Chaque personne porteuse de trisomie 21 est unique. Elles ont toutes des besoins différents en matière de santé, d’apprentissage et d’éducation. Les habiletés motrices, linguistiques, sociales doivent être réévaluées lorsque l’enfant grandit, car elles changent avec l’âge. Voici un dossier qui vous aidera concernant la prise en charge et l’intervention précoce.

La prise en charge

L’évaluation et la prise en charge de l’enfant handicapé nécessitent un véritable travail d’équipe d’un certain nombre de professionnels travaillant ensemble dans le domaine de la santé et de l’éducation. Pédiatres, orthophonistes, ergothérapeutes, psychomotriciens (et bien d’autres encore) sont autant d’intervenants dans la prise en charge de l’enfant et de l’adulte porteur de trisomie 21.

Psychomotricité et trisomie 21

Pour la journée mondiale de la Trisomie 21 nous avons interrogé Charlotte, psychomotricienne. Elle nous explique ce que peut apporter la psychomotricité aux enfants porteurs de trisomie 21, ce qu’elle fait avec eux durant une séance et quels jeux ou outils sont utilisés. Voici son témoignage.

La dysphasie et les personnes porteuses de trisomie 21

L’association Down Espagne a détecté qu’environ 15 à 20% de personnes porteuses de Trisomie 21 avaient une dysphasie. C’est pour cela que chez Hop’Toys nous avons voulu vous apporter conseils et indications pour améliorer la communication des personnes avec Trisomie 21 et avec dysphasie afin qu’elles soient plus facilement intégrées dans le tissu social.

Trisomie 21 : comment faciliter les apprentissages ?

Au-delà du retard de développement qu’ils présentent, les enfants porteurs de trisomie 21 ou Syndrome de Down possèdent un profil d’apprentissage spécifique qu’il convient de bien comprendre. En effet, il est aujourd’hui avéré que des apprentissages adaptés aux points forts et aux faiblesses de leur profil cognitif vont avoir un véritable impact fort et améliorer leurs capacités intellectuelles. D’autant plus si la prise en charge se fait de manière précoce, permettant ainsi de multiplier les expériences personnelles ! Comment favoriser l’apprentissage des enfants porteurs de trisomie 21 ? A l’école comme à la maison ? Quelles méthodes mettre en place pour pallier leurs troubles cognitifs et physiques ou s’y adapter ? Voici quelques premières pistes et éléments de réponse.

>> À télécharger : La trisomie 21 en une infographie ! 

Dossier : Trisomie 21

L’intervention précoce

L’intervention précoce est un programme de thérapie, d’exercices et d’activités conçu pour remédier aux retards de développement. Elle est importante pour tous les enfants porteurs de handicaps. Lorsqu’elle est mise en place au plus tôt,  elle va aider les nourrissons et les tout-petits à développer leurs habiletés de jeu, de communication, de relations sociales pour leur permettre de réaliser des tâches quotidiennes, et va également aider les familles à comprendre et à répondre aux besoins de leurs enfants. Les professionnels les plus courants pratiquant l’intervention précoce pour les bébés porteurs d’une trisomie 21 sont les physiothérapeutes, les orthophonistes et les ergothérapeutes.

Trisomie 21 : l’intervention précoce

Les premières années dans la vie de tout enfant sont essentielles pour l’apprentissage. Mais c’est encore plus le cas pour les enfants porteurs de trisomie 21 dont les acquisitions de base se font plus tard que la moyenne, et qui pour une grande majorité de celles-ci, auront besoin d’aide. Il est donc indispensable de se rapprocher de professionnels (orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute…) afin d’agir au plus tôt sur le développement de compétences clés. C’est ce qu’on appelle l’intervention précoce. Grâce à cet article, découvrez notre infographie sur les étapes essentielles de celle-ci.

Trisomie 21 : l’intervention précoce avec Christian

Elisabeth et Jean-Philippe sont les parents des jumeaux Gabriel et Christian qui a une trisomie 21. Ce sont deux petits garçons de presque 1 an très curieux, expressifs et qui ne savent pas rester en place ! Ils ont décidé de les éduquer de la même façon, en leur donnant un maximum de moyens pour se développer, chacun à leur rythme respectif. Dans cet article, ils nous présentent plus en détail leur famille extraordinaire.

Trisomie 21 : l’intervention précoce avec Marcel

Marcel est un petit garçon plein de vie né le 6 novembre 2015. Dès la naissance et le diagnostic de la trisomie 21 posé, ses parents se sont retrouvés avec une grande « check list » d’innombrables professionnels à contacter et de démarches à accomplir. Nous avons interrogé sa maman, Carole, pour en savoir plus sur cette intervention précoce mise en place auprès de son petit Marcel.

>> Trisomie 21 : Tous en chaussettes dépareillées ! 

L'intervention précoce en trisomie 21

Je peux !

Depuis quelques années, les réseaux sociaux se font le relais d’initiatives incroyables de jeunes porteurs d’une trisomie 21 qui sont allés jusqu’au bout de leurs rêves. Ni le handicap ni le regard des autres ne les ont freinés dans leurs désirs les plus fous. L’art, la cuisine, les sports… Ces activités, ces passions, les aident à s’accomplir et par le biais de nombreuses activités, à exprimer simplement ce qu’elles ressentent. Les frontières cessent d’exister lorsque nous surmontons nos peurs et nos insécurités. Voici quelques exemples de la façon dont les enfants porteurs d’une trisomie 21 surmontent les préjugés et les obstacles !

Trisomie 21 : eux aussi ils peuvent le faire ! 

Qui a dit que les enfants porteurs d’une trisomie 21 ne pouvaient pas être heureux et réaliser, comme chaque enfant, leurs rêves ? Voici quelques portraits inspirants d’enfants devenus jeunes adultes, qui ont réussi à faire reculer les préjugés, grâce à eux-mêmes, grâce à leur force, leur combativité, et grâce au soutien et à l’amour de personnes qui les ont aidés à franchir des étapes de vie, à construire un chemin de vie.

L’inclusion en crèche et à l’école de Gabriel

Gabriel est un petit garçon de presque 3 ans qui est déjà bien connu, car il a participé à l’émission Les Mamans sur 6ter avec sa maman Meghane et son papa Florian. C’est un petit garçon très souriant et plein de vie qui apporte à ses parents et toute sa famille un immense bonheur. A l’occasion de la journée de sensibilisation à la trisomie 21 qui se déroule le 21 mars nous avons souhaité vous présenter cet enfant extraordinaire !

Trisomie 21 : À 9 ans, elle change une loi américaine

En 2010, le président Barack Obama a signé le projet de la loi S.2781 du droit fédéral américain. Cette loi stipule que les termes « retarded » et « mentally retarded » (en français : arriéré mental) ne doivent plus apparaître dans les textes de loi fédérale portant sur l’éducation, la santé et le travail. Ces termes doivent être remplacés par des éléments de langage mettant en avant la personne AVANT son handicap, par exemple « personne avec une déficience intellectuelle ».

Et vous, quelles sont les prises en charge que vous obtenez pour vos enfants ? Quelles sont les personnes qui interviennent ? Quelles sont leurs petites et grandes victoires face au handicap ? Laissez-nous un petit mot sur vos histoires en commentaires. 

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.