Qu’est ce que les parasomnies ? Les parasomnies sont des troubles du comportement qui se produisent durant le sommeil. Ces troubles du sommeil sont bénins lorsqu’ils sont occasionnels, mais peuvent devenir une source d’angoisse pour les parents… Nous allons aborder les plus fréquentes : les terreurs nocturnes, les éveils confusionnels, la paralysie du sommeil et le somnambulisme. 

Les éveils confusionnels

Les éveils confusionnels sont souvent confondus avec les terreurs nocturnes. Ceux-ci se produisent souvent chez les tout-petits, lorsqu’ils ont moins de 5 ans. Les épisodes commencent progressivement, par des grognements de l’enfant, puis des pleurs, quelques heures seulement (voir moins) après l’endormissement, le soir ou lors d’une sieste. L’enfant apparaîtra éveillé et peut sembler confus ou contrarié. L’enfant résiste souvent aux tentatives d’être consolé ou rassuré, et il est difficile de le réveiller. Il pleure, s’agite, et peut même sortir de son lit apeuré par ce qui l’entoure. Ces épisodes peuvent durer jusqu’à une demi-heure. Puis l’enfant petit à petit va s’apaiser et se rendormir, retournant dans un sommeil profond. Parfois, l’enfant peut se réveiller brièvement, mais demandera à se rendormir rapidement.

parasomnies

Le somnambulisme

Le somnambulisme apparait souvent chez les enfants plus âgés. Cela va du simple fait de sortir du lit et de se promener dans la pièce à des actions complexes et prolongées, y compris d’aller dans une autre partie de la maison ou même à l’extérieur, dans le jardin ou même la rue. Le somnambule peut retourner se coucher ou se réveiller le matin dans une partie différente de la maison. Les somnambules peuvent entretenir des conversations difficiles à comprendre durant leur sommeil qui ont peu ou pas du tout de sens. Les enfants somnambules peuvent réaliser des actions compliqués, comme pousser des meubles et réaménager une pièce, mais généralement, les actions ont peu de sens. On peut en tant que parents craindre les blessures, mais elles sont rarissimes !

parasomnies enfant

Les terreurs  nocturnes

Les terreurs nocturnes sont la forme la plus extrême des troubles du sommeil, difficile à vivre pour les parents compte tenu de leur intensité. Les terreurs nocturnes commencent souvent par un cri d’effroi et provoquent un comportement chez l’enfant suggérant une terreur extrême, comme des pupilles dilatées, une respiration rapide, un cœur qui bat, des sueurs et une agitation excessive. Les essais pour le réveiller sont souvent inopérants et peuvent entraîner des réactions agressives.

Pendant une terreur nocturne, l’enfant peut sortir du lit et courir dans la pièce ou même en dehors de la maison. Pendant cet événement frénétique, les enfants peuvent se blesser. Aussi inquiétants et effrayants que ces événements peuvent paraitre, les enfants sont totalement inconscients de ce qu’ils font et ne se souviennent pas des incidents au petit matin. Les terreurs nocturnes sont bien pires à regarder qu’à expérimenter. Elles peuvent durer de quelques secondes à parfois plus de vingt minutes. Les enfants qui en ont ne se souviennent pas de l’épisode, et n’ont pas non plus d’images de ce « rêve », comme on pourrait le retrouver avec ceux qui ont des cauchemars typiques.

parasomnie_enfant

La paralysie du sommeil

La paralysie du sommeil est très angoissante. C’est une incapacité temporaire de bouger ou de parler qui survient lorsque vous vous réveillez ou que vous vous endormez.
C’est un trouble qui apparait généralement à l’adolescence. Lors d’une paralysie du sommeil, l’enfant est conscient de son environnement, il a les yeux ouverts mais il lui est impossible de bouger ou de parler. Ce qui est angoissant c’est que l’enfant a l’impression d’être enfermé, pris au piège dans son propre corps. S’ajoute à cela une confusion entre cauchemars et réalité, une hallucination qui se déroule sous les yeux ouvert de l’enfant, le cerveau étant dans un état de rêve. La durée de l’épisode peut varier de quelques secondes à plusieurs minutes.

Mon enfant a des parasomnies, que faire ?

