Raconter des histoires et savoir les raconter à son tour… De super rituels (notamment au moment du coucher) qui marquent l’enfance et permettent de stimuler l’imaginaire de nos loulous. Il n’existe pas qu’une façon de raconter les histoires. Bien sûr, il y a la façon classique avec un livre, mais il y a 1001 autres possibilités, plus créatives les unes que les autres ! Découvrez quelques idées pour adapter un livre et raconter une histoire autrement !

Raconter à l’aide d’images

Vous connaissez les imagiers ? Ce sont de grandes et belles images d’objets, de lieux, d’animaux… Les imagiers constituent de bons supports visuels pour ponctuer vos histoires, tout en conservant l’imaginaire de l’enfant.

Les utilisations d’imagiers peuvent être multiples. En effet, ils peuvent servir à insister sur un détail de l’histoire, aider à visualiser une action, trier des images selon différents éléments de l’histoire : différents lieux, couleurs, personnages, etc.

Aider à visualiser une action
Insister sur un détail
Trier les images concernant le thème d'une histoire

Les activités avec des imagiers d’expressions et de situations permettent de travailler des points importants de la communication. Elles sont des supports parfaits pour élargir le vocabulaire, mais aussi pour travailler les habiletés sociales, l’empathie, la reconnaissance des expressions faciales…

Il existe plusieurs sortes d’imagiers , ils peuvent représenter : des objets de la vie quotidienne, des actions, des animaux, des émotions, des résolutions de problèmes, etc. Ils existent sous forme de photos comme ci-dessous, mais également sous forme illustrée comme les sets de cartes Et maintenant, Sentimages ou Pepi.

imagiers Weber

À la maison – imagier Webber : Ces 62 cartes montrent des objets de la maison photographiés sur fond blanc afin de faciliter la compréhension. Organisées en paire, elles permettent une variété de jeux éducatifs et rééducatifs. Elles peuvent aussi être intégrées à des méthodes comme ABA, PECS ou plus largement la communication alternative.

Verbes – imagier Webber : 124 cartes organisées en paires pour décrire, comparer et parler des différents verbes et actions de la vie courante. Les photos montrent l’action en situation, dans un environnement donné. Le fait que les cartes soient en double offre de multiples opportunités de jeux : mémo, loto…

Imagier compact le quotidien : Un concentré de contenu dans une boite de rangement ultra compacte ! Les 48 photographies abordent des objets du quotidien très variés regroupés en 5 thèmes représentés par un code couleur discret : l’hygiène, les instruments de musique, les animaux, les jouets, les moyens de transport, les vêtements…

>> Jeu à télécharger pour vous amuser avec vos imagiers !

Fabriquer un livre sensoriel en feutrine !

Et si vous fabriquiez un livre sensoriel en feutrine ? En y insérant des éléments tactiles, visuels et auditifs, votre livre stimulera tous les sens de votre enfant ! Il prendra plaisir à tourner les pages et découvrir chaque élément à son rythme. Pour les enfants plus âgés, vous pourriez même leur proposer de réaliser leur propre livre ! Il n’a pas besoin d’être nécessairement en feutrine, un livre fait de leurs plus beaux dessins agrémentés de pompons, de papiers bonbon ou d’autres textures pourrait être tout aussi amusant !

>> Laissez-vous inspirer par le DIY Hop’Toys pour réaliser un super livre sensoriel magique sur le thème de Noël ! 

Créer un livre parlant !

Un livre parlant peut être une façon originale de raconter une histoire ! De plus, il pourra permettre à votre enfant de lire en toute autonomie. Vous pouvez inventer une histoire de toutes pièces ou raconter les souvenirs de toute une année façon scrapbooking comme dans notre DIY de livre parlant. Cela peut être également une belle occasion de travailler la mémoire et les sens.

Les bons moments vécus ensemble, son anniversaire, les vacances, l’arrivée d’un animal dans la famille, ses copains, sa famille… De quoi replonger avec douceur dans l’année écoulée… Enregistrez ensuite des commentaires ou des bruitages en rapport avec chaque image.  L’album devient alors un véritable refuge, une sorte de doudou sonore qui fait du bien…!

>> Découvrez l’activité « Je fabrique un livre parlant façon scrapbooking »

Adapter un livre de façon interactive et ludique

On peut également imaginer la création d’un livre interactif et ludique avec des pictogrammes et des boutons enregistreurs ! Ici, nous avons choisi un livre d’un illustrateur japonais qui s’appelle : « Bloub bloub bloub ». Que ce soit pour les enfants porteurs de troubles autistiques, pour les enfants non-voyants, pour faire participer à la lecture les enfants porteurs de polyhandicap, pour favoriser la compréhension ou tout simplement pour aider à l’apprentissage de la lecture, voici nos idées pour rendre ce livre (mais les autres aussi) interactif et ludique !

>> Laissez-vous inspirer par notre adaptation d’un livre en une version interactive et ludique

Décliner une histoire avec un bac sensoriel

Vous aurez besoin du matériel suivant :

un tube sensoriel du set de tubes sensoriels par 6 ;
du sable Kinetic (2,5 kg) ;
les coquillages à gogo ;
★ les figurines « Sous l’océan » et « La météo » des Petits Pots à Histoires ;
un bac à sable en plastique.

