À l’occasion de la fête de la musique on avait envie de vous partager une belle initiative qui parle de bonheur, de musique et de belles personnes. On vous dit tout sur ZICOMATIC, une association qui œuvre à mettre la culture à la portée de tous.

On fait les présentations

En 2006, Clément Dumon, moniteur-éducateur crée l’association Zicomatic. Travaillant auprès de personnes adultes dépendantes en situation de handicap et alors passionné de musique, il découvre à quel point la culture, la musique en particulier, sont des vecteurs de plaisir, d’inclusion et de partage. L’association se crée alors, avec l’idée d’offrir du bonheur par la musique. D’où le nom Zicomatic (inspiré du nom des muscles du sourire, les zygomatiques, et de la contraction du mot musique).

Puis, un groupe de musique voit le jour. Avec Clément à la guitare et au chant accompagné d’autres professionnels du médico-social. Le but : offrir des instants de musique pour les enfants et les adultes en situation de handicap, sur la Région Auvergne Rhône-Alpes. En plus de ces concerts, le groupe se produit et enregistre des compositions. Les cachets et les recettes des ventes sont offerts à l’association avec l’idée de lutter contre l’isolement de ces personnes grâce à la culture et contribuer à changer le regard sur le handicap dans la société.

À travers ses rencontres dans les institutions, l’association fait le constat d’un besoin de faire entrer la culture au sein de ces établissements. Elle connaît un développement important grâce à l’implication de nombreux bénévoles et multiplie ses actions.

>> Découvrez Mozaïk : une compagnie de danse inclusive

Les objectifs de Zicomatic

Lutter contre l’isolement des personnes en situation de handicap en offrant l’accès à la culture

  • Au sein des structures médico-sociales ( FAM, MAS, IME, CME, EHPAD….) sur la région Auvergne Rhône-Alpes
  • Sur des lieux de droits communs

Sensibiliser le grand public à un regard bienveillant sur le handicap et contribuer à changer ce regard dans la société

  • Grâce à la mise à disposition de 3 expositions en France de photos grand format d’adultes et d’enfants en situation de handicap
  • À travers l’organisation d’un festival inclusif et solidaire en Savoie (il permet de valoriser des personnes en situation de handicap et sensibilise le public)
  • En intervenant au sein des entreprises en France afin de sensibiliser les collaborateurs

L’association fait le constat régulier d’un besoin grandissant d’intervenir au sein des entreprises. Celles ci ayant de plus en plus l’obligation de se rassembler autour de valeurs humaines et de la question de l’accueil des personnes en situation de handicap. Elle propose des interventions de sensibilisation des collaborateurs grâce à leurs témoignages, en photos, en musiques.

Ces interventions permettent d’ouvrir la parole sur les représentations, les appréhensions, les peurs liées au handicap dans le monde du travail mais aussi dans la société.

Sensibiliser au handicap dès le plus jeune âge

L’association intervient bénévolement au sein d’écoles du CP au BTS «  ce sont eux qui porteront un regard sur le handicap », rappelle Clément Dumont.

L’exposition en détails

Clément nous explique comment l’idée de l’exposition leur est venue :

Rencontrant de nombreuses personnes en situation de handicap dans le quotidien de l’association, les voyant vivre, sourire, s’amuser, nous avons souhaité ne pas garder ces jolis témoignages de plaisir pour nous et les partager avec le grand public. Nous avons convié des photographes professionnels afin d’immortaliser ces instants . Chaque exposition comporte  20  photos de 2 mètres de haut et nous permet de sensibiliser le public tout en valorisant l’image des personnes en situation de handicap. Différentes formes de handicap sont présentes, trisomie, autisme, myopathie, paralysie, etc.

Expo photo Zicomatic

Le Festival Zicomatic

Le festival «  En scène pour zicomatic » a été créé avec 3 objectifs : sensibiliser le public, valoriser les personnes en situation de handicap et récolter des fonds. En effet, ce festival permet à des personnes en situation de handicap de partager la même scène que des artistes non handicapés, professionnels et reconnus lors d’une grande soirée ouverte au public.

