Vous êtes attirés par les pédagogies coopératives mais ne savez pas par où commencer? Alors cet article est fait pour vous. Découvrez dans celui-ci ce qu’est une classe coopérative et des idées afin de pouvoir commencer à mettre en place un projet coopératif au sein de sa classe. Ici nous allons beaucoup nous inspirer de la pédagogie Freinet, une pédagogie avant tout centrée sur l’enfant et la coopération en classe.

Une classe coopérative, c’est quoi concrètement?

Une classe coopérative est une classe où l’élève est considéré comme citoyen et acteur de son apprentissage. En effet, dans ces classes, l’enseignant n’est pas la seule source du savoir. Ce n’est pas uniquement sa classe, c’est aussi celle des élèves qui la composent. Avec une classe coopérative, les enfants apprennent en s’entraidant, en allant chercher des informations par eux mêmes, en conduisant des projets et en s’exprimant par différents canaux. Les principales valeurs de ces classes sont respect, entraide et solidarité.

Le rôle de l’enseignant dans une classe coopérative

Au sein d’une classe coopérative, l’enseignant a pour rôle principal de guider les élèves et de les accompagner. Voici les principales missions selon l’OCCE du Rhône (Office central de la coopération à l’école) :

  • organise et équipe la classe, la rend la plus riche possible,
  • en début d’année, apporte un fonctionnement initial, c’est à dire qu’il va expliquer le déroulement, les activités à réaliser…
  • intervient et garantit l’écoute et la sécurité de chacun,
  • se rend auprès des enfants pour les aider, pour les encourager,
  • évalue le travail des élèves,
  • se rend disponible auprès des familles, notamment pour leur expliquer ce qui se passe en classe,
  • échange avec d’autres enseignants de classes coopératives

Comme dit plus haut, l’enseignant n’est pas le seul à avoir des connaissances et n’est pas la seule source de savoir. Il a plus un rôle d’accompagnateur du développement des savoirs de ses élèves.

Les outils de travail d’une classe coopérative

Si vous souhaitez mettre en place une classe coopérative, voici quelques outils de travail :

  • Le plan de travail qui est un document individuel sur lequel sont notées les activités de chacun. Ce plan de travail est personnel car les activités inscrites dessus correspondent aux projets personnels de chaque élève mais aussi aux compétences attendues par les programmes scolaires comme la conjugaison, la lecture, le calcul mental… Grâce à cet outil, on va développer l’autonomie des élèves en les laissant gérer eux mêmes les activités à réaliser, on va également le responsabiliser dans ses apprentissages et aussi lui faire confiance pour mener des démarches personnelles d’investigation menant à la réussite. Avec lui on permet également aux enfants de travailler à leur rythme.
  • Le Quoi de neuf ?  qui est un temps libre de parole, de partage et d’échanges entre la classe. On peut mettre en place ce quoi de neuf le matin avant de commencer les activités. Lors du quoi de neuf, les enfants peuvent parler de leur temps libre, de choses qu’ils aiment, présenter des objets ou encore des lectures… Ce moment permet d’apprendre aux élèves à écouter, à s’exprimer devant du monde…
  • Textes libres, dessins libres, créations mathématiques qui permettent aux enfants de s’exprimer à travers différents canaux : l’écriture, le dessin, les mathématiques, l’art… Ces espaces d’expression sont des supports à la construction des savoirs scolaires. Les élèves choisissent le mode d’expression qu’ils leur conviennent le mieux.
  • La réunion coopérative ou le conseil qui est un outil de base dans la pédagogie Freinet. Ce dernier est un lieu de proposition et d’écoute mais aussi de prise de décision où est présent l’ensemble des élèves de la classe ainsi que l’enseignant. Lors du conseil il y a :

-un président qui donne la parole, rappelle les règles de fonctionnent

-un secrétaire qui doit noter les décisions prises durant les comptes rendus

-un trésorier qui aide le professeur à faire les comptes de la coopérative et présente lors des conseils les choix financiers à faire

-un animateur qui animera les différents moments du conseil

-un gardien du temps qui gère les temps de paroles et le temps du conseil

-un ordre du jour qui est établit à partir des propositions de tous les élèves et de l’enseignant

Lors de ce conseil on peut aborder plusieurs sujets : les règles de vie de classe, les règles de fonctionnement de travail, gestion de conflits, le financement d’une sortie, comment mieux s’entraider… Les buts de ces réunions coopératives sont les suivants : la construction de l’enfant en tant qu’individu appartenant à un groupe, l’amélioration des relations dans la classe, apprendre à devenir un citoyen, le respect des règles de vie… Grâce au conseil,  les enfants se sentent responsables, autonomes et écoutés.

  • Le marché des connaissances qui permet aux élèves d’échanger leurs connaissances à un groupe d’élèves par exemple comme le basket, le dessin, le tricot…

D’autres outils pédagogiques existent, mais vous pourrez en piocher quelques uns ici pour commencer à mettre en place votre classe coopérative.

Et vous que pensez-vous de ces classes? N’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire de cet article.

Sources :

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.