Dans la plupart des cas, aucun traitement n’est nécessaire. Ces événements indiquent rarement un problème médical ou psychiatrique. Chez les enfants, le nombre d’événements tend à diminuer à mesure qu’ils vieillissent, bien qu’ils puissent persister jusqu’à l’âge adulte. La clé est la prévention et le traitement de toutes les causes sous-jacentes, ces événements pouvant se déclencher dans le cas d’un manque de sommeil, le saut d’une sieste, de fatigue extrême, d’une situation de stress qu’à vécu l’enfant dans la journée… Un coucher en douceur, l’installation d’une veilleusedes stimulations sensorielles relaxantes avant le sommeil peuvent être autant de solution pour que la nuit de l’enfant soit apaisée.

Pour des raison de sécurité, des mesures simples doivent être prises, comme installer des serrures ou alarmes sur les fenêtres, d’autant plus si la chambre est située à l’étage.

Si les parasomnies sont fréquentes mais surtout si elles ont des conséquences sur la vie de l’enfant, vous pouvez consulter votre médecin ou un centre du sommeil afin de trouver des solutions mettre en place avec votre enfant.

parasomnie_enfant

Source : 
Parasomnies de l’enfant, par Marie-Josephe Challamel Pédiatre, Inserm U480, Service de consultation-exploration neurologique, Unité de sommeil Centre Hospitalier Lyon Sud
Parasomnia, de l’American Sleep Association 

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram

  • Chez Hop’Toys, on souhaite vous permettre de voir la #rentrée comme une fête… et donc de la célébrer. Dans notre #bloghoptoys on a quelques idées et de super cadeaux à télécharger pour faire de cette semaine de rentrée une semaine exceptionnelle et joyeuse…
#téléchargement #gratuit
  • Les températures baissent, les jours se raccourcissent… Et oui la #rentrée pointe bien le bout de son nez ! Mais pas de panique, chez Hop’Toys on vous propose un #dossier spécial en vous orientant vers des #conseils, des #ressources, des #articles… Pour préparer la rentrée en paix. A bientôt sur le bloghoptoys.fr
  • Certains enfants ont du mal à trouver le sommeil et l'heure du coucher peut vite devenir stressante pour toute la famille. Alors pour aider les enfants à rejoindre les bras de Morphée, découvrez notre sélection pour passer de belles nuits. Des veilleuses, des doudous, des coussins... Tout pour relaxer et détendre avant une bonne nuit de #sommeil.  #hoptoys #handicap
  • Une trousse #ergo trop bien pour la rentrée Elle offre plusieurs compartiments pour ranger les #fournitures scolaires : les stylos d’un côté, les crayons de couleurs de l’autre, les ciseaux dans une pochette… Apporte structure et organisation à l’école : on ne perd plus de temps et d’énergie à chercher au fond de la trousse. Pochettes à l’extérieur pour ranger des fidgets. #rentrée
  • Plus que quelques jours avant la fin des vacances. Alors oui, on en profite au maximum jusqu'à la fin mais il est important également de savoir reprendre les bonnes habitudes pour ne pas avoir du mal les premiers jours de la #rentrée. Pour se faire, on utilise des #outils #adaptés comme des plannings, des #pictogrammes ou encore des #timers pour expliquer aux enfants les #routines. On reprend les bonnes #habitudes !
  • Vous accueillez un enfant ayant des besoins différents dans votre classe, dans votre structure d'accueil ? Mais comment aborder le sujet avec tous les enfants ? Et comment les intéresser ? Pensez avant tout que c'est une formidable occasion pour enseigner la tolérance et le respect de l’autre. Dans cette sélection découvrez des supports ludiques et pédagogiques pour sensibiliser les autres élèves aux différences, mais aussi des outils pour accueillir et accompagner sereinement les besoins particuliers.
  • La #Tortue #Doigts-malins. Essayez de faire glisser les billes dans l’emplacement correspondant à leur couleur ! Pour cela, vos doigts doivent faire preuve d’agilité !
#eveil #motricitéfine
  • Nos #rappels pour l'inclusion ! Vers toujours plus de phrase positives pour une éducation #inclusive. #quote
  • Merci pour vos photos #hoptoys ✨👌✨ #Repost @carlito_et_ginette with @get_repost
・・・
📆 Poutre du temps 📆
«C'est hier la rentrée ?» «Et Noël, c'est dans bientôt ?»
Bref, je tente la poutre du temps de chez @hoptoys_fr pour aider Carlito à se situer sur le temps. L'idée vient des tutos de @mamanstestent sur @lamaisondesmaternelles.
Seul inconvénient pour le moment : je n'ai pas de long couloir dans mon appart, donc elle est collée dans les toilettes et que le mois de septembre 🙈

#kids #enfant #activiteenfant #poutredutemps #hoptoys #etcestletempsquicourt #mumslife #mumoftwo

Suivez-nous !