Cet été, Estelle Valery et Anthony Petit, AES (Accompagnant Éducatif Social), ont obtenu le financement d’une salle multisensorielle pour les jeunes non et malvoyants qu’ils accueillent dans leur foyer de vie de l’Ostalet dans le Cantal. Ils ont fait appel à Hop’Toys pour les accompagner de A à Z dans cet aménagement. Après deux mois d’utilisation, Estelle partage avec vous les bienfaits du Snoezelen sur les jeunes de ce foyer. L’une des résidentes, Audrey a accepté de témoigner pour vous décrire le bien-être que cette salle lui apporte. 

Qu’est-ce que le Snoezelen ?

Le terme Snoezelen est la contraction de deux mots hollandais « snueffelen » (renifler) et « doezelen » (somnoler) qui décrivent cette approche combinant la relaxation et la stimulation sensorielle. Elle a été développée aux Pays-Bas, dans les années 1970, pour les personnes aux prises avec des troubles du développement. Depuis, elle a été appliquée auprès de différentes populations de patients et dans d’autres pays comme l’Angleterre et l’Allemagne, les États-Unis et le Canada… et en France, depuis peu. La philosophie Snoezelen repose sur trois activités distinctes : la relaxation, la découverte et l’interactivité.
Le terme Snoezelen évoque une sensation indéfinissable de langueur. Cette approche multisensorielle respecte la motivation et le rythme des jeunes. Leurs cinq sens sont abondamment sollicités, chacun séparément. Ce concept est le plus souvent indiqué dans la prise en charge des personnes âgées en maisons de retraite, des tout-petits dans les Maisons d’Assistantes Maternelles ou encore dans les foyers de vie de personnes en situation de handicap.

Les bienfaits du Snoezelen

D’après les études menées sur les bienfaits des séances Snoezelen, il a été noté une amélioration immédiate de l’humeur ainsi qu’une réduction de l’agitation et de l’apathie. L’approche Snoezelen aurait également pour effet d’améliorer le comportement, la mémoire et de faciliter la parole chez les patients aux prises avec des problèmes de démence. D’après plusieurs professionnels accompagnants des groupes de personnes en déficience profonde, l’approche Snoezelen permet à

Gosselin, orthopédagogue, « les jeunes qui fréquentent la salle Snoezelen sont plus heureux et plus détendus, ce qui nous permet de découvrir de nouvelles facettes de leur personnalité ». Entre autres effets bénéfiques, cette thérapie favorise la détente musculaire globale, la stimulation auditive et visuelle, la socialisation, la communication, l’initiative, la concentration et la motivation. Les séances se déroulent le plus souvent en individuel, parfois en petits groupes. L’observation y est favorisée. Ainsi les personnes accompagnées, sensibles à l’absence de tension, se sentant en sécurité et en confiance, vont pouvoir mobiliser et démontrer leurs compétences. Cette façon d’accompagner suppose de la part des accompagnants des compétences particulières :

  • Écoute des modalités d’expression spécifiques de chaque personne accompagnée
  • Respect des rythmes, des choix
  • Créativité pour faire ressortir à partir de ce que l’on perçoit
  • Compétences techniques pour savoir choisir des sollicitations sensorielles sans surstimuler

Le foyer de vie pour les jeunes non et mal-voyants

Au sein de l’association Handi-Aide, le foyer de vie de l’Ostalet accueille 42 résidents depuis le 2 décembre 2019 dont la principale caractéristique est la cécité visuelle totale ou partielle. Nous accompagnons les résidents dans les actes de la vie quotidienne, explique Estelle. Durant la journée, des activités sont proposées en fonction de ce qu’ils aiment faire. Les week-ends, des sorties un peu plus exceptionnelles sont proposées : bowling, brocante, sortie au restaurant… Après deux mois d’ouverture, nous avons observé que les résidents ont besoin de temps de calme, de repos, d’un moment de détente au sein de l’établissement. Notre salle est ouverte à tous les résidents pour que chacun puisse bénéficier d’un moment pour « se retrouver ».

L’association Handi-Aide a pour mission l’accueil de personnes en situation de handicap pour favoriser leur bien-être, leur épanouissement personnel et professionnel. Elle propose des solutions d’hébergement, de travail et d’accompagnement en prenant en compte les besoins spécifiques et les attentes des personnes.

Les bienfaits du Snoezelen pour ces jeunes

Cet espace permet un moment de détente et de relaxation lors des moments qui peuvent être difficiles au quotidien au sein du collectif. Cette salle permet de lâcher prise et également de trouver un lieu sécurisant et de confort. Ici, pour l’instant, on s’en sert comme lieu de relaxation, de détente. Une fois que nous aurons eu la formation Snoezelen, nous pourrons l’utiliser d’autant mieux avec nos jeunes, ajoute Estelle. Le but étant de travailler des objectifs pour qu’ils puissent progresser au quotidien. Cette salle multisensorielle répond au besoin de communication des jeunes lorsqu’ils rencontrent des difficultés de communication. Elle leur permet également de s’occuper et de se réaliser, de se recréer et au besoin d’apprendre.

Nous observons que nos jeunes sont beaucoup plus calmes et apaisés lorsqu’ils sortent de notre salle Snoezelen. Nos résidents non voyants aiment particulièrement la piscine à balles, les jeux sonores et les jeux tactiles. Explique Estelle

>> À lire aussi : les environnements sensoriels pour la Petite Enfance

Retour d’expérience d’Audrey, une jeune du foyer

Ça me fait du bien, ça me détend. Cette salle m’apaise quand je suis angoissée. On peut y faire plusieurs choses : on peut s’installer sur des poufs où se trouvent des coussins tout doux, lumineux, des coussins vibrants et un oreiller sonore. On peut s’assoir dans un hamac et se balancer ou encore jouer avec des balles de différentes textures ou sonorités. Il est aussi possible de se mettre dans une cabane noire pour essayer de percevoir les objets fluorescents, de s’amuser avec des objets sonores, et de faire un parcours avec des dalles au sol de différentes textures.

Créer un espace sensoriel


Estelle et Anthony sont AES : Accompagnant Éducatif et Social. Leur mission est d’accompagner les jeunes qu’ils suivent dans les actes de la vie quotidienne.

Page Facebook : Anthony Petit et Estelle Valery.

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.