La motricité fine correspond à l’ensemble des mouvements précis, coordonnés et contrôlés des mains et des doigts que l’on va mobiliser dans le but d’accomplir un geste volontaire. Ces mouvements sont essentiels pour l’autonomie au quotidien : pour manger, s’habiller, tenir un stylo… La motricité fine s’acquiert petit à petit au fil du développement de l’enfant. Cependant, certains enfants peuvent rencontrer des difficultés dans le développement de cette compétence et ont besoin d’entraîner leurs capacités motrices.
Pour l’ergothérapeute Josiane Caron Santha, on peut distinguer 7 composantes de la motricité fine. Pour un meilleur accompagnement de l’enfant dans le développement de sa motricité fine, découvrez ici quelles sont ces composantes et comment les exercer.

Les 7 composantes de la motricité fine

Les 7 composantes distinguées par Josiane Caron Santha dans la compétence globale de motricité fine suivent un ordre correspondant au développement de l’enfant. Une meilleure connaissance de la motricité fine vous permettra de détecter quelle composante représente le plus grand défi pour votre enfant et, ainsi, de lui proposer une prise en charge ciblée.

1. L’approche

Il s’agit de la préparation de la main et de l’extension du bras vers un objet que l’on souhaite attraper. Le suivi visuel et la coordination oculomotrice interviennent ici.

l'approche - motricité fine

Pipsquigz : Ces 3 hochets aux 3 textures différentes se fixent par ventouse devant l’enfant. Ils se dandinent alors, émettant des petits bruits, au gré des effleurements. On aime aussi les secouer, les pincer, les mordiller et même les assembler !

Poussez légèrement le culbuto pour qu’il se dandine sans jamais tomber. Ce jouet est particulièrement indiqué pour les enfants n’ayant pas la maîtrise totale de leurs membres supérieurs (limitations amplitude de mouvement, gestes involontaires…).

Bolli est une balle de développement sensoriel pour les enfants à utiliser dès la naissance. Extrêmement malléable, elle peut être écrasée, étirée, jetée ou mise à la bouche. Grâce à sa forme évidée, elle est facile à prendre en main.

2. La préhension

C’est la façon dont la main va prendre l’objet. Selon la spécificité de celui-ci (sa forme, sa texture, a taille, son poids), il faut adapter son type de préhension. En jouant, l’enfant peut apprendre à manipuler des objets très diversifiés afin de mettre en place des stratégies de préhension. Les puzzles sont également d’excellents jeux pour exercer la préhension, de façon plus ou moins fine, selon la taille des pièces et les manipulations dans la main.

la prehension

Balle looping : Cette balle originale offre une préhension facilitée grâce à ses grandes boucles flexibles dans lesquelles on peut entremêler ses doigts. Légère et très maniable, elle est idéale pour apprendre à un enfant à attraper une balle.

20 feuilles translucides : Posez-les sur une table lumineuse pour mieux observer leurs rainures délicates. Matériau très léger, tout simple, mais absolument fascinant !

Pierres précieuses à trier : 200 pierres précieuses colorées pour réaliser des activités de tri. Voici un beau matériau, ludique, agréable à manipuler pour appréhender les concepts mathématiques notamment tout en s’amusant ! Les compteurs peuvent être classés, dénombrés, utilisés pour faire des opérations…

3. Le transport

C’est la capacité à retenir un objet dans la main pendant son déplacement. Voici des jeux qui nécessitent de transvaser des objets d’un point à un autre et permettent donc d’entraîner cette composante précise :

le transport motricité fine

Encastrements mono forme : 4 encastrements en bois représentant une forme géométrique (triangle, carré et rond). Le 4e encastrement permet d’aborder la notion de taille avec un cercle plus petit. Grosse poignée de préhension. Dim. 12 x 12 cm. Finition mate pour un meilleur confort visuel. Dès 3 ans.

Compteurs animaux familiers par 72 : Des compteurs pour appréhender les concepts mathématiques tout en s’amusant. Les objets peuvent être classés et organisés selon plusieurs critères. L’enfant peut les dénombrer, les partager, effectuer des opérations et même raconter des histoires captivantes afin d’illustrer ces concepts.

Petit plateau de tri : Ce mini plateau en bois permet de créer des activités de tri avec de petits éléments comme des pierres naturelles, des billes…

4. Le relâchement volontaire

C’est le geste qui correspond au relâchement des doigts à un moment et un endroit précis pour y déposer un objet. Voici quelques exemples de jouets qui permettent de développer la précision du geste :

le relâchement

Pyramides d’animaux : Un beau jeu d’empilage en bois. Chaque joueur doit, à tour de rôle, empiler ses animaux sur le crocodile. Mais attention, il faut faire preuve d’habileté et de stratégie pour que la pyramide d’animaux ne s’écroule pas !

Bobines colorées : Un plateau avec 10 bobines de taille différente à positionner au bon endroit en fonction de leur couleur. Elles permettent de promouvoir la coordination œil-main et la maîtrise de gestes fins avec du matériel en bois de grande qualité.

