Le 22 juillet, nous avons été heureux de proposer en collaboration avec l’ergothérapeute Adeline Kuhn Tref, un atelier sur le processus d’apprentissage de l’écriture. En live sur notre page Facebook, Adeline Kuhn Tref a pu apporter des informations et conseils concrets pour permettre de comprendre de quoi relèvent les problèmes d’écriture et comment permettre aux parents d’accompagner au mieux leurs enfants dans cet apprentissage, il faut bien le dire, souvent fastidieux ! Pour les centaines d’auditeurs souhaitant retrouver ses préconisations et pour ceux, parents ou professionnel·le·s qui n’ont pas pu assister à cet atelier, voici ici un récapitulatif des conseils de pratiques et d’outils apportés par cette professionnelle passionnée et passionnante.

Les problèmes avec l’écriture, comment les identifier ?

Pour Adeline Kuhn Tref, il existe plusieurs critères pouvant indiquer que l’enfant rencontre une réelle difficulté avec l’écriture :

  • Lisibilité détériorée : l’écriture n’est pas lisible.
  • Lenteur : l’enfant est lent dans l’écriture, a besoin de beaucoup plus de temps que ses camarades.
  • Douleur : l’enfant se plaint de douleurs pendant l’écriture.
  • Manque d’endurance : son rythme d’écriture est très fluctuant (l’enfant est, par exemple, capable de suivre en début de journée, mais a besoin de plus de temps en fin de journée ; ou bien, il y a une différence très importante entre son écrit du matin et de l’après-midi – au point qu’on dirait qu’il y a deux enfants différents qui écrivent).
  • Difficulté à la double tâche : pendant que l’enfant écrit, il a besoin de toute son attention et il n’est pas capable de faire autre chose en même temps. C’est un signe que la tâche n’est pas automatisée.
  • Refus d’écrire : l’enfant évite la tâche.

Développement du graphisme

Adeline Kuhn Tref a d’abord voulu enrayer une idée reçue en expliquant que le développement chez les gauchers et les droitiers suivaient un processus et présentaient des enjeux similaires.

Au niveau moteur, 3 grandes périodes se distinguent dans ce processus :

  • Le mouvement proximal (de 1 an et demi à 2 ans environ) : l’enfant est dans le stade du gribouillage. Le mouvement est proche du corps, et part de la base de l’épaule avant d’évoluer jusqu’au bout des doigts. L’enfant fait alors de grands gestes avec les épaules et le coude.
  • Le mouvement distal (de 2 à 3 ans / 3 ans et demi) : l’enfant est dans le stade de la conscience de la forme. Une maturation du geste graphique s’est produite et lui permet de faire des gestes moins grands, d’améliorer sa motricité fine. C’est alors que se produit la dissociation de la main, c’est-à-dire que les muscles d’opposition et la commissure vont lui permettre d’être plus précis.
  • Les mouvements coordonnés (à partir de 3 ans et demi) : petit à petit, l’enfant va affiner son geste et va passer au stade de la maîtrise du tracé. Il a le contrôle du geste.

Jeunes enfants qui dessinent

L’importance de faire des expériences

Même si cela peut paraître étonnant, le fait que l’enfant ait pu, depuis qu’il est tout bébé, expérimenter son environnement va être fondamental dans l’apprentissage de l’écriture. La motricité libre et le quatre pattes vont être très bénéfiques ; ces pratiques vont en effet favoriser le renfort des épaules, la stabilité, le tonus postural et l’articulation du poignet.

C’est pourquoi Adeline Kuhn Tref préconise de proposer le maximum d’expériences sensorielles (de textures, de couleurs) et motrices afin d’enrichir et de favoriser l’apprentissage de l’écriture par la suite. On pourra par exemple laisser à sa disposition des feuilles de papier et des crayons dès sa première année pour l’inciter à s’exprimer et à expérimenter. On lui permettra également d’écrire, de dessiner ou de colorier sur différents supports et dans différentes postures. On pourra disposer des tableaux verticaux en ardoise, peindre un mur en peinture ardoise, avoir des ardoises par terre… Adeline rappelle aussi l’importance de permettre à l’enfant de s’exercer aux tracés dans différentes textures ; notamment sur le sable, à la maison dans un bac ou à la plage… Profitez de chaque expérience ! Plus elles seront variées, plus ce sera enrichissant pour l’enfant !

enfant qui écrit sur le mur

Les crayons

Même si c’est d’abord le fait de multiplier les expériences qui fera la différence, certains types de crayons pourront aider les enfants présentant des difficultés d’écriture. Voici quelques suggestions :

Les crayons en craie grasse

Adeline recommande les crayons de couleur XXL 3 en 1 pour démarrer l’expérience du coloriage et de l’écriture. Ces crayons ronds en bois sont faciles à prendre en main et le fait qu’ils soient en craie grasse facilite le dessin. Laisser une trace ne nécessite pas d’efforts. Pour l’enfant, c’est un retour positif, moins de frustrations et plus de satisfaction.

