L’acquisition de la motricité fine se fait étape par étape et chaque enfant avance à son propre rythme. Au début, la motricité n’est pas contrôlée, il s’agit d’une motricité réflexe. Puis, petit à petit, l’enfant gagne en dextérité manuelle afin d’arriver à la fameuse pince pouce-index. Vous êtes en vacances avec votre tout-petit ? Vous cherchez des activités pour l’accompagner dans ce développement moteur ? Nous vous conseillons des activités dénichées sur les réseaux sociaux et des produits adaptés pour travailler chaque étape d’acquisition de la motricité fine avec lui… en s’amusant !

La motricité fine au quotidien !

Gagner en autonomie à la maison

S’habiller seul, nouer ses lacets, couper ses aliments… tous ces gestes du quotidien vont pouvoir être réalisés par l’enfant au fur et à mesure qu’il grandit. Ces acquisitions passent notamment par le travail sur la motricité fine. Lorsqu’on parle de motricité fine, on parle du développement de l’habileté de la main, des muscles qui vont ensuite permettre à l’enfant de contrôler ses mouvements, d’explorer son environnement, de se saisir d’objets du quotidien (chaussures, fourchettes, verre…) et de pouvoir les utiliser correctement. L’enfant acquiert ainsi un mouvement précis et minutieux et gagne en autonomie.

Faciliter les apprentissages à l’école

Apprendre à bien tenir son crayon, manipuler des ciseaux, délicatement en collectivité (!), la motricité fine va faciliter les apprentissages, de l’enfant, son quotidien. Pour accompagner au mieux ces apprentissages, pour aider les enfants, surtout lorsqu’ils présentent des troubles praxiques, dans l’acquisition de la motricité fine et donc de l’autonomie manuelle, on privilégiera bien sûr des outils ergonomiques.

>> À lire aussi : 4 ateliers d’été pour développer la motricité fine

Développer la motricité fine

Suivre le développement de son bébé

Afin de répondre au mieux aux besoins de son enfant, il est important de connaître les étapes du développement de sa motricité fine.

À la naissance

Au début de sa vie, l’enfant va avoir le réflexe de grasping ou réflexe de préhension. Il s’agit d’un réflexe archaïque des nouveau-nés. Il se caractérise par le fait que lorsqu’on va placer son doigt dans la paume de leur main, ils vont le serrer très fort. C’est d’ailleurs un moment que les parents apprécient, car ils se sentent liés, connectés à l’enfant. Ce réflexe va disparaître aux alentours du deuxième mois.

Les premiers mois

L’étape suivante est celle durant laquelle l’enfant va commencer à ouvrir/fermer la main au contact d’un objet de manière involontaire. Il va observer les objets sans tenter de les saisir. Lorsqu’on place un hochet dans la main de son bébé à ce stade, il va donc ouvrir et refermer sa main en le tenant quelques secondes. Ensuite, il va être capable de tenir le hochet plus longtemps et va essayer d’atteindre les jouets placés à sa proximité. À ce moment-là, sa préhension devient volontaire ! L’enfant décide s’il veut attraper un objet ou le lâcher. On va pouvoir lui proposer des hochets, des grelots, des petites balles sensorielles.

Premières années

Au cours de ses premières années, l’enfant va partir à la découverte de son corps, des objets, avec ses mains. Il a tendance à tout mettre à la bouche, à jeter les objets par terre, sur une table et à observer l’effet que cela produit. Il va également commencer à explorer son environnement immédiat en se servant de la fameuse pince pouce-index. À ce stade, on multiplie les expériences sensorielles, tactiles qui sont essentielles pour ses apprentissages. L’enfant va également commencer à préciser son geste, s’emparer des ficelles de ses jouets pour le tirer, du mobile pour enclencher la musique… Ensuite, lorsqu’il va maîtriser l’usage de ses mains, il va s’en servir pour saisir et utiliser les objets et, plus encore, pour communiquer ! Il tire sur les vêtements d’un adulte, agite la main pour dire « au revoir », commence à signer.  À ce stade, on va lui proposer des jeux d’encastrements, des jeux et des activités d’enfilage.

