gérer son temps

Vous êtes submergé de travail ? Vous avez l’impression de ne jamais vous arrêter et à force d’avoir la « tête dans le guidon » vous en perdez un brin de lucidité ? Comme tous les parents d’enfant handicapé, vous devez faire face à nombres de sollicitations.

Voici quelques bonnes résolutions pour mieux gérer son temps disponible et du coup, gagner en efficacité et surtout en sérénité.


Respectez votre horloge interne

Certains sont plus efficaces le matin, d’autres l’après midi, d’autres encore atteignent leur maximum de concentration en pleine nuit ! Sachons en tenir compte pour élaborer notre emploi du temps. L’important est d’écouter son organisme de manière à ne pas être en « surcharge ». Certaines personnes sont, par exemple, plus en forme le soir et profitent du calme pour avancer sur des dossiers délicats. Etre un bon stratège, c’est savoir trouver le moment opportun, c’est-à-dire le bon moment pour soi, mais aussi pour les autres. On a toujours tort contre son organisme, alors plutôt que se forcer il faut s’organiser.

Halte aux « chronophages »

Vos collègues, votre famille, aussi sympathiques soient-ils peuvent devenir parfois « des croqueurs de temps ». Il en est de même pour le téléphone, les réunions interminables, les imprévus, la messagerie… Sachez faire la chasse au grignotage des minutes si vous souhaitez mener à bien vos priorités du jour. Vous êtes le propre gardien de votre temps ! De même, ne grignotez pas votre temps en consultant votre mail toutes les 5 minutes…voilà qui est chronophage lorsque vous êtes plongés dans un dossier complexe. Il est plus utile de se fixer des plages horaires dédiées à ces activités “passives” !

Utilisez des cartes d’organisation

Utilisez une carte d’organisation pour préparer et suivre son travail de la semaine. Cette carte mentale occupera une place stratégique dans votre organisation et votre gestion du temps. Idéalement, construire la carte chaque dimanche sur la base de celle de la semaine précédente. Cette carte permet d’avoir une vision plus globale des tâches à effectuer et d’en suivre le progrès avec beaucoup de souplesse, tout en ayant la satisfaction de pouvoir mesurer l’avancement de son travail.

Mieux gérer ses priorités

Une autre tactique pour gérer son temps est de noter en début de semaine 4 ou 5 choses prioritaires. Le fait de se fixer une liste de choses à faire permet de compenser la perte de lucidité que l’on connait lorsqu’on est le nez dans le guidon. Par exemple: boucler tel dossier, rencontrer les parents de tel patient, faire le point sur un patient, emmener les enfants au zoo, remplir un dossier de prise en charge complexe, prendre des rendez-vous important… Lorsque, à un moment de la semaine, vous vous sentirez débordés, posez-vous cette question : « suis-je en train de contribuer à la réalisation d’une de mes priorités ? ». Si ce n’est pas le cas, mettez de côté cette tâche et passez à autre chose !.

La méthode Eisenhower.

Et si vous organisiez vos journées comme une campagne militaire ? Une méthode mise en application lors de… la préparation du débarquement en Normandie. Le principe du général « Ike » consiste à classer les tâches à effectuer en quatre catégories :

  1. Les tâches importantes et urgentes qui ne peuvent être déléguées
  2. Les tâches importantes mais non urgentes
  3. Les tâches urgentes mais peu importantes qui peuvent être déléguées
  4. Les tâches ni importantes ni urgentes à déléguer ou à supprimer

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.