Les problèmes d’acquisition de l’écriture : le point de vue d’une graphomotricienne

Nous avons interrogé Sylvie Degiovanni-Pelloux, est graphomotricienne à Aix en Provence sur le processus d’acquisition de l’écriture. Elle nous livre son témoignage de professionnelle de même que ses trucs et astuces.

Quels sont les muscles sollicités lorsque l’on écrit ? 

Les muscles sollicités lorsqu’on écrit comprennent les articulations de l’épaule, du coude, du poignet soit au total 43 muscles. Dans l’écriture en situation habituelle c’est surtout le poignet et la main qui travaillent, l’implication de l’épaule et du coude augmentent avec l’accroissement de la taille des productions. Les mouvements effectués par le poignet et la main seraient relativement indépendants de la taille des lettres produites.

Quel exercice peut-on faire faire à un enfant afin de préparer la bonne tenue du stylo ?

  1. Avec le pouce et l’index, d’une main parcourir la longueur de chaque doigt du haut vers les ongles en tirant bien sur chaque doigt.
  2. Prendre un crayon, le faire tourner dans un sens puis dans l’autre en le tenant uniquement avec la pince tridigitale (pouce, index, majeur).
  3. Prendre son crayon avec la pince, faire plier puis détendre les doigts (assouplissements).
  4. Le pianotage, on pianote chaque doigt sur la table, lentement en comptant puis de plus en plus vite dans un mouvement de va et vient.
  5. Et la liste est longue dans ce genre d’exercices…

Hop’Toys vous conseille :

Quelle sont les causes possibles lorsqu’un enfant écrit mal ?

Les causes possibles en générale sont le manque d’entrainement, des difficultés en motricité manuelle, une mauvaise tenue de l’instrument d’écriture, une mauvaise position et posture et une crispation du geste.

Plus précisément, Les troubles de l’écriture de l’enfant ou dysgraphie sont généralement dus à :

  • Un problème anatomique (impossibilité d’utiliser les membres supérieurs.
  • Un problème visuo-perceptif ou visuo-spatial (traitement des afférences visuelles et kinesthésique).
  • Un problème moteur exécutif ou de coordination (programmation et exécution du mouvement).
  • Un problème dyspraxique ( incapacité à apprendre a réaliser une habileté motrice nouvelle).
  • Un problème d’incapacité elle même liée à un déficit de traitement des afférences sensorielles ou a un trouble de la planification des mouvements.

Que peut-nous dire l’écriture d’un enfant sur sa personnalité ?

On peut analyser la personnalité des enfants à partir de 8-10 ans, lorsque l’écriture de l’enfant est réellement mise en place. A l’adolescence l’écriture se personnalise et on peut alors essayé d’orienter les enfants dans leur parcours scolaire et professionnel. L’analyse de l’écriture permet de mettre en évidence les points forts et les point faibles, les capacités dans tel ou tel domaine ou filière professionnelle ; mais également de déceler les problématiques, les douleurs cachées, les perturbations psychologiques vécus par l’enfant.

L’auteur, Sylvie Degiovanni-Pelloux, est graphomotricienne à Aix en Provence. Vous pouvez consulter son site internet www.graphotherapie-aix.com où son travail est expliqué.

A lire aussi :

A la découverte de l’écriture !
La pâte à modeler multi-sensorielle
Enfants dysgraphiques, ayez confiance en vous !
Toucher les lettres pour mieux les connaitre

Hop’Toys vous conseille :

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.