Dès l’âge d’un an, votre enfant sait tenir un crayon et gribouiller sur une feuille ! Cela correspond aux prémices de l’écriture ! Et oui, même si cela n’a rien de ressemblant avec des mots ou des phrases, ces petits gribouillis, lignes et dessins le préparent à l’écriture. Cet apprentissage sera fait par étapes et l’une d’entre elles est l’apprentissage du geste graphique. Celui-ci permet de maîtriser le geste à l’origine d’une forme et permet une bonne coordination œil-main. Dans cet article, nous revenons avec vous sur des activités à faire avec votre enfant pour le préparer à l’écriture, mais aussi des conseils pour l’aider dans cet apprentissage.

Des idées d’activités graphiques à réaliser

Pistes graphiques

Les pistes graphiques : Ces planches en bois permettent de s’entraîner aux tracés de base de l’écriture. L’enfant parcourt la piste graphique avec le doigt puis le stylet, guidé par les creux des plaques. Il apprend également à tenir un stylo.

magpad

Les lettres magiques : Un exercice efficace permettant d’apprendre l’alphabet et d’écrire correctement les lettres. Ces lettres en plastique sont dotées d’un revêtement spécifique permettant de les reproduire avec un marqueur effaçable à sec.

Magpad : Cette planche de graphisme permet de développer l’interprétation spatiale des enfants et leur imagination de manière simple et amusante. Une pointe magnétique attire les perles en métal et permet de créer différents dessins ou de reproduire les 10 modèles inclus.

pistes graphiques

Apprends et trace des lignes : Un jeu magnétique éducatif et ludique qui permet de se familiariser aux tracés de base de l’écriture et ainsi d’appréhender les mouvements des mains et des doigts à un stade précoce. Vos enfants adoreront utiliser les stylets magnétiques pour déplacer les petites billes sur le plateau de jeu.

Magnatab A-Z : Une tablette qui n’a pas besoin d’être rechargée pour apprendre à tracer, en suivant l’ordre et le sens des flèches, les 26 lettres de l’alphabet. Le stylet aimanté attire les petites billes qui composent chacune des lettres et permet à l’enfant une approche sensorielle de l’alphabet en stimulant le mouvement, le sens tactile, sonore et visuel.

Lettres à toucher et cahier d'écriture

Balthazar, les lettres à toucher : Ce livre est autant un imagier qu’un abécédaire, alliant l’amour des lettres au plaisir tactile. Prononcez phonétiquement les lettres, touchez-les en relief et choisissez les objets que Balthazar va mettre dans son sac. Un livre magnifique pour jouer et découvrir avec plaisir et douceur l’amour des lettres.

Cahier d’écriture : Ces cahiers d’écriture permettent une première approche du graphisme en douceur. En cas d’erreur, on peut aisément effacer son tracé en utilisant un stylo effaçable.

>> À télécharger : Mémo, loto, labyrinthes, tracés, découpages pour les enfants

L’aider à tenir son crayon

Pour l’aider à tenir son stylo ou ses crayons, des outils existent, voici notre sélection.

graphisme et écriture

Feutres anti-pointe enfoncée par 8 : Certains enfants ont tendance à trop appuyer sur la mine des feutres. Ces 8 feutres sont munis d’un système protégeant les pointes, montées sur amortisseurs. Ils sont pratiquement indestructibles !

Les crayons de couleur Jumbo Grip : 12 crayons de couleur extra larges de forme triangulaire avec picots de préhension pour une prise en main facile et stable. Ils sont particulièrement appréciés par les enfants ou les adultes ayant des difficultés à tenir des crayons classiques.

manchons dauphin et pack de 5 manchons

Pack de 5 manchons dauphin : Des manchons avec une jolie forme de dauphin pour apprendre à bien positionner les doigts et améliorer la prise en main des stylos et crayons. Manchon idéal pour des doigts d’enfants.

Combi-pack de manchons : Commandez notre combi-pack pour essayer avec vos patients les différents manchons que nous proposons. Vous pourrez alors choisir celui qui convient le mieux pour chaque patient ! Contient 2 manchons « tri-go » + 2 « grippies » + 2 « triangulaires » + 2 « confort rainurés » + 2 « solo » + 2 « géants ultra » = 12 manchons !

 

Penagain et pinces d'écriture

Penagain : Ce stylo a une forme ergonomique unique pour une préhension en pince sans effort pour l’utilisateur. Le geste devient alors naturel. Plus de fatigue ou de crispation ! Il convient particulièrement aux personnes présentant des troubles de la motricité fine.

