Et voilà, on a bien cru que ça n’arriverait pas, mais l’automne est là et même les premiers frimas… Noël is coming ! Les boules et guirlandes remplacent les citrouille, Mamie insiste pour recevoir la liste au père Noël main-te-nant (!) parce qu’elle ne veut pas avoir à s’y prendre au dernier moment. Certains ressortent déjà leur compil’ de Tino Rossi, commencent les DIY de Noël quand d’autres s’interrogent sur l’opportunité de nouveaux achats pour des enfants souvent déjà très gâtés… mais ne sont pas prêts à les priver d’un de leur plus grands plaisirs de l’année.
Heureusement, 
on peut faire plaisir à ses enfants par des choix de jeu intelligents. Choisir un jouet pour son enfant, son petit-enfant ou son neveu peut ne pas être qu’un acte de consommation. Un jouet, un jeu peut – doit ! – être beaucoup plus que cela. Source inégalable de partage, outil éducatif, aide au vivre ensemble, ils peut aussi servir à éveiller les sens, la créativité, (ré)enchanter le quotidien. En tous cas, c’est ce type de jouets qu’Hop’Toys vous propose. Depuis plus de 20 ans. Et pour tous !

Choisir un jeu : un acte éducatif

Vous permettre de faire le choix juste

Chez Hop’Toys, nous savons bien que choisir un jouet qui va accompagner les moments de jeu et d’apprentissage des enfants, être le support de beaux instants partagés n’est pas anodin ! C’est bien pour cela que nous ne retenons qu’un tiers des produits qui nous sont proposés. Il ne suffit pas qu’un jouet soit ergonomique, en bois, à la mode pour qu’il soit intéressant et accompagne le développement des enfants de manière optimale.

C’est pour cette raison, qu’à Noël – comme pendant tout le reste de l’année – nous ne cherchons pas à “séduire” les enfants ou leurs parents. Nous nous efforçons de leur proposer une sélection éclairée, rigoureuse, experte, de ce que l’on a repéré de plus éducatif, de plus innovant, de plus versatile (un jouet = 1000 milliards de possibilités ;-), de plus ergonomique à travers le monde.

C’est ça notre sélection experte, c’est ça aussi notre différence !

La base : l’équité ! Et ça commence avec les jouets

Les jeux que nous mettons entre les mains des enfants feront les personnes et les citoyens qu’ils seront demain.

C’est aussi pour cela que chez Hop’Toys on n’attire pas les petites filles avec du rose et les garçons avec de gros camions ! Car on sait bien que l’équité commence avec les jouets ! Nous pouvons arrêter de perpétuer clichés et idées reçues par le choix des cadeaux que nous faisons à nos enfants.
Cela vaut pour le clivage entre filles/garçons comme avec cette vieille dualité normal/pas normal : de même qu’il paraît aujourd’hui évident qu’il n’y pas de jouets réservés aux filles et de jouets réservés aux garçons, il n’y a pas plus de jouets réservés aux enfants handicapés !

Un bon jouet l’est pour tout le monde ! Un jeu pouvant répondre aux besoins particuliers d’un enfant sera d’autant plus intéressant pour les autres. Pourquoi ? Parce qu’un jouet qu’on dira « adapté » aux enfants avec handicap sera plus ergonomique, aura un plus gros potentiel éducatif, sensoriel, une plus grande résistance, etc.

Comme l’explique Séverine Zeraoulia, éducatrice de jeunes enfants, présidente de l’association des ludothécaires des Hauts-de-France et formatrice :

Il n’est pas question de jeux spécifiques pour des enfants spéciaux. Il est question de jeux bien choisis. (…) Même si leur achat est pensé pour convenir aux personnes porteuses de handicaps, ils conviendront à n’importe quel enfant.

Offrir tel ou tel cadeau à son enfant est déjà un acte d’éducation. Qu’on lui achète un ballon, un jeu de réflexion, une toupie ou un bac d’exploration, quand on offre un jouet à son enfant, on l’invite à découvrir le monde d’une certaine façon. En l’occurrence, avec Hop’Toys ce sera en mobilisant tous ses sens, son intelligence, son imaginaire.