Jeu d’empilement monkey blocks : Ce jeu d’empilement défie l’équilibre et les lois de la gravité ! Ces blocs sont partiellement lestés et permettent de construire des structures impossibles à faire avec des blocs traditionnels. On peut suivre le livret de challenges qui invite à reproduire plus de 30 modèles… ou laisser libre cours à son imagination !

5. Les manipulations dans la main

Les manipulations dans la main se réfèrent à la capacité à déplacer un objet d’un endroit à un autre dans sa main. Il existe 5 types de manipulations :

  • La translation doigt – paume : un mouvement au cours duquel on prend un objet entre les doigts et où on le transfère vers la paume de la main.
  • La translation paume – doigt : il s’agit du mouvement inverse. L’objet part de la paume et est transféré vers les doigts.
  • Le shift : il s’agit de déplacer nos doigts sur l’objet pour le prendre différemment ou pour effectuer une action. C’est par exemple un mouvement qu’on utilise pour boutonner ou déboutonner.
  • La rotation simple qui consiste à faire tourner un objet sur une surface plane dans un mouvement simple.
  • La rotation complexe qui inclut davantage de mouvements des doigts pour faire faire une rotation complète à un objet. Dans ce type de rotation, le pouce est beaucoup plus actif.

les manipulation dans la main

Plateau XL tri et comptage : On adore ce grand plateau en mousse pour sa versatilité ! On peut l’utiliser pour développer la motricité fine, le comptage, la reconnaissance des formes et des couleurs, le tri, mais aussi la création de motifs avec ou sans modèle et même le repérage spatial ! On y insère des plots en plastique en respectant des planches modèles (plusieurs niveaux de difficulté). En jeu libre, on peut créer des mosaïques de couleurs et même empiler les plots les uns sur les autres !

Cadre habillage Montessori : Ces cadres d’habillage d’inspiration Montessori développent les compétences de vie pratique. L’enfant affine sa motricité fine, sa coordination et sa capacité de concentration. 5 cadres vendus à l’unité : boutons (dès 3 ans), laçages (dès 4 ans), pressions (dès 5 ans), zips (dès 6 ans) et boucles (dès 7 ans). En bois.

Construction d’images en perle : Ce très joli jeu de construction d’images en perle encourage la créativité et favorise la motricité par la manipulation des perles. On choisit une image à placer sur le pupitre ; il suffit ensuite de faire correspondre la couleur de la perle à celle indiquée sur l’image et de glisser celle-ci dans le pupitre. Ce jeu est également un très bon support pour faire des séances de tri.

6. Les habiletés bi-manuelles

Ce sont les gestes qui nécessitent l’action coordonnée des deux mains en vue d’un acte précis. Il existe 3 niveaux de coordination des deux mains :

  • une action symétrique : les deux mains font le même mouvement
  • une action coordonnée : les mains se coordonnent pour une même action, mais une main va être davantage utiliser à stabiliser et l’autre main va faire l’action.
  • action complémentaire : les deux mains agissent d’une façon complémentaire pour accomplir une même tâche.

les habiletés bi-manuelles

Kit d’outils découverte : on ajoute encore plus de plaisir aux jeux dans le sable ou aux jeux d’eau avec ce kit d’outils ludique et rigolo. Il comprend 4 outils dimensionnés pour les petites mains qui favorisent la motricité fine : un compte-gouttes, un ciseau pince, un petit flacon et un outil pour creuser. Une façon ludique d’entraîner des gestes précis en motricité fine et de renforcer les petits muscles tout en s’amusant.

Laçage malin : Ce jeu original encourage la créativité tout en développant des compétences de motricité fine. Cette drôle de balle est pourvue de trous de part et d’autre de sa surface. On y glisse des tiges flexibles de couleur pour créer des boucles plus ou moins grandes, au gré de son imagination. On peut aussi faire correspondre la couleur des trous à celle des tiges ou reproduire l’un des 10 modèles.

Kit d’outils motricité fine : Une façon ludique d’entraîner des gestes précis en motricité fine : préhension en pince, agilité/force des doigts, coordination pour l’utilisation de ciseaux, coordination œil-main…

7. La capacité à utiliser un outil

La dernière composante de la motricité fine est la capacité à utiliser un outil pour accomplir une tâche. Par exemple, une gomme pour effacer du crayon sur une feuille.

Enfant qui gomme

>> Voir la vidéo de Josiane Caron Santha

Je découvre la sélection Motricité fine

Infographie "Les 7 composantes de la motricité fine" selon Josiane Caron Santha


Les 7 composantes de la motricité fine selon Josiane Caron-Santha

 

1 x A4 en pdf

Josiane Caron Santha est ergothérapeute, auteure, formatrice, coach et propriétaire d’une clinique d’ergothérapie pour enfants et adolescents au Québec. Elle s’est donné la mission de rendre le monde de l’ergothérapie accessible à tous notamment à travers des publications et formations accessibles en ligne, à distance, ainsi que des formations et ateliers de perfectionnement au Canada et en Europe… où on espère pouvoir très vite la retrouver. Découvrez son site Internet, regorgeant de ressources : www.josianecaronsantha.com

Source : vidéo Motricité fine !, Josiane Caron Santha, le 3 novembre 2016

Mathilde est coordonnatrice Tiers-Lieu chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.