Enfin vient le temps de l’autonomie. Il va pouvoir tenir des livres, tourner des pages, utiliser des pinceaux, un crayon… À cette étape, on va alors pouvoir lui proposer des activités de pré-écriture et d’écriture.

travail de la motricité fine

>> À lire aussi : des jeux pour travailler la motricité fine

Proposer des activités et des jeux adaptés

Pour accompagner  au mieux le développement de son bébé, on lui propose au fil de ses premières années des jeux et activités adaptés pour développer sa motricité fine.

1. Je fabrique un panneau de dextérité

On crée un panneau de dextérité mural qui va permettre à l’enfant de développer sa motricité fine de manière ludique ! Il offre un large éventail d’activités et est totalement modulable grâce aux attaches auto-agrippantes : on peut facilement changer les activités en fonction des intérêts du moment de l’enfant !

2. Transvaser à l’aide de pipettes

Remplir, vider et recommencer encore et encore… les enfants adorent les jeux de transvasement ! Ils sont à la fois pour eux une source de plaisir inépuisable et une mine d’apprentissages. Les transvasements développent notamment la motricité fine et permettent de découvrir des matières, des textures, de se frotter aux questions de volume. Un bac d’exploration, de l’eau colorée avec du colorant alimentaire, un kit de motricité fine et le tour est joué !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Petite activité de ce matin : transvasement d’eau colorée dans un moule à glaçons à l’aide de diverses pipettes et cuillères.😊 • L’occasion de revoir les couleurs, d’apprendre les couleurs primaires tout en découvrant comment obtenir le vert et le violet grâce aux mélanges.🎨 • Un bon moyen aussi de travailler sa motricité fine et la pince avec le pouce et l’index grâce aux différentes pipettes.👌 • Simplissime à préparer : de l’eau dans des pots, du colorant alimentaire, et quelques accessoires (moule et pipettes). Ma renarde 🦊 a pris beaucoup de plaisir à transvaser. Ensuite quand elle en a eu marre j’ai juste enlevé les pots et elle s’est amusée à patouiller dans l’eau après avoir renversé le moule. • J’adore le bac @hoptoys_fr car le nettoyage est simplissime. . . . . . . . . . . . . . . ■■■■■■■■■■■■■■■ #apprendreenjouant #grandirenjouant #activiteenfant #jeuxdenfants #jeuxdexterieur #imagination #activitemanuelle #motricitefine #autonomie #montessori #activitemontessori #ief #coschooling #observersonenfant #respectdurythmedelenfant #developpementdelenfant #respectdelenfant

Une publication partagée par Maman Douce (@mamandouce2.0) le

>> À lire aussi : 19 idées de bacs d’exploration pour cet été

3. Magpad

Nous ne doutions pas de l’intérêt de cette planche de graphisme, qui, avec son pointeur magnétique invite à créer toutes sortes de dessins, formes géométriques, lettres, chiffres ou de reproduire les modèles proposés en soulevant les petites perles en métal, mais ça fait évidemment plaisir !

Le Magpad, c’est en effet la plus maligne des tablettes, à emporter partout avec soi, sans risquer d’être en panne de batterie ou de faire tomber des éléments ! Idéale pour travailler la motricité fine et la coordination œil-main, elle permet de développer l’interprétation spatiale. De plus, elle est légère et très contrastée.