Des jeux qui font du bien aux enfants

Parce que oui, il y a des jeux qui font du bien aux enfants. Il y a des jeux qui favorisent leur développement ! Pourquoi ?

1. Parce qu’ils rendent les enfants acteurs  :

Chez Hop’Toys, on sait que l’enfant progresse par tâtonnement, apprend en expérimentant. Nous privilégions donc :

  • le jeu libre avec des jouets simples, qui n’ont pas forcément de règle d’utilisation.

Les jeux simples sont source de moments fondamentaux dans le développement de l’enfant, des moments forts en relation. », rappelle Méline Dutriévoz, directrice de crèche, spécialiste de « slow pédagogie.

  • la versatilité avec des jouets qui offrent de nombreuses possibilités d’utilisation ;
  • une progression dans la difficulté pour que chaque jeu reste toujours stimulant, invite au dépassement, sans mettre en position d’échec.

2. Parce qu’ils développent la créativité

Explorer ; expérimenter (se tromper, essayer des choses nouvelles, découvrir sous un autre angle) ; créer, librement, sans être jugé, s’engager ; imaginer… La créativité fait partie de ce que l’on appelle les compétences du 21e siècle et elle est un aspect fondamental du développement de l’enfant.
La créativité développe

  • la pensée critique et la pensée divergente (la capacité à produire des idées créatives, des réponses ingénieuses),
  • l’estime de soi, la confiance dans ses capacités,
  • la capacité à résoudre des problèmes en se mettant en position de chercheur, en envisageant les choses sous un autre angle.
  • Elle est, bien sûr, un moyen de s’exprimer, sans les mots. Elle développe la capacité à se concentrer.

En somme encourager la créativité, c’est encourager le bien être, le flow comme on dit en psychologie positive, cet état mental atteint lorsqu’on est complètement plongé dans une activité, cet état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement.

Notre travail est de sélectionner pour vous et pour TOUS les enfants du matériel qui va apporter des opportunités créatives pour vous permettre,  de leur proposer non pas simplement des « loisirs créatifs », mais pour vous aider à créer un environnement propice au développement de leur créativité.
Du matériel

  • facilitateur, du fait notamment de son ergonomie,
  • intrigant (par sa forme, sa texture…),
  • ouvert (qui n’a pas forcément de fonction définie, stricte, arrêtée).

>> Lire aussi : Les compétences du 21e siècle 

3. Parce qu’ils développent l’imaginaire

Chez Hop’Toys, nous privilégions les jouets qui laissent place à l’imaginaire, au jeu libre. Nous préférons les jeux de construction qui permettent de bâtir… tout ce que l’on veut (!) les porteurs qui ne sont pas à l’effigie d’un personnage de dessin animé pour que l’enfant puisse l’investir de ses propres envies et parce que compte, avant tout le plaisir pur de bouger, rouler, foncer, escalader, explorer…

En choisissant un jeu simple pour son enfant, on lui laisse la possibilité de l’investir par son imaginaire. Un arc-en-ciel devient un tunnel ou une fleur ; une toupie se plie à toutes les envies. Avec de tels jeux, c’est l’enfant qui « anime le matériel. L’adulte n’impose aucun rythme », explique Méline Dutriévoz.

>>Des idées de  jeux libres

4. Parce qu’ils permettent d’apprendre en s’amusant

Le plaisir, et c’est désormais prouvé, est le meilleur vecteur d’apprentissage… surtout quand il est partagé ! Nous croyons depuis toujours à l’apprentissage par le jeu. Le jeu permet une remédiation bien sûr, mais on sait aujourd’hui qu’apprendre en jouant, en manipulant, en étant mis dans une situation de recherche, de résolution de problème permet aussi un ancrage plus profond des connaissances. Certains jeux vont de plus offrir au cerveau une gymnastique indispensable consistant à apprendre à inhiber ses automatismes (ses heuristiques comme les appellent les neurosciences) souvent sources d’erreurs.

