Objectif : arriver à une formulation verbale ou non verbale de type « je veux »

Il ne dit jamais ce qu’il veut en utilisant des mots ? La demande fait partie des unités fonctionnelles du langage que l’on peut développer spécifiquement aux travers d’activités diverses. Elle est la première à émerger dans le développement de l’enfant et sera donc, l’une des premières compétences de communication à mettre en place. Voici des idées de jeux pour stimuler cette demande et le langage expressif tout en s’amusant !

Cette  demande peut prendre plusieurs formes: une forme non vocale, comme le pointage ou une forme vocale ou l’enfant utilise un mot ou une ébauche de mot, une association de plusieurs mots, une phrase construite

En jouant avec des jeux de langage

Privilégiez les jeux de langage qui vont intégrer des demandes orales comme les jeux de loto, des jeux de 7 familles, les jeux d’associations.  Pour stimuler la demande, gardez toujours les pièces/cartes près de vous pour que l’enfant puisse les demander et non pas se servir tout seul.

Voici quelques jeux de langage qui fonctionnent très bien sur ce modèle

 
Circus : un jeu de langage amusant !
Un joli jeu de langage sur le thème du cirque pour développer le questionnement tout en s’amusant.
Le pupitre magnétique
Ce pupitre de très bonne qualité est une véritable mine d’or pour travailler la demande !
Le jeu des 7 familles Métiers
Ces 2 jeux de familles permettent d’explorer le vocabulaire des métiers tout en s’amusant.
Les cartes d'apprentissage
227 cartes pour développer les premières compétences de langage expressif et réceptif.

En positionnant les objets hors d’atteinte

Il a besoin d’un jouet ? D’un livre ? Positionnez-le en hauteur afin qu’il ne puisse pas l’atteindre par ses propres moyens.  L’enfant devra alors en faire la demande oralement pour que vous puissiez lui donner.

En créant des situations stimulant la demande

stimulerlangage

Vous pouvez créer artificiellement des situations dans lesquelles l’enfant aura une plus forte probabilité d’interaction.

Quelques exemples :

  • Dire à l’enfant qu’il peut aller dehors, mais laisser le porte fermée à clé.
  • Sortir son jeu préféré en dissimulant des pièces essentielles et lui dire «on joue ». De manière plus générale, oublier de sortir un élément essentiel à l’accomplissement d’une activité (sortir les moules mais pas la pâte à modeler…)
  • Si l’enfant réclame un aliment, lui donner seulement un petit morceau de façon de manière à l’encourager à en redemander.

En l’encourageant et en le récompensant

Félicitez-le pour l’effort fourni, même s’il est encore minime. Utilisez des renforçateurs adéquates. Pour en savoir plus sur les renforçateurs, lisez les billets :

 

Aller plus loin avec le très bon article «Travailler la demande avec un enfant atteint d’autisme » sur le site Agir pour l’Autisme.

Travailler la demande avec un enfant atteint d’autiste

Sébastien est webmaster au sein de la société Hop'Toys. Il est chargé du développement, du référencement et de l'intégrité des sites et des blogs de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.