pour consolider leurs apprentissages.

Le temps de travail est adapté

Un élève qui a terminé ses apprentissages en calcul posé n’est pas obligé de suivre une séance de 30 minutes par semaine dans ce domaine. Il peut en profiter pour travailler par exemple la conjugaison ou la géométrie, qu’il maitrise moins.

Il favorise le travail par cycle

Le même atelier peut servir à des CP, des CE1 ou des CE2. Chaque élève le fait lorsqu’il est prêt à travailler la notion correspondante. Un élève de CE1 peut aider un élève de CE2 et vice versa. Cela fonctionne aussi pour les autres cycles !

classe flexible

>> À lire aussi : « 8 produits essentiels pour aménager une classe flexible ».

Chaque élève développe l’autonomie et l’entraide

Il apprend à gérer son travail, à choisir un atelier/une fiche/un exercice, à travailler seul ou en groupe. Il décide de refaire un atelier s’il estime ne pas le maitriser, ou demande l’évaluation s’il s’en sent capable. Celui qui sait explique à celui qui ne sait pas encore.

En classe, l’enseignant consacre son temps à ceux qui en ont le plus besoin.

Les modalités de travail sont variées.

L’élève peut travailler seul, en binôme, en petit groupe ou en groupe-classe, tout ceci avec ou sans l’enseignant. Il peut travailler à sa place, sur une table collective, sur un tapis, voire même dehors si besoin! L’élève travaille avec ou sans matériel, avec des ateliers, des fiches, sur cahier, sur ardoise…

Il facilite la gestion d’une classe avec plusieurs niveaux

Chaque élève a une vision claire de ses points forts et de ses points faibles

«Maitresse, à la prochaine période je vais surtout travailler le calcul mental parce que j’ai plus de mal dans ce domaine» : voilà un élève qui a tout compris! Une autre anecdote : quelle fierté dans les yeux de mon élève en très grande difficulté lorsqu’il a validé tous les niveaux en ÉCRITURE et qu’il a donc pu coller une gommette après avoir terminé! Il a des difficultés, oui, mais il sait qu’il est en réussite dans cette matière !

classe flexible

>> À lire aussi « L’école de demain : des exemples de classes dehors ».

L’évaluation est positive

Lorsqu’un élève ne valide pas une évaluation, ce n’est pas définitif. On regarde ensemble ce qu’il a réussi et les points qu’il doit encore travailler. Lorsqu’il sera prêt, il pourra de nouveau passer cette évaluation afin de la valider!

Pour l’enseignant

Cela nécessite moins de préparation au jour le jour: toute l’année est déjà prête! Cela demande par contre un gros travail en amont. Pendant l’année, il reste à bien suivre l’évolution de chaque élève pour apporter au jour le jour les aides dont ils ont besoin, organiser les temps de découverte, les groupes de remédiation…

Conseils pour se lancer dans le plan de travail à l’année

Vous souhaitez vous lancer mais, partant de zéro, vous ne savez pas par où commencer ? Voici quelques conseils :

1. Choisissez un domaine

Commencez par un domaine où vous êtes à l’aise : les nombres? La grammaire? Le calcul mental?… À vous de choisir ! Si vous démarrez de zéro, vouloir faire tous les domaines de français et de mathématiques tout de suite pourrait s’avérer vite décourageant ! Commencez par 1 ou 2 domaines et quand vous aurez trouvé votre fonctionnement, vous ferez les autres plus rapidement, croyez-moi !

2. Divisez le programme du domaine choisi en plusieurs niveaux

Dans chaque niveau, vous indiquez les notions à travailler. Vous suivez votre progression/programmation.

3. Attribuez des ateliers, fiches et/ou exercices à chaque notion

Vous pouvez bien sûr créer vos outils, mais n’oubliez pas qu’il y a beaucoup de collègues sur Internet qui en partagent ! Nous ne sommes pas obligés de tout faire nous-mêmes…

Etablir un plan de travail à l'année

>> À lire aussi : « Et si on pensait l’aménagement de la classe autrement ».

4. Préparez une évaluation pour chaque niveau

Une évaluation doit bien sûr reprendre les notions du niveau correspondant. J’ai choisi d’écrire toutes mes évaluations sous le même format A5 (cela m’oblige à aller à l’essentiel !) et elles suivent toutes la même présentation.

5. Choisissez la mise en page de votre plan de travail

Vous pouvez trouver ma mise en page sur ma page Instagram, mais n’hésitez pas à personnaliser la vôtre, afin qu’elle corresponde complètement à vos attentes. Il y a autant de façons de faire que d’enseignants !

Personnellement, il m’a fallu des années de réflexion et de tâtonnements pour enfin trouver ce fonctionnement qui me convient. Je me suis inspirée de nombreuses pédagogies, mais l’élément déclencheur a été une formation sur la pédagogie du père Faure qui utilise un plan de travail à l’année. Vous avez des questions ? Vous voulez en savoir plus ? N’hésitez pas à venir sur ma page Instagram ! @la_classe_d.emmagan.


Mélissa O. est professeure des écoles (dans l’enseignement privé sous contrat) en Bretagne depuis 12 ans. Ayant toujours eu des classes avec plusieurs niveaux, elle s’est rapidement dirigée vers les pratiques pédagogiques qui favorisent l’autonomie des élèves, et elle s’est aussi efforcée de respecter le rythme d’apprentissage de chacun. C’est ainsi qu’elle en est arrivée à mettre en place les plans de travail à l’année pour ses élèves de cycle 2.
La retrouver sur Instagram : @la_classe_d.emmagan

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.