Sensibiliser les enfants à la différence, au handicap leur permet de mieux comprendre le monde qui les entoure tout en développant leur empathie. L’objectif est aussi d’introduire le sujet de l’inclusion dans les familles pour entamer discussions et échanges entre enfants et adultes. Voilà un défi que les enseignants peuvent relever dans leurs classes pour construire une société plus ouverte.
Mais comment sensibiliser et informer de manière simple et ludique ? Comment intéresser tous les élèves à ce sujet ? Hop’Toys vous donne quelques pistes et astuces pour apprendre le respect de l’autre et de l’altérité.

Informer sur la différence… pour montrer tout ce que nous avons en commun

Parce que bien souvent la simple évocation d’un handicap, d’une différence s’accompagne de son lot d’idées reçues, le préalable consistera à apporter à vos élèves des informations objectives sur les différents troubles que certains de leurs camarades – ou qu’eux-mêmes – peuvent présenter. Les infographies réalisées par Hop’Toys permettent d’expliquer de manière très claire et synthétique tel ou tel trouble. Elles constituent une excellente base de discussion, permettent de faire comprendre naturellement pourquoi tel ou tel aménagement est mis en place pour un élève (un scan, un ordinateur, etc), pourquoi un.e AVS ou AESH sera présent.e à leurs côtés, etc.

Si vous savez que vous aurez cette année dans votre classe, un enfant avec des troubles DYS, un enfant porteur de trisomie, de TSA ou autre, affichez, avant l’arrivée des enfants, une infographie dans votre classe. En faisant visiter celle-ci à vos élèves le jour de la rentrée, arrêtez-vous un moment devant l’affiche et demandez-leur ce qu’ils savent de ce trouble/handicap. Puis lisez l’affiche avec eux pour bien (r)établir toutes les vérités et contre-vérités.

Notre conseil : affichez également ces infographies à l’entrée de l’école, dans la cour et la salle des professeurs. En effet, la méconnaissance engendre la crainte. Il se peut donc qu’un élève soit parfaitement intégré à sa classe, parfaitement « accepté » par ses camarades, mais que des parents ou des élèves d’autres classes, n’étant pas en contact direct avec lui éprouvent une certaine appréhension, une crainte pour leur propre enfant. Devancez ces craintes en leur apportant toutes les informations nécessaires. N’hésitez pas à accompagner ces infographies sur le handicap de notre affiche « école inclusive », histoire de rappeler que l’école est un droit pour tous et que les aménagements nécessaires à l’accueil d’enfants exceptionnels profiteront à tous 😉 !

>> Toutes nos infographies sont téléchargeables gratuitement sur notre blog, à la rubrique Ressources

Banaliser la différence

Au moment où vous demanderez à vos élèves de se présenter, que ce soit à l’oral ou sur une petite fiche, demandez leur d’exposer ce qu’ils ont de différent, quelles sont leurs particularités. En effet, cela leur permettra de se rendre compte que nous avons tous des spécificités et de banaliser la différence !

Le choix de matériel pour la classe et notamment des poupées et des figurines dans les petites classes n’est pas anodin. En mêlant à d’autres poupées des poupons comme Noa et Myla, vous banalisez la différence et démontrer « l’air de rien » aux enfants que des personnes différentes, « exceptionnelles » ont toute leur place à côté des autres. L’éducation au respect de l’autre et de la différence commence très tôt. En mettant à disposition des tout-petits des jouets représentant des personnes différentes, vous leur permettrez d’intégrer naturellement que la norme c’est  la diversité !

Poupée de sensibilisation pour enfant

Les figurines de sensibilisation au handicap ne manqueront pas de soulever des questions de la part de vos élèves. « Pourquoi la petite fille est dans un fauteuil roulant ? Pourquoi la dame a une canne ? Qu’est-ce qu’il a à l’oreille le garçon ?… » Chacune de ces figurines est en effet porteuse d’un handicap visible. Ces questionnements sont tout à fait légitimes et naturels et permettent de comprendre que la société est composée de personnes très diverses, dont certaines ont besoin d’un appareillage pour se déplacer, d’une assistance. En invitant les enfants à jouer avec ces figurines, à les intégrer à leurs jeux d’imagination, vous leur permettrez là encore de comprendre que ces personnes ont elles aussi une existence sociale.