4. « Le jeu des doigts »

Un jeu qui permet de développer la dextérité manuelle de manière ludique. Même principe que pour le jeu « Twister » mais uniquement avec les doigts !

twister des doigts - développer sa motricité fine

5. On étend son linge

Une activité basée sur la pédagogie Montessori qui s’inspire du quotidien. En étendant le linge, l’enfant développe et affine sa motricité fine, sa concentration et sa coordination. Avec le jeu corde à linge, les enfants doivent étendre le linge sur leur petit étendoir. Il faudra reproduire les séquences présentées sur les fiches modèles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La corde à linge 👚👕👖👗#hoptoys #montessori #assmat #assistantematernelleagréée #assistantematernelle #enfants #nounoucoindespetits

Une publication partagée par Oudin sylvie (@oudin.sylvie) le

>> À lire aussi : développer l’autonomie avec Montessori

6. Oball : le hochet alvéolé

Le Oball est un ballon très original par sa structure spécialement étudiée pour faciliter la préhension. Il est composé de trous alvéolés qui permettent de l’attraper très facilement. On y glisse des foulards qu’on laisse dépasser un peu. Au début, l’enfant va porter le Oball à la bouche et jouer avec les différentes textures. Puis, il pourra essayer d’enlever les foulards de la balle et, plus tard, y mettre lui-même les foulards avant de les retirer. Une balle, des foulards et voilà des exercices de motricité fine qui suivent parfaitement le développement de chaque enfant !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🇫🇷Petit jeu à proposer dès 6 mois et qui va évoluer au fur et à mesure du développement de votre enfant: il suffit de mettre quelques foulards ou tissus dans une oball, cette petite balle en plastique alvéolée et de la donner à votre bébé. Au départ, il va la porter à sa bouche et jouer avec les différences de texture entre la dureté du plastique et la douceur du tissu. Quand il sera plus grand, vous pourrez lui proposer de retirer les foulards de la balle, d’abord en lui tenant la balle, puis en le laissant essayer d’utiliser ses deux mains pour réaliser la tâche: une main qui tient la balle et la deuxième qui tire. Gardez à l’esprit que plus il y a de tissus dans la balle, plus il faudra tirer fort pour les faire sortir, penser à commencer avec un foulard pour que ça ne soit pas trop difficile. Enfin, vers l’âge de 18 mois, votre enfant pourra essayer de mettre les foulards dans la oball seul. C’est une activité idéale à proposer aux enfants qui passent leur temps à vider les boites de mouchoirs ! Vous pouvez trouver la oball chez @oxybuleveiletjeux ou @hoptoys_fr ! #psychomotricienne #psychomotricite #psychomot #psychomotortherapy #psychomotortherapist #psicomotricidad #psychomotorik #psicomotricidadinfantil #jeu #game #play #apprendreenjouant #learnthroughplay #developpementpsychomoteur #motricitelibre #developmentalmilestones #freedomofmovement #motricitefine #finemotorskills #coordination #oball

Une publication partagée par Marie Vallet (@psychomot_usa) le

7. Plateau Montessori : je travaille ma motricité fine

Avec ce plateau, l’enfant travaille la motricité fine ainsi que le transvasement en utilisant différents outils. L’apprentissage est axé sur les gestes du quotidien, qui serviront donc tous les jours aux enfants. Cet exercice présente un aspect pédagogique, mais également pratique au vu des compétences qui seront acquises comme la coordination œil-main, la discrimination visuelle, la concentration.

plateau montessori

>> À découvrir : pédagogie Montessori : je crée un plateau de motricité fine

8. Des activités avec de la pâte à modeler

Avec les compteurs d’animaux et la pâte à modeler Patarev, l’enfant travaille sa coordination œil-main, sa motricité fine ainsi que son repérage spatial (à côté, au-dessus, derrière). On lui demande de disposer les compteurs d’animaux sur la couleur identique représentée par la pâte à modeler. Il enrichit ainsi son vocabulaire en reconnaissant les animaux présentés et apprend les couleurs.

