A l’occasion de la journée européenne de la psychomotricité le 19 septembre, Hop’Toys met à l’honneur cette profession par le biais du collectif « Communic’Actif des Psychomotriciens ». Pour ce 3ème rendez-vous, Anais et Précylian nous parlent des soins psychomoteurs chez l’enfant déficient visuel.

La déficience visuelle ou amblyopie

Elle se définit par une acuité visuelle inférieure à 4/10ème et/ou une atteinte du champ visuel. Les déficits de la vision (malvoyance et cécité) ont souvent des conséquences sur le développement psychomoteur de l’enfant. Mais aussi sur sa manière de se construire une représentation du monde qui l’entoure. La présence de signes d’alerte doit conduire à une consultation spécialisée (ophtalmo et orthoptiste).

déficient visuel

Les conséquences sur le plan psychomoteur

Une déficience visuelle peut avoir de multiples conséquences sur le développement psychomoteur de l’enfant. La vision jouant un rôle primordial dans l’organisation du tonus musculaire et le processus de redressement, on retrouve très souvent des retards dans les grandes étapes du développement (station assise, marche). L’enfant peut avoir du mal à passer d’une posture à l’autre et rester immobile très longtemps. Le manque d’échanges par le regard peut également avoir des conséquences sur l’émergence des habiletés sociales (absence d’imitation, posture sociale inadaptée, incompréhension des intentions de l’autre…). L’ajustement œil-main déficitaire compliquera l’autonomie dans la vie quotidienne (utilisation des couverts, hygiène, habillage, jeux) et pourra entraîner des retards scolaires. Des particularités sensorielles (hypo ou hypersensibilité tactile et auditive), pourront également conduire à une recherche excessive de sensations ou au contraire à des évitements (balancements, mouvements stéréotypés, recherche de sensations auditives par répétition de mots appelés blindismes). De possibles troubles alimentaires et un retard d’acquisition du langage peuvent être retrouvés, avec pour les enfants plus grands l’utilisation de mots dont le sens n’est pas acquis ou inadapté à la situation vécue (verbalisme).

L’accompagnement en psychomotricité pour l’enfant déficient visuel 

En fonction du profil visuel de l’enfant, l’accompagnement en psychomotricité peut avoir différents objectifs :

  • Aider l’enfant à développer les pré-requis psychomoteurs (tonus, motricités, représentation du corps, toucher, latéralité, organisation spatio-temporelle) nécessaires aux apprentissages scolaires fondamentaux et au braille pour les enfants non voyants. (==> Découvrez les livres en braille ici)
  • Favoriser le contrôle moteur, la régulation tonico-émotionnelle, l’équilibre, la coordination, la représentation mentale et la confiance en soi, prérequis indispensables pour préparer l’instruction à la locomotion (technique de guide, mise en place de la canne chez le non voyant).
  • Proposer des expériences sensori-motrices variées pour enrichir son répertoire expressif et posturo-moteur et mettre du sens sur les mots-vocabulaire en passant par le corps pour réduire le verbalisme et améliorer ses capacités d’adaptation face à la nouveauté et au changement.

>> À lire : Déficience visuelle, 5 idées de créations artistiques

Et dans le quotidien ?

Dans le quotidien des aménagements sont souvent nécessaires. Quand l’enfant est petit, le portage, la posturation par l’adulte et le massage lui permettent de prendre conscience de son corps, les sorties au parc et les parcours psychomoteurs favorisent et entretiennent son activité physique et exploratoire. L’accompagnement verbal associé au toucher ou à l’audition va permettre à l’enfant de se construire une représentation de son environnement, des objets et des personnes qui l’entourent. La pédagogie Montessori, les livres tactiles, les objets lumineux, les jeux de vidage-remplissage, les jeux de coucou-caché, les comptines corporelles et les jeux de nourrice, contribuent également à son développement.

Les solutions Hop’Toys

Gel multisensoriel : Une expérience multisensorielle unique et extrêmement amusante ! Ce gel ne laissera personne indifférent ! Ce gel aux merveilleux effets multisensoriels donne l’impression de « faire éclater des bonbons » sur sa peau. Sa mousse « magique » que vous pouvez ressentir sur votre peau, entendre, voir, créera de fabuleux moments de contact et d’enthousiasme. C’est un excellent outil pour faciliter la prise de conscience et l’engagement proprioceptif.

Dimpl : Le Dimpl est un jouet tactile et sensoriel aussi beau que génial. Les petits doigts ne pourront pas résister à faire « claquer » ses bulles de couleurs très vives et de différentes tailles en les faisant entrer et sortir, déclenchant à chaque fois un petit « POP » !

Jouets pour enfant malvoyant

Écharpe sensorielle : Elle est constituée de bouts de tissus de différentes textures. Elle s’attache bord à bord pour former un anneau. A l’intérieur, on y glisse une balle que l’on s’amuse à faire glisser à travers le tissu. Des coutures, faites de part et d’autre, forment un labyrinthe pour celle-ci.

Toucher carrés : Des coussins de différents tissus à tripoter et à caresser pour développer la sensibilité tactile de l’enfant. Avec ce jeu travaillez l’expression des sensations et impressions ou alors réalisez un jeu de mémoire tactile. 

Jouets tactiles et sonores pour enfants aveugles

Boites à sons : Retrouvez, grâce à l’ouïe, les paires de cubes émettant des sons identiques. Ce jeu de mémoire auditive en bois développe la capacité de concentration et le sens de la déduction. Il s’inspire de la pédagogie Montessori. Ses grosses poignées facilitent la prise en main.

Tablettes rugueuses Montessori : 10 tablettes rugueuses formant 5 paires de rugosité plus ou moins marquée. Les enfants pourront les manipuler, les classer ou encore retrouver les paires. Un grand classique de la pédagogie Montessori pour développer la perception tactile, la concentration et l’organisation.

Cliquer pour retrouver notre sélection de jeux d’éveils et d’apprentissages pour les troubles visuels

Merci à Anais BONMARTIN et Précylia BATISTA, psychomotriciennes D.E, et membres du Collectif Communic’actif des Psychomotriciens. 

 

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.