Comment adapter un espace et le transformer en une salle d’intégration neurosensorielle ? Comment choisir le matériel ? Le montage est-il compliqué ? Pour répondre à toutes vos questions nous vous partageons ici la création de la salle d’Intégration Neuro Sensorielle (INS) au sein de l’Institut de Formation en Ergothérapie (IFE) de Lorraine et Champagne à Nancy. 

Le lundi 4 février 2019, l’IFE de Nancy a inauguré sa salle d’intégration neuro-sensorielle. Après 4 mois et demi intenses le projet s’est avéré un bel exemple de travail en équipe et d’efficacité.

Un projet réalisé en un temps record

L’école a réussi à construire le projet de A à Z  en un temps record : rechercher l’espace, l’implantation de la salle, sélectionner le matériel pédagogique, contacter les différents intervenants et utilisateurs de la salle, trouver un prestataire qui les accompagne, réceptionner le matériel et effectuer le montage.

Le projet a pour origine la mise en place d’actions de formation continue pour les ergothérapeutes en activité. La validation du budget par la direction de l’école a permis de lancer la phase d’élaboration du cahier des charges par la formatrice référente en INS, Isabelle Babington. Une fois le matériel nécessaire déterminé, les équipes ont fait appel à Hop’Toys.

Isabelle Babington nous a dressé un premier cahier des charges du matériel qu’il était souhaitable d’acquérir pour pouvoir mettre en place d’autres actions de formations et qui soit plus ciblé et moins artisanal que ce qu’on proposait au départ

>> À lire : Les conseils d’Isabelle Babington pour repenser la société selon l’intégration neurosensorielle 

Salle intégration neuro-sensorielle

L’accompagnement à la création d’une salle d’intégration neuro-sensorielle

Le service commercial d’Hop’Toys a en effet accompagné l’IFE dans le projet. Les différents plans proposés pour l’implantation de la structure de stimulation vestibulaire ont aidé l’équipe de l’école à visualiser et optimiser la salle. Concrètement  cela a permis de confirmer la possibilité d’implanter trois pôles différents : parcours moteur, stimulation vestibulaire et stimulation sensorielle dans la même salle.

Nous avons vraiment été portés par Nicolas Statucki, qui nous a proposé deux scenari pour l’implantation de la structure de restauration vestibulaire. On avait d’autres idées au départ, et l’idée d’implanter trois pôles différents a été rendue possible par les présentations que nous a fait votre collègue.

La salle sera utilisée évidement par les étudiants en ergothérapie de l’école mais aussi par les professionnels en formation continue. De plus, l’IFE a pour projet d’ouvrir la salle et de la mettre à disposition d’ergothérapeutes libéraux afin de leur permettre d’accueillir leurs patients au sein de l’école, ce qui enrichira encore l’apprentissage des étudiants en ergothérapie.

Le montage de la salle d’intégration neuro-sensorielle est extrêmement simple : 40 minutes montre en main, deux clés à boulon, une équipe de deux personnes (plus trois autres pour maintenir les barres de la structure), et c’est tout !

Montage de la structure d'intégration sensorielle

>> À lire : Intégration sensorielle, j’équipe mon cabinet ! 

Ne ratez rien du projet !

Pourquoi avoir choisi ce projet ? Comment a-t-il pu être monté ? Comment cette salle a-t-elle été pensée ? Cédric Gavier, référent pédagogique à l’Institut de Formation d’Ergothérapie de Nancy et ergothérapeute répond à toutes nos questions sur ce projet de salle d’intégration neuro-sensorielle.

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

2 Commentaires

  • Ludivine Payot dit :

    Bonjour, Je suis étudiante en Ergothérapie en Belgique (en dernière année) et mon sujet de mémoire porte sur l’intégration sensorielle. L’ergotherapeute qui me suit en stage m’a parlé de ce projet. Et je souhaiterais rencontrer ou être en contact avec les ergotherapeutes de cette école pour pouvoir discuter d’avantage de leur méthodologie de prise en charge.

  • Caroline dit :

    Bonjour Ludivine, un beau sujet de mémoire !

    Vous pouvez prendre contact directement avec Cédric Gavier de l’IFE de Nancy qui je suis sûre se fera un plaisir de répondre à vos questions

    Isabelle Babington, ergothérapeute formée à l’intégration neuro-sensorielle (INS) et qui a été la première à enseigner cette approche en France, a également écrit un livre très intéressant sur le sujet que vous pourrez trouver ici !

    De belles réussites pour ce mémoire et dans vos projets,

    C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.