compteurs et patarev

>> À découvrir aussi : 47 fiches d’activités pâte à modeler

9. Des jeux d’encastrement

Avec les jeux d’encastrement, l’enfant va travailler son sens de l’observation, sa discrimination visuelle, son repérage spatial. Il va se tromper, recommencer, et trouver la bonne solution. Le jeu d’encastrement à grosses poignées qui facilite la préhension va encourager la motricité fine, mais aussi la reconnaissance des formes et des couleurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

. Prendre le temps de l’observer, afin de lui proposer des activités adaptées est essentiel ! . L’observer me passionne 😍 et j’ai la chance d’être à ses côtés, alors je prends le temps de le faire… (même si parfois, je l’avoue, ce n’est pas facile de se partager en tant que maman de 3 enfants !) Cela me permet de le connaître et de savoir ce qu’il l’intéresse. Ainsi, je peux lui proposer des activités, des jeux adaptés à ses capacités et envies du moment. . Par exemple, depuis plusieurs jours, il s’obstine à vouloir réaliser des encastrements de formes. Je lui ai alors proposé ce magnifique puzzle en bois @hoptoys_fr, reçu il y a pourtant plusieurs semaines mais dont il ne portait pas encore d’intérêt jusqu’à la… 😉 . Pensez à aller découvrir ma sélection @hoptoys_fr sur laquelle vous pouvez bénéficier de -20% : lien dans ma description ☺️ . . . . . #maman #mamanblogueuse #mamanfière #mamaninstagrameuse #maviedemaman #monfils #mamande3 #bebe #1an #novembrette2018 #bebenovembre2018 #maternage #maternageproximal #parentalitepositive #parent #parentalité #16mois #puzzle #puzzlenbois #hoptoys #codepromo #codepromohoptoys #activitesenfants #activitebebe #activitemontessori #jeuenbois

Une publication partagée par Sabine 🎀 (@mme.maman) le

10. Des jeux de laçage

Le jeu Laçage malin encourage la créativité tout en développant des compétences de motricité fine. Cette drôle de balle est pourvue de trous sur toute sa surface. On glisse dans ceux-ci des tiges flexibles de couleur pour créer des boucles plus ou moins grandes, soit au gré de son imagination, soit en glissant les tiges en fonction de la couleur des trous, ou bien encore en reproduisant l’un des 10 modèles proposés.

11. Balu Junior : jouer à devenir autonome

Voici un beau et doux jouet ARTISANAL (mais conforme aux normes), qui telle une poupée gigogne, renferme bien des surprises. Ce drôle d’objet en tissu va permettre de s’exercer avec tous les systèmes de fermeture de vêtements disponibles sur le marché ! Fermeture Éclair, sangle, bouton de jean, bouton pression, agrafe, attache rapide, lacets… l’enfant aura plaisir à tout ouvrir… et tout refermer ! Au fur et à mesure, on arrive au cœur du jouet où l’on découvre une surprise ! Chaque avancée réserve une surprise, comme un trésor caché enfermé dans un écrin. L’enfant développe ainsi sa motricité fine. À noter aussi : Balu junior est fabriqué par des travailleurs d’ESAT (donc des personnes en situation de handicap). Son prix est celui de la qualité choisie par une petite entreprise fabriquant ses produits en France avec des matériaux respectueux de l’environnement !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Ce p’tit jeu à du succès ici…On travaille sans s’en rendre compte 😉 ** Balu Junior by @hoptoys_fr ** #handicap #malvoyants #autonomie #motricitefine #adaptation

