Fraîchement diplômé·es en orthophonie, vous vous orientez aujourd’hui vers l’ouverture de votre propre cabinet en libéral. Chez Hop’Toys nous adorons ce genre de projet, et nous souhaitons vous accompagner au travers de cet article dans les indispensables à savoir et à avoir pour vous lancer dans votre activité indépendante.

Les démarches professionnelles

Les trois premières démarches à réaliser pour ouvrir votre activité en libéral sont :

  • Souscrire une assurance responsabilité civile dans une agence d’assurance afin d’être couvert contre les conséquences d’événements accidentels dont la responsabilité peut vous incomber.
  • Vous rendre dans l’agence régionale de santé (ARS) dont vous dépendez afin d’enregistrer votre diplôme et que vous puissiez obtenir votre numéro d’identification (numéro ADELI). Cela vous permettra d’être référencé au répertoire ADELI et d’obtenir votre carte professionnelle de santé (CPS) afin de pouvoir réaliser la télétransmissions des feuilles de soins et la lecture des cartes vitales des patients.
  • Vous inscrire à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) afin de réaliser l’enregistrement de votre activité libérale. La CPAM procédera à votre immatriculation, à la création de feuilles de soins pré-identifiées et à l’équipement ainsi qu’à la formation sésame vitale.

Les démarches administratives

Et oui, ce n’est pas marrant, mais il faut passer par là pour avoir son cabinet. Alors on se motive et on y va à fond ! Voici les démarches en question :

  • Vous inscrire auprès du centre de formalité des entreprises (CFE) de l’URSSAF dont dépend géographiquement votre cabinet. Cela permettra de remplir une déclaration unique de début d’activité valable pour l’ensemble des administrations (INSEE, Services de impôts des entreprises…). Les informations remplies seront centralisées puis transmises à l’ensemble de ces organismes. Cette étape vous permettra également de recevoir votre numéro SIRET et de définir votre exercice professionnel (cabinet principal/secondaire).

Lorsque vous remplissez la déclaration de début d’activité, attention à ne surtout rien cocher en TVA, car la profession d’orthophonie n’est pas concerné par celle-ci. De choisir le régime des PAMC pour la déclaration sociale et le régime spécial BNC pour le régime d’imposition.

  • S’affilier auprès de la caisse autonome de retraite et prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes(CARPIMKO). C’est la caisse d’assurance vieillesse pour les orthophonistes exerçant en libéral. Elle est obligatoire.
  • Adhérer à une Association de gestion agréée (AGA) afin de bénéficier des services suivants : formation et assistance pour mettre en place sa comptabilité, documentation et pour bénéficier d’aide et d’accompagnement dans la gestion de son cabinet libéral. Mais aussi pour bénéficier de remises fiscales. En bref, le but d’une AGA est d’apporter une aide constante à ses membres dans leurs obligations comptables, fiscales et sociales.

>> Aller plus loin : découvrez nos idées d’aménagements pour votre salle d’attente

Les aides à l’installation

Plusieurs aides existent pour vous accompagner dans ce projet. Ci-dessous, on vous liste les principales avec leurs conditions :

  • Le dispositif ACRE : tout créateur d’entreprise est éligible au dispositif. Il permet une exonération de charges sociale si le revenu professionnel est inférieur à 30 393 euros, d’une exonération dégressive si son revenu professionnel est supérieur à 30 393 euros sans dépasser 40 524 euros.
  • Le dispositif NACRE : il s’agit d’un dispositif d’accompagnement à la création ou à la reprise d’entreprise permettant à certains bénéficiaires de créer ou reprendre une entreprise en étant accompagnés pendant 3 ans. Il aide au montage du projet de création, la structuration financière et au démarrage de l’activité. Pour y prétendre, plusieurs conditions existent. Cependant, pour les étudiants débutant une activité libérale, il vous suffit d’avoir entre 18 et 25 ans révolus ou d’avoir plus de 25 ans et créer ou reprendre une activité dans un quartier prioritaire de la politique de la ville.
  • Le prêt à la création d’entreprise (PCE) : il a pour objectif d’améliorer l’accès au financement bancaire et de renforcer la trésorerie des jeunes entreprises afin de diminuer le risque de difficultés de trésorerie. La demande d’attribution du PCE se fait auprès des banques.
  • Le contrat d’aide à la premier installation : il vise à favoriser l’installation des orthophonistes libéraux débutant un exercice professionnel libéral en zones « très sous-dotées ». Le montant de l’aide est de 30 000 euros.

