Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Une violence qui a encore bien trop souvent cours au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle de harcèlement.

Notre infographie contre le harcèlement

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques :
• l’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux) ;
• le sexe, l’identité sexuelle (garçon jugé trop efféminé, fille jugée trop masculine, sexisme), l’orientation sexuelle, réelle ou supposée ;
• un handicap (physique, psychique ou mental) ;
• un trouble de la communication qui affecte la parole (bégaiement/bredouillement) ;
• l’appartenance à un groupe social ou culturel particulier ;
• des centres d’intérêts différents, etc.

>> Découvrez en plus dans notre article : et si on se moque de moi ? 

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement, nous avons réalisé une infographie proposant 10 conseils pour lutter contre ce fléau, que vous en soyez victime ou témoin. Téléchargez ci-dessous l’affiche PDF en format A3 :

Source :  « Agir contre le harcèlement à l’école.gouv.fr »

Les conseils contre le harcèlement


une-harcelementTéléchargez notre affiche.

conseils Harcèlement

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

4 Commentaires

  • Bonjour,

    Je viens de remarquer une petite « coquille » dans votre affiche sur le harcèlement. Dans la toute 1ère ligne le mot harcèlement est mal orthographié.

    Merci pour vos outils précieux 🙂

  • Perrine dit :

    Merci, c’est corrigé !

  • Charivari dit :

    Bonjour,
    cette affiche est SUPERBE ! Un grand merci, je vais lui trouver une belle place dans mon école élémentaire. J’en profite pour glisser un conseil que je donne à mes élèves :
    Au début, le harcèlement, c’est parfois de toutes petites choses. C’est leur caractère répété qui peut transformer ces « petites choses » en harcèlement alors, si quelqu’un « n’arrête pas de vous embêter » mais que vous ne savez pas si c’est déjà du harcèlement ou si c’est juste une petite embrouille passagère, je donne un truc : notez tout dans votre agenda. Notez aussi les personnes qui peuvent témoigner, qui ont vu ce qu’il s’était passé.
    – Lundi, Gudule a fait exprès e faire tomber la trousse. Témoin : Machin
    – Ensuite, il m’a lancé une boulette de papier quand la maitresse avait le dos tourné. Témoins : machin et machin
    – Mardi, il m’a dit « t’es trop moche ». Témoin : machin (mais ça l’a fait rigoler)
    – La semaine suivante, il m’a bousculé pour prendre ma place à la cantine etc…

    Rien que le fait d’écrire, cela rend plus fort. On a le sentiment d’agir. On ne se laisse pas faire : on note, et si ça continue, on aura des « munitions » pour que l’adulte comprenne tout de suite de quoi il retourne.
    Bien souvent, tout s’arrête très vite. Ou parfois, on a eu l’impression que quelqu’un nous harcelait, mais on se rend compte que ce n’est vraiment pas souvent qu’il dit des choses bêtes ou méchantes contre nous.
    Mais si ça ne s’arrête pas. Si Gudule nous harcèle vraiment, on peut aller voir un adulte avec son agenda et il prendra tout de suite la mesure du problème.

  • Caroline dit :

    Merci Charivari à L’Ecole pour ce message et surtout pour vos super conseils 🙂

    Belle journée,

    C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.