Chez les tout-petits – mais également chez les enfants plus âgés porteurs de troubles moteurs bucco-dentaires, les repas peuvent être sources de complications. Ces complications peuvent être dues au positionnement de la cuillère. Aussi anodin puissent-ils paraître, l’orientation et la position de la cuillère dans la bouche de l’enfant sont pourtant d’une importance capitale dans son bien-être alimentaire.

Orienter la cuillère vers le haut : le positionnement à proscrire !

Bien souvent, notre habitude lorsque l’on nourrit notre bout de chou est de lever la main vers le haut au moment de lui retire la cuillère de la bouche. C’est une méthode parfaitement répandue… mais elle est à bannir !

En effet, dans cette position élevée, la cuillère racle contre les dents de l’enfant, mais aussi contre ses gencives et sa lèvre supérieure. Ce raclement permet à la nourriture de s’extraire de la cuillère pour aller dans la bouche de l’enfant. « Pourquoi serait-ce donc problématique ? » pourriez-vous penser de manière toute à fait légitime. Ce raclement est problématique parce qu’il n’est pas naturel, et peut même forcer la tête de l’enfant vers l’arrière et, à force, lui être douloureux.

Ce qui est naturel, c’est de laisser les lèvres de l’enfant faire leur travail et se fermer autour de la cuillère.

Quel est le bon positionnement de la cuillère ?

Le bon positionnement de la cuillère, c’est à l’horizontale, tout droit – et pas de travers !

Voici un petit pas-à-pas :

  • Placez la cuillère sur le dessus de la langue de l’enfant
  • Maintenez cette position jusqu’à ce que l’enfant ferme les lèvres autour de la cuillère
  • Retirez ensuite la cuillère de sa bouche. Le menton de l’enfant doit rester droit et éviter de pencher vers le haut.

Dans cette vidéo, Ark Therapeutic met en image les deux façons de nourrir son loulou. Dans un premier temps, l’adulte met en pratique la première méthode ; dans un second temps, l’adulte pratique la seconde méthode.

Et si le bon positionnement de la cuillère ne fonctionne pas chez mon enfant ?

Même si fermer les lèvres autour de la cuillère est généralement instinctif, certains enfants peuvent ne pas le faire. Dans ce cas, il est tout de même nécessaire de persévérer sur la voie de ce positionnement – qui est le plus sain et le plus naturel pour l’enfant ! Voici quelques conseils ?

Laissez-lui le temps

Ne le pressez pas. Ce n’est pas parce que loulou ne ferme pas les lèvres dans les trente secondes qu’il en est incapable. Profitez autant que possible de ces instants de repas pour partager de bons moments avec lui.

Ne surchargez pas la cuillère

Évitez absolument de mettre une cuillère remplie dans la bouche de l’enfant. Trop de nourriture d’un coup peut être écoeurante mais, surtout, peut être particulièrement difficile à avaler. Faites petit à petit.

Essayez d’activer un réflexe

Si l’enfant ne semble vraiment pas réceptif, vous pouvez effectuer une légère pression sur sa langue avec la cuillère ; cette action peut stimuler la fermeture de ses lèvres autour de la cuillère.

Étirez doucement les lèvres pour faciliter leur fermeture

Parfois, il arrive que l’on doive aider l’enfant à acquérir certains mécanismes. De ce fait, il est possible que vous deviez détendre les lèvres de votre bout de chou pour l’assister dans le processus. Il suffit d’entrouvrir ses lèvres pour y glisser la cuillère, puis le laisser les refermer autour.

Et si la cuillère utilisée ne convenait pas ?

Si, malgré tout vos efforts, l’enfant n’y arrive pas, le problème peut être tout autre. Peut-être que la cuillère utilisée jusqu’ici ne convient pas à l’enfant ? N’hésitez pas à tester plusieurs outils pour trouver celui qui convient le mieux aux spécificités et aux besoins de votre loulou. Hop’Toys propose une gamme de produits dédiée à l’aide au repas comprenant de nombreux couverts adaptés.

Nos sélections pour des repas plus agréables :

L’équipe Hop’Toys a sélectionné pour vous quelques outils pour faciliter les repas de votre bout de chou.

Cuillère douce flexible : Pour une transition en douceur vers une alimentation solide. Embout souple en silicone pour ne pas risquer de blesser la bouche, manche ergonomique extra-long. Sans bisphénol A.

Cuillère marron : Largement recommandée et utilisée avec les enfants présentant des troubles de l’oralité ou des troubles moteurs de la sphère orale. Une forme unique avec une extrémité étroite, peu profonde. Légère tout en étant d’une très grande solidité.

Ark’s z-vibe : Cet outil professionnel est utilisé pour les stimulations oro-faciales. Instrument vibrant permettant un travail précis et performant, personnalisable avec divers embouts vendus séparément. Livré avec 1 embout à picots + le bouchon.

Kit de 10 embouts variés z-vibe : Cette mallette regroupe les 10 embouts les plus utilisés avec un Z-Vibe : 1 embout à picots, 1 embout rainuré, 1 embout mini, 1 embout fin dur, 1 cuillère dure, 1 cuillère souple, 1 embout de mastication, 1 embout de mastication extra-long, 1 brosse dure et 1 brosse souple.

Cuillère e-z par 2 : Des cuillères spécialement étudiées pour les enfants ayant une hypersensibilité orale. Etroites avec une cuvette presque plate, elles permettent de poser la nourriture dans la bouche sans que l’enfant ne soit gêné.

Cuillère plate texturée ark x 3 : Utilisez-la pour introduire de nouvelles textures alimentaires. Sa forme ultra plate n’est pas invasive dans la bouche. Choisissez entre une surface texturée et une autre lisse. Peut aussi être utilisée comme guide langue.

Et vous, quels produits utilisez-vous pour les repas de loulou ? 

Passionnée d'art et d'écriture, Audrey est assistante digital content manager et créatrice de contenus visuels et rédactionnels sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.