Enfants qui colorient

Les crayons triangulaires de couleurs Jumbo grip 

Ils sont plus larges que des crayons ordinaires et leur forme triangulaire avec picots de préhension facilite et rend plus stable la prise en main.

crayons grip

Les crayons triangulaires

Grâce à leur forme unique, ces crayons à papier triangulaires sont plus faciles à prendre en main et permettent d’acquérir une bonne pince dès le début.

Crayons triangulaires

Les Penagain

Sa forme ergonomique est unique et favorise la préhension en pince sans effort. Le geste pourra ensuite devenir plus naturel. Plus de fatigue ou de crispation !

Stylo Penagain

Le stylo ergonomique

Voilà un roller ergonomique avec une zone grip antidérapante présentant des empreintes préformées pour guider le positionnement des doigts. Le débit d’encre est régulier pour une écriture fluide, soignée et propre : ni tâche ni bavure ! Il existe en version droitier (orange/noir) et gaucher (bleu).

Toute notre gamme de fournitures scolaires ergonomiques

Activités à favoriser : le travail de la pince en jouant

Pour cet été, Adeline nous invite à utiliser tous les outils de la maison pour travailler le mouvement de la pince en s’amusant ! Des pinces de tous types : à cornichons, à épiler, à pain, etc., de toutes les tailles et matières… Et on pourra aussi faire travailler l’opposition du pouce avec des pipettes à médicaments. Et puis, il y a aussi des outils qui permettront d’exercer tous ces mouvements comme ceux du fameux kit de motricité fine.

kit de motricité fine

….et de nombreux jeux pour développer la motricité fine !

Jeux pour développer la motricité fine

Dominos-pinces (HT1057) et Mon étendoir (HT4801) : 2 des nombreux jeux permettant d’exercer sa motricité fine

>> Découvrir aussi 15 idées pour développer la motricité fine 

Bonne ou mauvaise position du crayon ?

La prise à trois doigts avec le crayon en appui sur le majeur, qu’on appelle la prise tripode, a longtemps été considérée comme la prise la plus mature et efficace pour la manipulation du crayon. Toutefois, les prises de crayon suivantes sont désormais considérées comme équivalentes pour l’atteinte d’une écriture fonctionnelle :

Positions du crayon pour l'écriture

Source: « L’ergothérapie de la maison à l’école » https://edme.org

Aides techniques

Embouts ou manchons

Ce sont des outils qui permettent d’accompagner comme une béquille la phase de correction. Adeline Kuhn Tref préconise d’avancer progressivement, du plus gros soutien au plus ténu, pour finalement ne plus dépendre de cette aide.

Découvrir toute notre gamme de manchons

manchon

Bracelet d’écriture

Le bracelet d’écriture apporte une autre aide pour trouver la position correcte des doigts. La boucle permet le maintien du stylo dans la bonne inclinaison. Le dauphin est tenu par l’annulaire, l’auriculaire et le majeur, et le stylo est maintenu par l’index et le pouce. Une solution simple, mais efficace pour l’apprentissage de la pince d’écriture ou l’aide à la préhension si l’enfant n’a pas la dextérité suffisante.

Chaussette manchon Ellie

Elle permet de maintenir une position correcte et de réduire la fatigue de la main. Pour l’école et la maison. Existe pour droitier et gaucher.

chaussette manchon écriture

Pupitre incliné

Ce pupitre incliné à 20° facilite grandement le travail d’écriture et toute autre activité de graphisme des enfants et des adultes. Sa base antidérapante évite que le pupitre ne glisse sur la table.

>> Découvrir nos différents pupitres inclinés

Pupitre incliné

Toute notre sélection d’outils pour l’apprentissage de l’écriture

Revoir le replay :

Adeline Kuhn Tref, ergothérapeute et créatrice des ateliers Stimul’ergo, accompagnée de Sara Garcia, chargée de projets chez Hop’Toys lors de l’atelier en live du 22 juillet 2020 « Accompagner l’enfant dans l’apprentissage de l’écriture » :

Nous espérons que cet atelier aura été utile aux centaines de personnes qui y ont assisté le soir même et à toutes celles qui le découvrent ici et que les conseils d’Adeline donneront goût à l’écriture à tous les enfants ! N’hésitez pas à le partager et à nous donner votre avis !

 


Adeline Kuhn - Ergothérapeute

 

Adeline Kuhn Tref est ergothérapeute libérale en Moselle (57). Diplômée d’État de l’Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy en 2008, elle a créé son cabinet, le cabinet AK Ergothérapie en 2009. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à la rejoindre sur les réseaux sociaux via sa page FB : Cabinet AK Ergothérapie / Stimul’ergo® ou via Instagram @ak_ergotherapie/stimulergo.

 

 

 

Article publié le 23 juillet 2020, mis à jour le 20 août 2020

Chargée de projets chez Hop'Toys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.