Le mouvement spécial Olympic est une organisation mondiale dédiée à l’épanouissement par le sport des personnes porteurs d’un handicap mental. Ce mouvement fut créé en 1968 aux USA. 180 pays et 4 millions de sportifs y participent. Les prochains jeux se dérouleront à Nantes. Ce sera les 9ème Jeux Nationaux d’été du 29 juin au 2 juillet 2017.

Changer le regard de la société sur le handicap mental

L’ambition de Special Olympics est de permettre au plus grand nombre d’enfants, de jeunes et d’adultes en situation de handicap mental de vivre la joie du sport. En multipliant les événements sportifs, l’association veut aussi changer le regard porté par la société sur le handicap. Le sport est un formidable vecteur d’épanouissement et de reconnaissance sociale. Il développe l’estime de soi, la confiance, le courage. Inspiré par la vision de Pierre de Courbetin, Special Olympics ouvre la pratique sportive à tous, sans élitisme. Les athlètes peuvent expérimenter les plaisirs de se dépasser et la joie du succès lors des rencontres sportives locales et régionales. Ils ont aussi la possibilité, sans critère de performances, de participer aux grands rendez-vous nationaux et internationaux de l’association.

Je ferai tout pour gagner et si je ne gagne pas, je sais que j’aurai tout fait pour gagner. Serment des athlètes.

Tous unis, dans le sport unifié

En rassemblant dans une même équipe des athlètes avec et sans handicap, le Sport Unifié crée du lien social et brise les stéréotypes, grâce au partage d’actions et d’émotions. Pour tous les athlètes, c’est la possibilité de participer à la vie de la collectivité, de nouer de nouvelles amitiés et de développer leurs compétences sportives. Le Sport Unifié est également proposé aux entreprises désireuses d’impliquer leurs salariés dans une action solidaire et de créer des échanges et du partage autour d’un événement sportif.

Pourquoi faire du sport?

Voici des témoignages de sportives qui vous expliquent les bénéfices du sport :

Cléo, 15 ans, T21, championne de natation

 Je me sens bien quand je nage. Je me suis fait des amis qui font de la natation comme moi. Je suis fière de gagner des médailles et que les gens me reconnaissent dans la rue et me félicitent. Quand je nage, je suis comme les autres.

Clémence, 10 ans, porteuse d’une trisomie 21 a pratiqué le karaté, puis aujourd’hui la piscine et le poney.

Ces parents nous expliquent ce que le sport lui a apporté :

  • Prendre confiance en elle et en ses gestes
  • Pouvoir avoir un projet et l’effectuer jusqu’au bout, malgré certaines appréhensions
  • Etre en relation avec d’autres enfants et pouvoir être acceptée telle qu’elle est malgré sa différence
  • Etre attentive et à l’écoute des consignes qu’on lui donne
  • Prendre conscience de son corps et de l’adversaire
  • Se défouler et faire sortir toutes les colères ou pressions
  • Se détente et prendre du plaisir

Manon, 12 ans, autiste, sportive accomplie :

Ski, patin à glace, roller, trottinette… Mais aussi vélo, natation, équitation ! Mais son sport préféré est… le trampoline ! Elle en fait en club depuis des années et sa séance hebdomadaire est le moment qu’elle attend avec le plus d’impatience dans sa semaine bien remplie. L’accueil que nous avons eu dans ce club et la bienveillance avec laquelle Manon est entourée là-bas sont incomparables! La voir bondir, rire, faire des figures spectaculaires avec une facilité déconcertante me remplit de joie ! La recherche de sensations vestibulaires explique en partie son goût très prononcé pour ce sport.

Au sein de son groupe de pré-ados, elle a trouvé sa place : elle a un bon niveau, progresse, participe activement. Le fait d’avoir intégré ce cours en milieu ordinaire lui apporte beaucoup. C’est une source de plaisir et de détente évidente qui la fait progresser au niveau de son autonomie : elle se débrouille dans les vestiaires, respecte les règles de sécurité…

Le sport a permis à Manon de :

  • Suivre des consignes de groupe
  • Prendre en compte les autres enfants
  • Mieux gérer la frustration et l’échec
  • Partager de vrais moments de complicité en famille
  • Etre à l’écoute des consignes qu’on lui donne
  • Prendre conscience de son corps et de l’adversaire
  • Se défouler et faire sortir toutes les colères ou pressions
  • Se détendre et prendre du plaisir

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

2 Commentaires

  • Martine PUIG dit :

    Bonjour – je souhaite utiliser la magnifique photo de la jeune fille qui court avec le maillot rouge pour de la communication pour un championnat de France Sport adapté – Est-ce possible ? La photo est-elle libre de droit ?

  • Caroline dit :

    Bonjour,

    Je vous conseille de contacter l’UNAPEI qui est détenteur des droits de cette photographie.

    Belle journée,

    C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.