Que sont les muscles d’écriture ? Pourquoi faire des activités pour stimuler ses muscles ? Josiane Caron Santha, ergothérapeute, auteure, formatrice, coach et propriétaire d’une clinique d’ergothérapie pour enfants et adolescents au Québec vous donne ses réponses dans cet article. Vous souhaitez refaire les exercices à la maison ou dans votre cabinet ? Vous pouvez télécharger gratuitement, en fin d’article, les 10 fiches d’activités pour stimuler les muscles d’écriture réalisées par Josiane Caron Santha.

Que sont les muscles d’écriture ?

Les muscles d’écriture sont ceux qui se trouvent entre le pouce et l’index, une région que l’on appelle la commissure du pouce. Les muscles de la paume sont aussi impliqués car ils stabilisent la main pour que les muscles d’écriture (ceux qui bougent l’outil) travaillent sur une base stable.

Pourquoi faire ce type d’activité ?

Ces muscles contribuent à ce que l’enfant écrive lisiblement et assez rapidement, sans inconfort et pour assez longtemps. Il est intéressant de les stimuler un peu avant et au cours de l’année de maternelle (5-6 ans) avec des activités ludiques en préparation à l’apprentissage de l’écriture. C’est également le cas pour un enfant plus vieux qui éprouve des difficultés avec la composante motrice de son écriture.

Fréquence de réalisation des activités

Pour s’amuser on les fait à la fréquence qui nous plait ! Lorsqu’il s’agit de renforcer les muscles, on les réalisera 4-5 fois par semaine, jusqu’à ce que les activités soient maitrisées.

Est-ce que les 10 activités sont toutes équivalentes ?

Toutes les activités sont complémentaires les unes aux autres. Elles stimulent chacune à leur façon une facette de la musculature d’écriture. On peut en faire une ou l’autre tout en variant d’un jour à l’autre.

Et si c’est difficile ?

Cette série d’activités permet de constater le niveau de départ de l’enfant et de suivre son évolution. La première fois que l’enfant les fait; on s’attend à un certain défi mais qui ne sera pas démesuré. L’enfant devrait progresser un peu à chaque fois. Si l’enfant ne souhaite pas ou n’a pas de plaisir à refaire, il est possible que l’activité soit trop avancée. Certaines activités pourraient plaire à des enfants plus jeunes mais devraient être adaptées à leur niveau de développement pour qu’elles ne soient pas trop difficiles et ne découragent pas l’enfant ou encore qu’il soit poussé à réaliser l’activité avec des compensations motrices.

Les 10 idées d’activités pour travailler les muscles d’écriture

Activité n°1 : Gomme les cœurs

Dessinez sur une feuille des cœurs ou d’autres motifs en fonction des centres d’intérêt de l’enfant, en appuyant légèrement sur le tracé pour qu’il soit facile à gommer. Demandez à l’enfant de prendre la gomme avec le pouce opposé à l’index et au majeur. L’enfant doit ensuite gommer les petits dessins.

>> À télécharger aussi :  » Les 7 composantes de la motricité fine ».

Activité n°2 : L’oiseau qui mange

Roulez une feuille de papier puis déchirez-la en languettes. L’enfant doit ensuite prendre une pince à linge avec le pouce opposé à l’index et au majeur, récupérer un petit vers (languette) et le déposer dans un bol.

Activité n°3 : « Élastiquer »

Demandez à l’enfant d’installer des élastiques avec la main d’écriture autour d’un rouleau de papier de toilette vide. Il doit séparer le mouvement en différentes étapes.

>> À télécharger aussi : « Parcours graphisme et apprentissage des couleurs ».

Activité n°4 : Le tourbillon et la chenille

Demandez à l’enfant de reproduire une forme (croix, rectangle, rond…), le plus petit possible, sur une feuille avec un crayon mine long. Puis, demandez à l’enfant de faire une rotation complète du crayon appelé « tourbillon » pour accéder à la gomme située à l’extrémité du crayon sans utiliser l’autre main, le corps ou la table pour retourner le crayon. Puis, il doit gommer la forme tracée, faire une rotation du crayon et repositionner ses doigts au bas de la mine en les déplaçant avec un mouvement de translation appelé « chenille ».

Activité n°5 : Ramasse les fruits

Proposez à l’enfant de faire des petites boules de pâte à modeler. Il doit ensuite en ramasser 4-5 avec sa main d’écriture et les enfermer dans la paume en évitant de les écraser.

Activité n° 6 : Et le but !!

L’enfant doit enfermer une des gommes sous l’annulaire et l’auriculaire et tenir l’autre aves ses 3 autres doigts (pouce-index-majeur). Puis, il doit effectuer une rotation des deux gommes en faisant un son lorsque celle-ci arrive entre le pouce, l’index et le majeur.

>> À lire aussi :  » Graphisme : préparer son enfant à l’écriture ».

Activité n°7 : OK !

L’enfant oppose séquentiellement chaque doigt de sa main d’écriture au pouce en s’assurant que l’espace crée par l’opposition demeure bien rond.

Activité n°8 : Recyclage

L’enfant chiffonne la feuille avec sa main d’écriture sans utiliser le corps, la table ou son autre main pour s’aider. Puis, il lance la boule réalisée dans un bac à recyclage.

Activité n°9 : C’est moi en premier !

L’enfant tient une carte entre l’index et le majeur, et l’autre carte avec son pouce, annulaire et auriculaire. Il devra ensuite échanger la position des cartes sans qu’elles tombent et sans s’aider de son autre main.

Activité n°10 : Les épées

Une activités qui se fait à deux. Chacun des participants colorie son bâtonnet pour réaliser une épée. Puis, il faut tenir le bâtonnet en opposant le pouce à l’index ou à un autre doit avant de se lancer dans une bataille amicale. Le premier qui fait tomber son épée a perdu.

 

Télécharger gratuitement les fiches d’activités : 

10 activités pour travailler les muscles d'écriture


10 activités pour travailler les muscules d'écriture5 x A4 en pdf
soit 10 fiches format A5 à découper


Josiane Caron Santha est ergothérapeute, auteure, formatrice, coach et propriétaire d’une clinique d’ergothérapie pour enfants et adolescents au Québec. Elle s’est donné la mission de rendre le monde de l’ergothérapie accessible à tous notamment à travers des publications et formations accessibles en ligne, à distance, ainsi que des formations et ateliers de perfectionnement au Canada et en Europe… où on espère pouvoir très vite la retrouver. Découvrez son site Internet, regorgeant de ressources : www.josianecaronsantha.com

 

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.