Nous pouvons tous perdre de l’intérêt, de la concentration et de l’attention en classe de temps en temps, mais pour certains élèves, c’est un vrai problème et un véritable obstacle à l’apprentissage. Alors, comment aider et soutenir ces apprenants ? Quelles compétences développer pour permettre au cerveau de se focaliser ? Découvrez nos conseils et approches utiles pour aider les enfants à se concentrer ! 

1. Stimuler la concentration !

La pleine conscience est possible à tout âge et aide à stimuler la concentration ! Les exercices de méditation ou de yoga adaptés aideront l’enfant à se canaliser et à acquérir une plus grande force de concentration. La clé est d’adapter les activités à la maturité et au niveau d’intérêt de votre enfant. La méditation va permettre à l’enfant de neutraliser les distractions, qu’elles soient internes, dues aux émotions ou au stress, ou externes en rapport avec des stimuli auditifs, visuels ou olfactifs par exemple, qui polluent sa capacité de concentration. On augmente ainsi la mémoire de travail, qui permet d’intégrer l’information et de la restituer correctement, et on libère de l’espace pour les apprentissages. Pratiqués régulièrement, les exercices de méditation et de yoga permettent d’augmenter la concentration de 70 % !

>> À télécharger : 5 cartes-activités de pleine conscience

Les indispensables pour le yoga et la méditation

Le pouf géant : détente absolue et méditation dans ce fabuleux pouf moelleux ! Vous pouvez façonner ce pouf géant en fonction du corps et du positionnement le plus judicieux pour l’utilisateur : position assise, couché sur le dos, sur le ventre…

Les cartes yoga : amusez-vous à reproduire les postures de la tortue, de l’éléphant ou encore du pingouin avec ces cartes animalières ! Les modèles montrent un enfant effectuant l’exercice et une illustration faisant appel à l’interprétation personnelle de chaque enfant qui devra le reproduire en se concentrant.

2. Se fixer des objectifs (et des récompenses !)

Pour arriver à se concentrer, il est vraiment utile de garder à l’esprit les résultats que l’on souhaite obtenir. Une des tactiques les plus efficaces est d’établir des routines de début et de fin de journée. Décomposez les objectifs à plus ou moins long terme en étapes qui peuvent être atteintes en de brèves périodes de concentration !

Tableau de motivation pour se concentrer

La charte de récompenses « course de voitures » : ces chartes en papier permettent un suivi des efforts des enfants sur une tâche ou un comportement ciblé sur une récurrence de 20 fois pour chaque charte. Chaque fois que la tâche est effectuée, on appose un autocollant !

Le Tableau de Récompenses : un tableau interactif pour identifier une compétence ou une tâche « objectif » et placer des étoiles pour marquer les réalisations et efforts. Permet d’encourager la responsabilité personnelle et la concentration.

3. Éviter ou supprimer les distractions

Sonnerie de téléphone, notification d’application, réseaux sociaux, bruit de fond de la télévision, jouets à proximité… Autant d’innombrables merveilles modernes qui nous submergent d’informations et nous distraient minute par minute en interférant avec la concentration. Et si on évitait la surcharge cognitive en se déconnectant ?

Parfois, les distractions peuvent être indépendantes de notre volonté, ce sont les stimulus non contrôlables dus à l’environnement (porte qui claque, bruit de conversation, fort éclairage, musique dans la rue…). Pas de panique, il existe des solutions concrètes et efficaces pour réduire ces stimuli afin et bloquer les sources de distractions : casque anti-bruit, écran de concentration, filtre pour plafonnier et néon, bouchons d’oreilles, barrière pop-up… Toute une gamme de produits pour limiter les pollutions attentionnelles !

Des outils pour se concentrer

Le casque anti-bruit : léger, résistant et réglable, ce casque antibruit permet une réduction sonore de 22 dB bénéfique pour les personnes hypersensibles aux bruits. Il peut être replié pour tenir dans le creux de la main : c’est pratique pour le rangement et le transport !

