Au-delà du retard de développement qu’ils présentent, les enfants porteurs de trisomie 21 ou Syndrome de Down possèdent un profil d’apprentissage spécifique qu’il convient de bien comprendre. En effet, il est aujourd’hui avéré que des apprentissages adaptés aux points forts et aux faiblesses de leur profil cognitif, vont avoir un véritable impact fort et améliorer leurs capacités intellectuelles. D’autant plus si la prise en charge se fait de manière précoce, permettant ainsi de multiplier les expériences personnelles ! Comment favoriser l’apprentissage des enfants porteurs de trisomie 21 ? A l’école comme à la maison ? Quelles méthodes mettre en place pour palier leurs troubles ou cognitifs et physiques ou s’y adapter? Voici quelques premières pistes et éléments de réponse.

Un profil d’apprentissage spécifique

Comme dans n’importe quelle population, il existe de grandes disparités chez les personnes porteuses de trisomie 21 qui ont toutes leur singularité. On peut cependant identifier des spécificités communes dans leur profil d’apprentissage :

Au niveau cognitif 

  • un « esprit en kaléidoscope » c’est à dire une difficulté à se détacher de l’analyse pour atteindre la synthèse, ce qui entrave leur capacité d’abstraction. Comme l’explique le site PECPO-T21 (Prise en charge précoce en orthophonie des enfants porteurs de trisomie 21) « si on montre plusieurs fruits à un enfant trisomique, il dira qu’il y a une pomme, une banane et une fraise mais il lui sera difficile de synthétiser et de dire qu’il s’agit de fruits. »
  • un mode de raisonnement différent, non pas logique et cartésien mais fonctionnant par analogie ou évocation
  • un manque d’anticipation
  • un temps de latence, avant de répondre à une question par exemple et une lenteur d’exécution
  • un déficit mnésique, en particulier de la mémoire auditive immédiate
  • une capacité de concentration et d’attention réduites
  • des troubles du langage et de la communication qui s’expliquent aussi bien par des facteurs cognitifs que physiques (particulièrement dus à la morphologie de leur visage, de la bouche, de la langue et de la dentition).

Sur le plan physique 

  • des problèmes de motricité
  • une hypotonie de la bouche
  • des troubles auditifs qui entravent l’acquisition du langage
  • des troubles visuels, pour 60 à 70% des enfants porteurs de trisomie 21
  • des troubles de la motricité fine dû à l’hypotonie et la morphologie des mains

10 conseils pour faciliter les apprentissages à l’école ou à la maison

Parallèlement et en complément d’une intervention précoce, d’une prise en charge pluridisciplinaire, on peut, à la maison et/ou à l’école essayer d’adopter les principes de cette remédiation cognitive, dont on sait qu’elle permet d’amoindrir la déficience intellectuelle chez l’enfant avec trisomie 21. Le jeu et la stimulation (en prenant garde cependant de diminuer les stimuli pouvant parasiter l’attention) sont évidemment les mots clés.

1. Basez autant que possible les apprentissages sur des supports visuels

Même s’ils ont des troubles visuels pour 60 à 70 % d’entre eux, la mémoire visuelle des enfants porteurs de trisomie 21 est meilleure que la mémoire auditive. Chaque fois qu’il est possible de le faire, utilisez des supports visuels pour :

  • renforcer vos informations orales
  • étayer l’apprentissage de concepts abstraits (on pourra par exemple enseigner la syntaxe à l’aide de cartes imprimées mots/images, jeux, images de prépositions, symboles, etc)
  • mettre en évidence des mots-clés à l’aide de supports visuels
  • organiser des activités de jeux d’écoute avec support visuel et tactile pour améliorer l’expression orale et renforcer les capacités auditives

>> À lire aussi : Maths, on manipule avec la méthode de Singapour

2. Basez les apprentissages sur des situations concrètes avant d’arriver à l’abstrait

Amenez l’enfant à manipuler des objets, du matériel concret et pratique.

methode_singapour_mathematiques
>> À télécharger : 10 fiches d’exercice pour manipuler la monnaie 

3. Donnez une seule consigne à la fois

Vous pourrez ensuite inviter l’enfant à l’appliquer plutôt qu’à essayer de la réexpliquer. Par ailleurs, utilisez des voies d’expression complémentaires ; appuyez votre discours par des gestes, des mimes, des mimiques…

4. Acceptez le temps de latence

Ne brusquez pas l’enfant pour obtenir une réponse plus rapide.

5. Proposez des routines imagées pour palier les troubles de repérage temporel

A l’aide d’un synopte , représentez les différentes étapes et la progression horaire de la journée.
Utilisez des pictogrammes ou supports visuels pour représenter les différentes activités quotidiennes et préparer au mieux les transitions

6. Aménagez et structurez l’environnement à l’aide de pictogrammes

Étiquetez le matériel, afin de faciliter le repérage et ainsi de rassurer l’enfant

7. Travaillez la tonicité de la sphère bucco-faciale afin de préparer l’acquisition du langage.

8. Adoptez des outils adaptés à l’hypotonie des mains

De nombreux outils existent qui peuvent remédier un peu à ce déficit (crayons de cire, ciseaux adaptés à un déficit de préhension…) et permettre de travailler la motricité fine (exercices de manipulation, pointage et pince notamment pour exercer la préhension pouce / index)

9. A l’école, privilégiez le travail en collaboration

10. Enfin, pour faciliter l’intégration des enfants porteurs de trisomie 21 à l’école, il faut aussi préparer les autres enfants

Il est indispensable de préparer les élèves à accueillir cette différence, à comprendre que des adaptations soient mises en place pour faciliter les apprentissages des enfants porteurs de trisomie. Des adaptations qui pourront d’ailleurs être utiles à tous !

>> À télécharger : La P’tite exposition sur la trisomie 21, pour sensibiliser et éduquer à la différence
>> À télécharger : Le quiz sur la trisomie 21 

kit expo

Sélection de produit handicap mental


Sources :
Déclic, « Trisomie 21 : aidez-le dans les apprentissages »
Association romande Trisomie 21, « Scolarisation des élèves atteints de trisomie 21 »
PECPO-T21

Marianne est chargée de communication chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.