ga406_sit2

Éprouver leur empathie, développer leur solidarité

Pour que vos élèves puissent se rendre compte des difficultés rencontrées par les personnes porteuses de handicap, n’hésitez pas à leur proposer des ateliers les « privant » d’un sens ; la vue par exemple avec les dominos géo-tactiles. Vous pourrez également utiliser les bandeaux en tissu de ce jeu pour mettre en place de petits parcours en recouvrant les yeux des enfants et en les sensibilisant aux techniques de guidage. Un excellent moyen de développer l’empathie et la solidarité !

ta014_sit

Mais attention, si l’enjeu est de sensibiliser les enfants à la différence, à la diversité, il ne s’agit pas de susciter chez eux pitié ou condescendance. Souligner au contraire toutes les ressources développées par les personnes ayant un handicap, toutes les solutions mises en place – ou à mettre en place – pour permettre à des personnes avec un handicap de trouver leur place dans la société, au milieu des personnes valides.

Montrer à vos élèves que la différence peut être une richesse, que d’autres sens que ceux dont ils se servent le plus fréquemment peuvent être sollicités et développés, que l’on peut se faire comprendre en utilisant d’autres modes de communication que purement verbale, etc.
Un simple jeu de loto sera à cet égard un très bon exemple. Il se pourrait fort en effet que vos élèves trouvent bien plus amusant (et vous bien plus enrichissant « éducativement ») un jeu de loto faisant appel au toucher ou à l’olfaction.

Tactilo loto ferme

Loto des odeurs

Que vous ayez ou non dans votre classe des enfants non verbaux, apprenez à vos élèves quelques mots en langue des signes. Pour les initier à la LSF, vous pourrez utiliser des livres ou des jeux comme  « Dis le avec tes mains »  , « Encore » ou bien « Nounou signe ». Cela leur permettra d’intégrer que l’on peut avoir des choses à dire même si on ne parle pas et pourra faciliter les relations avec des enfants non verbaux.

Découvrir les différences en s’amusant

Les Handispensables, les Hinvisibles et Les clefs de Dys sont trois jeux de cartes spécialement conçus pour permettre aux enfants de changer leur regard sur le handicap. Ils permettent d’enrichir ses connaissances sur les handicaps, visibles et invisibles, et amènent à développer de nouvelles attitudes, plus justes, dans leur relation avec des personnes « différentes ». Leur forme, idéale pour proposer de petits quiz, permet aussi à ces jeux d’être utilisés en autonomie pour « tester » seul son niveau de connaissance.

 

Proposer aux élèves d’entrer en campagne… de sensibilisation

Au mois de mars, nous serons tous invités à porter des chaussettes dépareillées pour la Journée mondiale de la trisomie 21. Un peu plus tard à nous vêtir de bleu pour la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Ce type de campagne de mobilisation, très ludique, emporte souvent l’adhésion et une participation massive des élèves le jour J. Pourquoi ne pas aller plus loin cette année en proposant à votre classe de mobiliser toute l’école, voire les parents, la ville autour de ces thématiques ? Un vrai projet de classe, développant l’empathie, l’engagement, répondant aux objectifs d’éducation civique peut être construit en vue de ces journées. Vous aurez 6 mois pour vous y préparer, pour creuser profondément le sujet. Voilà sans nul doute de quoi sensibiliser durablement les enfants à la différence et aux difficultés rencontrées par certains enfants, dans leur scolarisation notamment.

>> Voir nos supports de sensibilisation pour la Journée mondiale de la trisomie 21 
>> Découvrir notre P’tite expo pour informer et sensibiliser à l’autisme

 

Aller plus loin avec l’Handi’Mallette de L’ADAPT

L’ADAPT (Association pour l’insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées), qu’Hop’Toys a soutenue dans le cadre de l’Arrondi solidaire a élaboré une Handi’Mallette. Cette boîte à outils ludo-éducatifs est le support d’une véritable action pédagogique visant à mieux faire connaître les différents handicaps (moteur, surdité, cécité, mental, cognitif) et à favoriser le vivre ensemble.
Chaque Handi’Malette regroupe des outils ludo-éducatifs mobilisant les 5 sens. Sélectionnés par LADAPT et par Hop’Toys, ceux-ci sont mis à disposition d’élèves de 3 à 16 dans le cadre d’ateliers qui peuvent ainsi être proposés partout, même là où l’association ne dispose pas d’établissements.

> En savoir plus sur l’Handi’Mallette

Vous aussi, vous essayez de sensibiliser vos élèves à la différence, vous œuvrez à bâtir une école plus ouverte et adaptée aux enfants ayant des besoins spécifiques ? Dîtes-nous comment, faites nous part de vos idées, de vos succès ou de vos difficultés. Nous serons heureux de les partager !

Marianne est chargée de communication chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.