Nous avons reconstitué l’univers du livre en un univers tactile dans un bac sensoriel : le sable pour rappeler la plage, un tube sensoriel avec de l’eau que l’on va pouvoir retourner ou secouer pour entendre un bruit de bulles, des coquillages avec différentes textures intéressantes à toucher, et des animaux marins à découvrir de façon tactile !

Lors de la lecture de l’histoire, vous allez pouvoir demander à l’enfant de palper les différents objets, en le guidant sur ce qu’ils représentent. Les sensations du sable, le bruit de l’eau..

Il est ici possible également d’utiliser les enregistreurs sonores mentionnés dans l’activité ci-dessus, et d’utiliser le livre personnalisable en complément du bac sensoriel.

>> À découvrir : « Adapter un livre grâce au bac sensoriel »

Raconter des histoires avec les dés à histoire

Développez le langage des enfants, leur créativité et leur imaginaire avec ces dés à histoires ! Jetez les dés et inventez une histoire unique en associant une multitude de décors, de personnages, d’objets et d’actions à partir des éléments visuels représentés sur les faces des dés.

Les dés à histoires.

Les dés à histoires – les contes : voilà une manière ultra ludique d’inventer des histoires entre frères et sœurs, en famille ou à l’école ! Ces 9 dés empruntent leurs motifs à l’univers des contes et vont vous amener à inventer, un conte donc, au gré du personnage, du lieu, de l’objet qui apparaîtra. Parmi les 9 dés, 4 dés servent à aider à construire et faire avancer le récit, en posant des questions, en apportant des éléments pour structurer le récit (début, fin, objectif…) Un support très amusant, un vrai tremplin à l’imagination pour des histoires à construire seul ou à plusieurs.

Cubes à histoires Rory : 9 cubes, 100 milliards de possibilités : sur le même principe, les cubes à histoires Rory, standards, actions ou voyages vont déclencher le récit et faire travailler l’imagination à partir des éléments visuels représentés sur leurs faces. Ces 54 images vont permettre de créer plus de 10 millions de combinaisons possibles.

>> À télécharger : « 10 idées d’activité avec les dés de langage »

Créer un théâtre de marionnette

Pourquoi ne pas créer un petit spectacle de marionnettes ? En guise de théâtre, la personne qui raconte l’histoire pourra se placer derrière un gros meuble ou objet ou vous pouvez également placer 2 chaises dos à dos recouvertes d’un drap. Bien entendu, si vous avez une âme de bricoleur, vous pouvez aussi créer votre théâtre à partir d’une grosse boite en carton. Vous pourrez alors le peindre et le décorer avec votre enfant.

Raconter une histoire avec des marionnettes c’est laisser place à l’imaginaire en faisant vivre des petits personnages. Votre enfant pourra personnifier l’un d’eux et s’inventer de grandes aventures. Il est également possible de s’appuyer sur des contes connus et les raconter à votre manière !

Pour les marionnettes, vous pouvez en acheter ou les fabriquer vous-même. Chez Hop’Toys, on aime beaucoup les marionnettes des émotions qui permettent aux enfants de travailler et développer la reconnaissance des émotions à travers des saynètes ! Les 6 marionnettes sont accompagnées d’un CD audio contenant 2 histoires à représenter d’environ 10 min. Chaque émotion est représentée par une marionnette. Vous pouvez bien sûr aussi laisser libre cours à votre imagination !

>> À lire aussi : « Les marionnettes : une médiation orthophonique efficace »

Les marionnettes des émotions pour raconter des histoires.

Se raconter des histoires à l’aide de figurines

Votre enfant peut animer et raconter des histoires de façon ludique en utilisant des figurines ! Pouvoir raconter une histoire sans lire un livre et en utilisant des figurines encourage la créativité, le développement des compétences linguistiques, améliore ses capacités de réflexion et d’organisation de pensées, et permet également de travailler ses compétences sociales et émotionnelles.

Votre enfant pourra être protagoniste et ainsi s’imaginer vivre des expériences spectaculaires et magiques. Ou alors, il pourra nommer des personnages en s’inspirant de ses copains, copines, frères et sœurs… Mais il aura aussi la possibilité de raconter l’histoire de son animal préféré, de sa journée à la ferme avec l’école… Votre loulou pourra également réinventer ses contes préférés en les mélangeant par exemple. Ainsi, il s’imaginera Cendrillon grimpant sur le haricot magique ou encore les 3 petits cochons jouant et rigolant avec le loup. Il aura donc le choix de proposer à chaque fois un nouveau scénario amusant et gagner en confiance !

>> À lire : « Se raconter 1001 histoires avec les figurines »

Activité : se raconter des histoires grâce aux figurines !

>> À lire également : « 10 manières de raconter des histoires autrement »

Et pour finir sur un sourire, on ne peut pas s’empêcher de partager cette vidéo d’un super papa racontant une histoire à son enfant :

Article publié le 19 avril 2017, mis à jour le 9 mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.