Une publication partagée par Christelle (@unpeumontessoribeaucoupdamour) le

12. Exercer sa préhension

Le Jeu de pinces est un jeu d’assemblage pour tous les âges qui permet de travailler la motricité, la force des doigts, la capacité de différenciation visuelle, la conception et la concentration. Les pinces multicolores permettent d’assembler des figurines à partir d’un modèle ou de son imagination.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🟢🟣Le jeu des pinces – haba🟣🟢 ⠀ Petite pépite du jour ! Il s’agit du jeu de pince de chez @haba_jeux_jouets que j’ai trouvé sur le site d’ @hoptoys_fr ! Un investissement conséquent pour un jeu mais qui en vaut la peine ! On sait que Haba propose de superbe jeux niveau éducatif ! Celui-là est parfait pour travailler la motricité fine, les praxies, la sphère visuo spatial, l’es coordination oculomotrice… ! ⠀ J’en suis réellement fan, les enfants adorent également ! Il a plusieurs niveaux, on peut utiliser les cartons décoratifs pour faire des créations plus folles ! Les couleurs sont stimulantes, les pinces ne sont pas trop dures, facile a manipuler ! ⠀ Je vous le conseille vivement 🙃 #psychomotricite #psychomot #psychomotricienne #haba #motricitefine

Une publication partagée par Psychomot_tls (@psychomot_tls) le

13. Éponges aux boutons cachés

Combien y a-t-il de boutons cachés dans l’éponge ? Sauras-tu tous les retrouver ? Pour cette activité, il suffit de faire de petites incisions au cutter dans une éponge pour y cacher de petites pièces comme des boutons.

14. S’entraîner aux tracés

Lorsque l’enfant a affiné ses capacités motrices, il peut s’entraîner à suivre des lignes sur des pistes graphiques. Avec celles-ci, on propose à l’enfant de suivre les lignes à l’aide de son doigt ou d’un stylet en bois. Cela permet une approche sensorielle du graphisme, mais avec un geste plus encadré, plus structuré que dans le sable. En suivant les lignes, l’enfant se familiarise avec les tracés, les courbes et mémorise ainsi les gestes. Ces pistes graphiques en bois permettent de s’entraîner aux tracés de base de l’écriture : les obliques, les créneaux, les vagues, les ponts, les boucles… Ainsi, l’enfant apprend également à tenir un stylo et acquiert progressivement plus d’aisance et de fluidité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

* SUR LE CHEMIN DE L’ÉCRITURE * Voici la suite des activités créées avec @hoptoys_fr . Activité 2: piste graphique La piste graphique mise à disposition de l’enfant lui permet à l’aide d’un stylet en bois ou de son doigt de faire une autre approche sensorielle du graphisme. Le geste est encadré, plus structuré que dans le sable. Andréa aime beaucoup s’exercer avec cette piste qui correspond parfaitement à son A de Andréa! . Vous pouvez retrouver ma sélection spéciale sur le site hoptoys [lien dans ma bio] et bénéficier de -20% sur cette sélection avec le code « PAILL20 » . —> matériel: piste graphique @grandiravecnathan @hoptoys_fr . . #pistegraphique #preecriture #graphisme #trace #tracedanslesable #graphisme #cycle1 #maternelle #assmat #iefmaternelle #apprendreafaireseul #montessorialamaison #montessoriathome

Une publication partagée par 👩🏻Mathilda (@paillettes_et_imagination) le

>> À lire aussi : 18 activités ludique de graphisme pour cet été

15. Activité de pré-graphisme

On crée des fiches représentant chaque lettre de l’alphabet. Ensuite, on utilise la pâte agglo-billes qu’on manipule, qu’on malaxe, qu’on modèle pour créer la forme des lettres. Une activité qui permet de se familiariser avec les lettres et, bien évidemment, de travailler sa dextérité. Très originale et fascinante, la pâte est composée des milliers de petites billes agglomérées entre elles. Elle procure une sensation tactile unique et encourage la manipulation. En plus elle n’adhère ni à la peau ni aux objets !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Motricité ! On forme des lettres a partir des supports . Petite billes qui ne séchés pas ne tache pas .pâte playfoam

Une publication partagée par Magalie Maysara (@mag_aventures) le

La motricité fine est une compétence indispensable dans le développement de l’enfant que soit pour son autonomie au quotidien, ses apprentissages scolaires et sa vie professionnelle future. 

Tous nos jeux pour travailler la motricité fine

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.