Un festival inclusif

Pour Clément, il existe de nombreuses personnes en situation de handicap qui peuvent et savent réaliser de magnifiques créations artistiques (chant, danse, peinture). Ces créations sont souvent « enfermées » dans les structures médico-sociale, nous avons le souhait de pouvoir les présenter à tous. Le festival est labellisé H+ par la Région Auvergne Rhône-Alpes. En effet, il se veut être le plus handi-accueillant (accessible PMR sur scène et dans le public, accessible avec des gilets vibrants pour les malentendants, accessible grâce à des interprètes en LSF sur scène).

Inclusif également dans son organisation. Des personnes en situation de handicap sont inclues dans l’équipe de bénévoles. Des places sont également offertes aux structures médico-sociales, aux aidants et aux familles.

Un festival solidaire

Le festival se veut solidaire avec une démarche sociétale. En effet, il accueille des bénévoles qui comptent parmi les personnes vivant en grande précarité (une vingtaine de personnes accueillies dans des maison relais préparent les repas des artistes et des bénévoles). Une façon pour le festival de permettre à ces être humains souvent oubliés par la société d’avoir une place importante dans son organisation.

Nous accordons aussi une importance à la sensibilisation du public. Les places sont gratuites pour les moins de 12 ans et peu onéreuse à tarif plein afin de ne pas limiter les familles qui peuvent y assister. Ce qui nous permet de sensibiliser le public en créant le moins de frein possible par l’aspect financier . Pour sensibiliser le public, en plus des créations artistiques de personnes sur scène, nous proposons des stands d’autres associations ( handi-chiens, Apf etc ). Nous créons également des ateliers comme un « Bar signes » qui permet au public de commander en langue des signes et des écrits plus gros pour les personnes malvoyantes.

Durant une semaine, le festival permet également de faire entrer la culture dans les lieux les plus empochés. Il permet aussi de créer des instants de sensibilisation. Nous offrons des concerts dans les maison d’accueil spécialisées, organisons des conférences ouvertes au public enfants et adultes.

Festival Zicomatic

Sensibilisation dans les écoles

Les membres de l’association nous expliquent pourquoi ils leurs semblent essentiel de sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge. Les enfants comme les adultes expriment parfois la peur d’être maladroit, de ne pas savoir comment faire face à certaines personnes en situation de handicap. D’où vient la trisomie 21 ? Que veut dire l’autisme ? Quelle est cette notion handi-capable dont on parle de plus en plus ?

Le handicap peut impressionner, faire peur, simplement car on ne le connaît pas.

L’association Zicomatic, il y a quelques année a écrit une chanson «  SIMON CORPS » évoquant l’histoire d’un enfant porteur d’une myopathie. Les écoles ont alors contacté l’association pour venir la chanter avec les enfants. Au fils du temps, s’en est suivit la construction d’une intervention de sensibilisation lors de laquelle ils interviennent environ une heure par classe pour présenter les projets de l’association. Et par ce biais, évoquer différentes formes de handicap, ce que cela empêche mais aussi ce que cela peut apporter de positif. Ils évoquent le quotidien de personnes en situation de handicap, l’accessibilité, le regard de l’autre, le vécu dans une famille, les compétences et les aspects positifs liés au handicap.

L’intervention se terminent en musique. Toute la classe chante différentes chansons sur ce thème.

Zicomatic Sensibilisation

>> À lire : Musique et orthophonie 

Les projets de Zicomatic

Toujours plus de projets offerts en structures médico-sociales, 160 places offertes pour le festival international Musilac, notre Festival “en scène” pour Zicomatic le 29 octobre avec une grande chorale inclusive et 2 têtes d’affiche nationales, l’achat de 5 gilets vibrants pour les mettre à dispositions afin de permettre plus d’accessibilité en partenariat avec le fond de dotation Caisse d’épargnes Savoie, un quatrième exemplaire de notre exposition et de nombreuses personnes sensibilisées par nos autres actions.

Pour conclure, Clément Dumon cite Virginie Delalande, la marraine de l’association. Virginie Delalande est la première avocate sourde en France. Elle a fait de son handicap une force, elle est aujourd’hui, coach, conférencière et auteur.

La différence est dans l’œil de celui qui regarde, quand ce regard change, tout change !

>> À lire : Handicap et Empowerment

Et vous, connaissez-vous d’autres associations qui oeuvrent au quotidien pour plus d’inclusion dans notre société ? Dites-le nous dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.