Pinces d’écriture : S’enfilent à l’extrémité du pouce, de l’index et du majeur pour maintenir les doigts en position de pince facilitant ainsi la tenue et la stabilité du stylo. Elles conviennent particulièrement aux personnes ayant des troubles de la motricité fine.  Livrées par lot de 5 pinces en caoutchouc souple.

aide à la préhension Grippit et manchons rainurés

Aide à la préhension Grippit : Grippit 2000 est un produit révolutionnaire qui apporte une solution aux personnes souffrant de faiblesses musculaires ou de difficultés de préhension. Vendu par 3 de même taille ou assortiments de tailles différentes.

Manchons confort rainurés par 10 : Ce manchon à stylo aide l’enfant à prendre de bonnes habitudes dès le départ en positionnant bien ses doigts sur le manchon. Astucieux, il s’utilise aussi bien de la main droite que de la main gauche. Il réduit la fatigue musculaire et assure un grand confort d’utilisation.

Des conseils pour l’enfant avec une dysgraphie

Les enfants dysgraphiques manquent d’organisation et de coordination dans leur écriture et présentent des difficultés à créer des courbes et à conduire un trait. Les lettres sont alors disproportionnées, les espaces entre les mots ne sont pas respectés et les lignes ne sont pas droites.

La dysgraphie peut être due à plusieurs problèmes sous-jacents :

  • Trouble de l’apprentissage : dyslexie, dysorthographie… ;
  • Trouble fonctionnel tel que la dyspraxie ;
  • Trouble majeur de la motricité en général, impliquant des problèmes de latéralité et de perception du schéma corporel ;
  • Trouble visuel et trouble de la coordination oculomotrice entraînant une difficulté ou une incapacité à reproduire des lettres ;
  • La maladie de Parkinson et la maladie de Dupuytren ;
  • Un traumatisme physique ou psychologique : accident, divorce, séparation de parents, manque de confiance en soi, etc.;
  • La crampe de l’écrivain.

On peut la reconnaître à plusieurs signes :

  • Une écriture crispée qui révèle une dysgraphie raide
  • Une écriture négligée et son impression de laisser-aller
  • Une écriture rapide qui ne fait pas attention à la forme
  • Une écriture lente et précise quand la personne émet des efforts épuisants afin d’être structuré et précis, notamment dans le cadre d’une dyspraxie.

>> Infographie : Les troubles DYS et le trouble de l’attention, à télécharger et imprimer ! 

Pour réellement savoir si votre enfant souffre de dysgraphie, il faut que le diagnostic et la prise en charge soient pluridisciplinaires. Ensuite, vous pourrez lui proposer des adaptations selon ses propres besoins :

Aide pour les DYS à la maison

Solukit écriture : Ce kit comprend les outils essentiels pour évaluer les besoins d’un patient lors d’un bilan graphologique et trouver une solution pour palier à ses problèmes fonctionnels d’écriture. Comprend 26 outils dont : 1 assortiment de 3 Grippits multitailles, 1 Combi-Pack de 12 manchons, 10 crayons triangulaires, 1 Penagain, et 1 pochette de rangement.

Clavier Clevy : Ce clavier très robuste possède de grosses touches de couleurs différentes selon le type de touche afin d’en faciliter le repérage visuel. La clarté de son agencement facilite la reconnaissance des lettres. Existe aussi en version sans fil.

Avez-vous pensé au passage au clavier ? En concentrant tous ses efforts sur l’écriture, votre enfant ne peut pas accéder à la compréhension et la réflexion. Pour soulager votre enfant de l’écriture manuelle, il pourrait avoir recours à un ordinateur à l’école. Bien sûr, cela ne remplacera pas totalement le stylo qu’il devra utiliser de temps en temps, mais cela le soulagera. Votre enfant pourra alors écrire au clavier tout en sollicitant ses capacités cognitives… Cependant, il est à noter que le passage au clavier devra se faire avec l’appui d’un professionnel. Un ergothérapeute lui apprendra à se servir d’un ordinateur et mettra en place des outils complémentaires en fonction de ses besoins.

Saviez-vous également que votre enfant a droit à un tiers-temps lors des examens scolaires ? Les élèves en situation de handicap peuvent bénéficier d’une compensation adaptée à la hauteur de leur désavantage : tiers-temps, demande spécifique de ne pas prendre en compte l’orthographe, usage d’un ordinateur ou d’une calculatrice, aide d’un secrétaire… Afin d’y avoir droit, vous devez constituer un dossier de reconnaissance de la dysgraphie.

dysgraphie

Et vous, quelles solutions d’adaptation proposez-vous à votre enfant dysgraphique ? Dites-nous tout en commentaire ! 

Article publié le 20 juillet 2016, mis à jour le 7 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.