L’écran de concentration pliable Study Buddy : cet écran offre une solution pérenne tout en étant flexible aux problèmes de concentration que certains enfants/élèves peuvent connaître. Il se pose sur une table ou un bureau. Plié, il devient un plateau invisible sur le bureau et il se fait oublier. Déplié, il permet de créer un cloisonnement autour de l’élève, minimisant ainsi les sources de distractions et autres pollutions attentionnelles.

4. Optimiser son espace de travail !

Parce que certains enfants ont besoin de bouger bien plus que d’autres, ils doivent être en mouvement pour rester concentrés ! Au lieu de perturber leur attention, cela va la renforcer. Les besoins kinesthésiques sont propres à chacun : être en mouvement durant ses devoirs, chanter un poème en marchant, s’allonger au sol pour écrire une rédaction, faire tourner sa chaise frénétiquement… Les assises dynamiques sont alors idéales pour réguler le système nerveux central de l’enfant et favoriser sa concentration !

Besoin de manipuler, de triturer ou de mâchouiller un objet ? Pensez aux fidgets ! En fonction des besoins manifestés par l’enfant, choisissez le fidget le plus adapté. L’enfant pourra l’utiliser lorsqu’il devra réaliser une tâche pour laquelle il a du mal à se concentrer. Mieux vaut, dans ce cas-là, l’aider à en choisir un seul (balle anti-stress, embout pour crayon à mastiquer, etc.).

>> À lire pour bien choisir : Quels fidgets pour ma salle de classe ? 

Optimiser son espace de travail_Photo_produit

Sitting Ball feutrine gris : Un gros ballon pour une assise dynamique confortable ! Il apporte une assise très tonique et peut se gonfler plus ou moins selon vos préférences. Son gros avantage ? Une housse amovible, lavable en machine à 30° pour une hygiène parfaite !

Collier de mastication Ark Brick : Les colliers de mastication Ark Brick offrent une solution discrète aux enfants ayant un besoin irrépressible de mastiquer. Ce fidget oral aide à s’apaiser, s’auto-réguler et se concentrer. Le collier existe en plusieurs densités et résiliences… !

5. Se fixer des délais et s’accorder des pauses

Tout comme le corps a ses limites, le cerveau a également besoin de pauses pendant et entre les périodes de concentration pour aider à consolider les apprentissages ! Et si vous utilisiez le Time Timer pour aider l’enfant à visualiser le temps de pause entre chaque tâche ?

Durant la période de concentration, on privilégia des pauses courtes, sans autres tâches à effectuer, afin de laisser l’esprit se reposer.
Entre les périodes de concentration, des pauses essentielles sont nécessaires afin de retrouver la capacité optimale pour se concentrer.
Time Timer

Time timer mod : idéal pour faire prendre conscience du temps, le Time timer MOD est très pratique pour voyager et être transporté de la maison à l’école grâce à sa taille compacte.

Montre Time Timer junior : la montre Time Timer reprend le visuel et le fonctionnement du Timer standard et propose des fonctionnalités supplémentaires : durée de 12 h ou 24 h, 3 modes (réveil/heure/Timer) 2 options de Timer (personnalisé ou standard 60 min) mode vibrant/sonore, waterproof (30 m) rétroéclairage.

Et vous, quelles sont vos astuces pour apprendre à votre enfant à se concentrer ? Avez-vous d’autres conseils pour favoriser la concentration ? 

Sources :

Jeanne Siaud-Facchin, spécialiste des difficultés d’apprentissage, La méditation peut-elle l’aider à se concentrer ?, Apel.fr
Pascale Pavy, psychomotricienne, Il a besoin de bouger souvent et cela perturbe sa concentration, Apel.fr

Publié le 31 janvier 2020, mis à jour le 27 avril 2020

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.