Et puis le jeu apporte, et c’est primordial, le plaisir d’apprendre, le plaisir de progresser. Manipuler pour apprendre à compter et à calculer, introduire l’écrit en utilisant différents sens, jongler avec les lettres et les mots pour acquérir l’orthographe et les principes grammaticaux…

>> Découvrir 50 jeux pour apprendre en s’amusant

5. Parce qu’ils sollicitent tous leur sens

Chez Hop’Toys, nous pensons que l’exploration est plus belle et plus riche quand elle sollicite tous les sens ! Nous savons aussi que les enfants n’apprennent pas tous de la même façon, n’ont pas tous le même profil sensoriel ; chez certains le visuel domine, chez d’autres l’auditif, d’autres, plus kinesthésiques, ont besoin de toucher, de manipuler… C’est pourquoi nous sélectionnons des  jouets très souvent multisensoriels.

Isabelle Babington, ergothérapeute, formatrice en INS, nous rappelle en effet :

Il est essentiel de proposer à l’enfant des activités qui vont lui fournir des informations sensori-motrices organisatrices de son cerveau.  S’il sur-stimule son système visuel au détriment des autres sens, il « sous-nourrit » ses muscles, ses articulations, ses oreilles internes, ses récepteurs tactiles et les connections indispensables entre eux. Or ce sont ces connections qui doivent lui assurer un flot continu de sensations pour organiser ses apprentissages et son comportement.

6. Parce qu’ils parlent à l’intelligence des enfants

Nous avons confiance dans la capacité de chaque enfant à construire un raisonnement, à déduire à partir de quelque chose qu’il aura expérimenté, dans sa capacité à apprendre d’une expérience et à être, la fois suivante, plus autonome

Des jouets à vivre, ensemble !

Et justement nous sélectionnons chez Hop’Toys des jeux qui favorisent le partage, des jouets qui rassemblent au-delà des différences, des âges et des générations.

De l’importance de jouer avec son enfant

Ce qui est le plus important pour un enfant ce n’est tant le jouet qu’il va recevoir que l’intensité du moment que celui-ci va lui permettre de vivre et de partager avec ses proches. Jouer avec ses enfants est PRIMORDIAL pour leur développement, leur sécurité affective… (et compte tout de même parmi ce qu’il y a de plus agréable dans le fait d’être parents, grands-parents, grand-frère, grande sœur, non ?…)

Se mettre en projet, construire ensemble, une cabane, un parcours, s’ancrer dans l’instant présent, réenchanter le quotidien, pouvoir jouer en famille, entre frères et sœurs à un même jeu parce qu’il est évolutif, se recentrer sur l’essentiel, c’est tout cela que peut permettre un jouet !

Il est donc préférable que les jouets apportent aussi du plaisir à l’adulte. Il est donc indispensable également de pouvoir trouver des produits qui répondent vraiment aux besoins de chacun, qui soient adaptés aux particularités et à la sensibilité de tous, dans le respect de leurs différences. Comme le rappelle encore Séverine Zeraoulia :

Coller exactement au développement et au profil sensoriel de l’enfant permet d’atteindre l’objectif de plaisir avec l’effet induit d’apprentissage.

Ainsi, parce que nous considérons le jeu comme une source de partage, nous privilégions ceux qui vont permettre

  • de vivre des expériences et de partager le plaisir de la découverte

Un papa qui joue avec son enfant

  • de s’émerveiller ensemble (ramasser des feuilles en forêt pour faire des ateliers sur sa table lumineuse, élaborer ensemble un nouveau bac de découverte avec des objets et des éléments collectés par tous, etc.), s’aménager un espace sensoriel…

  • d’apprendre à mieux se connaître, mieux se comprendre ;

  • de se sentir mieux avec soi et avec les autres ;

  • de transmettre des valeurs d’ouverture, de curiosité, de coopération

  • de (ré)enchanter le quotidien : du beau, du doux, des matières chaleureuses, de quoi créer des coins cocooning, des projecteurs pour créer une ambiance, des objets de massage, il suffit de pas grand chose pour se faire du bien !

Marianne est responsable de communication chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog. Passée par l'édition, la médiation culturelle et l'enseignement, elle aime tout particulièrement aborder des sujets pédagogiques, culturels et d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.