Le Coghamo est un système de communication par les gestes. Ce terme signifie littéralement Le Code Gestuels pour Handicaps Moteurs.  Il est tiré du français signé et des gestes de la vie courante. Ce langage est possède un vocabulaire réduit de 107 gestes permettant d’exprimer les besoins essentiels. Dans cet article on va essayer de vous expliquer en quoi consiste cette solution de communication alternative.

Petite histoire du Coghamo

 

Le Coghamo a été conçu par Michel Magis et Marie-Gabrielle Tytgat  à la fin des années 1980 au centre pour enfants avec un handicap moteur « La Famille » à Bruxelles. Comme l’indique sa créatrice Marie-Gabrielle Tytgat « c’est un langage gestuel qui a tiré ses racines de la langue des signes francophones belge ainsi que des gestes de la vie courante. »

Le Coghamo dispose de deux lexiques avec le même vocabulaire. Ce qui les distingue c’est qu’il y en a un pour les parents et les professionnels avec des explications et des grilles d’évaluation et un pour les enfants avec des signes dessinés pour eux. Il existe également un poster représentant les 107 signes que vous pouvez trouver sur le site Coghamo.be.

Source : http://coghamo.be/

 

A qui s’adresse le langage gestuel Coghamo ?

 

Le Coghamo comme dit plus haut s’adresse principalement aux personnes porteurs de handicap moteur. Mais pas seulement ce langage gestuel peut également être utilisés avec :

  • Des personnes porteuses de polyhandicap. Grâce au Coghamo on va pouvoir les stimuler et les éveiller. Mais aussi pouvoir pour certains exprimer leurs besoins.
  • Aux très jeunes enfants, le Coghamo peut être utilisé comme la langue des signes pour bébé puisque c’est une communication gestuelle simplifiée qui peut être facilement reprise également par les bébés
  • Aux personnes qui sont non verbales. Avec le Coghamo ils peuvent exprimer leurs besoins de base en l’absence de tout matériel. On peut l’utiliser par exemple pour un enfant porteur de troubles autistiques non verbal.
  • Pour les personnes avec une motricité réduite qui ne leur permet pas d’utiliser d’autres langages gestuels plus complexes.

>> Découvrez notre interview : Comment signer avec bébé ?

 

Il est tout à fait possible de débuter un projet de communication alternative par le Coghamo qui est un langage gestuel simple puis prolonger et développer un nouveau vocabulaire grâce au Makaton ou encore le Français signé.

 

> Découvrez notre article sur le Makaton

Sources :

http://www.eulavie.net/wp-content/uploads/2014/09/Dossier-orthomagazine-Marie-Gabrielle-Tytgat.pdf

http://www.coghamo.be/

 

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.