Les premiers outils et jeux à acquérir

Venons en à la partie beaucoup plus sympa pour l’installation : le matériel et l’équipement ! Découvrez ci-dessous les indispensables à avoir quand vous ouvre votre cabinet.

Pour la concentration

Pour l’ensemble de vos patients il est nécessaire d’utiliser des outils permettant de favoriser les concentration. C’est le cas de ces deux outils ci-dessous :

 

Le Time Timer plus : Un outil très simple d’utilisation qui permet de matérialiser le temps par une représentation visuelle. Il faut tourner le disque rouge jusqu’à l’intervalle de temps désiré. La partie visible du disque diminue au fur et à mesure que le temps s’écoule jusqu’à disparaître. Un bip sonore prévient que le temps imparti est écoulé. Cet outil vous permettra de montrer à vos patients le temps dont il dispose pour faire une exercice ou pour la séance.

Le coussin dynair : Ce coussin ergonomique se place sur une chaise pour créer une assise dynamique et confortable. Une face est munie de picots pour une stimulation tactile, l’autre face est lisse. Existe en 3 tailles: Adultes dim. 45 cm, Ados dim. 40 cm et Enfants dim. 33 cm. Un coussin parfait pour favoriser la concentration de vos patients.

Pour le sensoriel

Les deux outils suivants vous permettront de réaliser des rééducations surtout sensorielles :

Le kit de démarrage z-vibe : Idéal pour débuter ! Ce kit regroupe tout le nécessaire pour la stimulation et la rééducation bucco-maxillaire professionnelle : 1 Z-Vibe avec manche en plastique, 1 embout cuillère dure, 2 embouts à picots (grand/petit), 1 embout rainuré, 1 Ark Grabber standard, 1 Ark Grabber XT. Livrés dans la mallette de rangement en plastique. Dès 3 ans.

Le sable kinetic : En mouvement, léger comme de la mie de pain, doux comme du duvet et constitué de 98% de sable naturel, ce sable a été modifié pour apporter une sensation tactile incroyable ! Le manipuler apporte une sensation de bien-être relaxante et peut être facilement modelé en différentes formes. Utilisation conseillée en intérieur. 1 Kg ou 2.5 Kg. Dès 3 ans.

Pour la voix et l’articulation

Les outils suivants sont des indispensables à avoir dans votre cabinet :

Marionnette bavarde géante : Une reproduction réaliste de la bouche et de la dentition en version géante ! C’est un outil idéal pour enseigner l’anatomie, l’hygiène buccale, les mouvements de mastication ou pour travailler l’articulation. Il suffit d’y introduire sa main pour l’animer et susciter un mimétisme auprès des enfants comme des adultes. Toutes les positions naturelles de la langue sont rendues possibles par la matière en mousse et velours de la langue de la marionnette bavarde. Livrée avec une brosse à dents dans une pochette de rangement. Dim. 13,5 x 13 cm. Dès 3 ans.

Toobaloo : Un outil révolutionnaire qui ressemble à un téléphone pour permettre aux enfants d’entendre instantanément les sons qu’ils prononcent de manière distincte et sans parasite sonore environnemental. Le Toobaloo permet une auto-correction, l’utilisateur (enfant ou adulte) peut poser son souffle et son débit pour une meilleure articulation.

D’autres indispensables

Pour la suite des indispensables on vous invite à aller sur notre site www.hoptoys.fr où vous trouverez un lookbook regroupant l’ensemble des outils à avoir absolument en tant qu’orthophoniste.

>> Je découvre le lookbook spécial orthophonie

 

Alors, prêt·es à vous installer ? Quels sont pour vos les indispensables lors de cette installation à quels conseils donneriez-vous à vos confrères et consoeurs ? Dites nous tout en commentaire ! 

 

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.