En octobre 2018, après des années de travail, Rhéa, Thomas et Eloïse ont ouvert à l’Isle sur la Sorgue, dans le département du Vaucluse, la MAM Les P’tits Colibris : un lieu d’accueil de la petite enfance où le respect de l’enfant et de son rythme est primordial. Ces trois grands colibris nous ont expliqué pourquoi ils ont souhaité mettre en place une salle sensorielle dans leur MAM et ce qu’ont en retiré les enfants… et eux !

Mais d’abord, c’est quoi une MAM ?

Une MAM est une Maison d’Assistant·e·s Maternel·le·s, un lieu d’accueil collectif où se regroupent plusieurs assistant·e·s maternel·le·s (ici 3 personnes) et qui accueille au maximum 4 enfants par “nounou’’ soit 12 enfants, de 3 mois à 3 ans.

Pourquoi un espace sensoriel dans une MAM ?

Eloïse, Thomas et Rhéa ont souhaité avoir un espace sensoriel depuis le début du projet. Eloïse avait découvert les espaces Snoezelen en tant que monitrice éducatrice en IME ; leur impact sur les personnes polyhandicapées l’avait déjà fascinée. C’est naturellement qu’Eloïse et les autres membres de la MAM se sont renseignés sur les bienfaits de ces salles. 

Une salle sensorielle dans une structure de la petite enfance, où des enfants d’âge et de développement différents évoluent, sert avant tout à créer un espace de bien-être et de stimulation sensori-motrice différent.
Dans la MAM des P’tits Colibris cette salle est nichée au cœur de la maison, dans une petite pièce au calme et à l’abri du bruit. Elle permet de créer des moments d’échanges privilégiés avec les enfants et entre les enfants.

A quoi sert une salle sensorielle ?

La salle sensorielle, ou salle Snoezelen, sert à des moments précis de la journée selon l’âge des enfants. Les enfants y vont en petits groupes à des heures clés de leur journée.

Entrer en contact avec l’adulte dans un autre espace-temps plus propice aux échanges et au bien-être

Les bébés de 3 à 12 mois, y vont le matin ou l’après-midi après la sieste. Cet espace calme, bercé par les lumières douces des fibres optiques et de la colonne à bulles, leur procure un climat apaisant et stimulant.
Ils adorent jouer avec les lampes à fibres optiques, les étoiles lumineuses et se blottir contre le coussin lumineux. Cette salle apporte aux bébés un réel moment d’apaisement, hors du tumulte des espaces collectifs. Elle permet aux enfants de se relaxer profondément et d’entrer en contact avec l’adulte dans un autre espace-temps plus propice aux échanges et au bien-être. L’adulte, comme l’enfant, apaisé par la pénombre et les lumières douces est alors totalement disposé à entrer en contact avec son environnement, mais aussi avec la personne l’accompagnant. L’éveil et l’interactivité pour les enfants est maximum. Le matériel de la salle emmène les enfants vers la découverte d’une nouvelle stimulation sensorielle et motrice, pouvant, selon les caractères de l’enfant (même les enfants plus calmes et réservés), les faire sortir de leur zone de confort tout en étant dans un espace réconfortant et serein.

Un autre exemple de salle sensorielle

Les plus grands (12 mois – 3 ans) utilisent cet espace comme un lieu de retour au calme avant l’heure du déjeuner. Ils sont friands des jeux UV qu’ils peuvent manipuler et voir changer de couleurs sous la lampe UV ainsi que des jouets lumineux avec lesquels ils peuvent jouer avec la lumière. Quoi de plus rigolo que de se voir à l’infini dans le miroir lumineux ?! Ce cocon apaisant et hors du temps permet aux petits comme aux grands de se recentrer et de s’apaiser au cours de la journée.

Sas de décompression, l’espace sensoriel crée un apaisement des esprits et du corps des enfants.

Pour eux, l’espace sensoriel sert à marquer une rupture dans le rythme de la journée. L’enfant sait qu’en entrant dans l’univers Snoezelen, il entre aussi dans un espace dédié au calme. Les lumières apaisantes ainsi que le mobilier au sol les poussent à ralentir le rythme. Les échanges entre les enfants se font naturellement à voix basse et sont plus doux. C’est un espace dans lequel ils se déplacent en marchant calmement. Pouvant s’apparenter à un sas de décompression, l’espace sensoriel crée un apaisement des esprits et du corps des enfants.

Ce cocon apaisant et hors du temps permet aux petits comme aux grands de se recentrer et de s’apaiser au cours de la journée.

Créer des liens de confiance entre adultes et enfants

Cet espace permet de créer des liens de confiance entre adultes et enfants, tout cela dans respect de la personne, de son rythme, de ses envies et besoins. Ce qui est un des leitmotiv de la MAM et la raison de sa création.

Bref Les p’tits et les grands colibris trouvent tous un avantage à cet espace sensoriel, que l’on voit se développer de plus en plus dans les lieux d’accueil de la petite enfance pour le bien-être de tous !

>> Lire aussi : Petite enfance, intégrer un espace multisensoriel

 

Merci à la super MAM Les P’tits colibris et à son équipe de choc. Pour les suivre, c’est par ici.

Marianne est responsable de communication chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog. Passée par l'édition, la médiation culturelle et l'enseignement, elle aime tout particulièrement aborder des sujets pédagogiques, culturels et d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.