Article écrit le 05.10.2007, modifié le 11.04.2019

Tandis que le monde tend vers l’inclusion, notre société doit prendre le temps de s’ajuster pour accueillir chacun de ses membres. Quel accueil offrir à un enfant porteur de troubles du spectre de l’autisme ? Acceptation, adaptabilité et bienveillance sont les trois mots-clefs d’un tel accueil.

1. Stimulez ses sens visuels

Les personnes porteuses de troubles du spectre de l’autisme sont généralement reconnues pour être des penseurs visuels. De ce fait, leur compréhension et mémoire s’activent beaucoup plus avec une stimulation visuelle.

Pour apprendre des expressions telles que « en haut » ou « en bas » – qui paraîtront particulièrement abstraites à l’enfant, éveillez son intérêt par la vue. Vous pouvez, par exemple, utiliser un jouet pour lui expliquer ; munissez-vous d’un avion en papier, soulevez le en l’air, et dites à l’enfant que l’avion est « en haut ».

Trouver Monty : Ce jeu permet de travailler les prépositions (dessus, derrière, à gauche, dessous…) et le repérage spatial. Le but ? Reproduire les scènes sur les cartons de jeu en positionnant correctement le chat « Monty », le lit, la couverture et l’oreiller !

Sardines : Un jeu d’observation vraiment original qui fait travailler la mémoire visuelle. Il s’agit de mémoriser la carte « sardine » pour retrouver par la suite dans son jeu les mêmes poissons que sur la première carte.

2. Restez brefs et efficaces

Les porteurs des troubles du spectre de l’autisme ne sauront pas nécessairement mémoriser de longues explications interminables. Évitez les longues tirades, les directives verbales sans fin. Si vous donnez une instruction à l’enfant, restez suffisamment synthétiques pour qu’il ne se perde pas. Éventuellement, et si l’enfant peut lire, écrivez les directives sur un morceau de papier.

Idéo – jeu de départLe JEU DE DÉPART aidera votre enfant à suivre les étapes illustrées pour réussir une tâche. En démontrant une séquence ou l’horaire de la journée, il deviendra vite confiant et rassuré. Idéal pour tous les enfants. Génial pour les parents qui désirent instaurer une routine sécurisante, particulièrement le matin et en soirée. 

Je peux le faire – préparer mon sac d’écoleAvec le kit « Je peux le faire – Préparer mon sac d’école », vous allez pouvoir apprendre à votre enfant à préparer son sac d’école en toute autonomie en lui permettant de vérifier celui ci grâce aux barrettes.

3. Encouragez-le

Il est habituel que les enfants porteurs de troubles du spectre de l’autisme s’intéressent à l’art, au dessin, à l’écriture, et autres activités artistiques. Ces activités favoriseront son sens de l’effort et de la concentration. Il faut donc l’encourager autant que possible.

Plumeaux à peindreCes plumeaux ont chacun un embout différent qui, trempé dans de la peinture, crée un motif distinctif sur le papier. Chaque plumeau peut aussi être utilisé dans le cadre de protocoles de massages, les textures apportant des sensations tactiles uniques.

Peinture à doigts : Cette gouache à doigts opaque, à base d’eau, a un très bon pouvoir couvrant. Facile à utiliser pour les plus petits. Les couleurs sont miscibles entre elles pour créer de nouvelles teintes. Mate après séchage.

>> À lire : Camille, 16 ans, artiste peintre et autiste asperger

4. Aidez-le à faire bon usage de ses intérêts spécifiques

Souvent, l’enfant a tendance à rester focalisé sur une seule et même chose, sans parvenir à s’en décrocher. Ces fixations peuvent souvent paraître ingérables, et problématiques… Elles peuvent pourtant être très utiles dans le cas des apprentissages académiques. Rassurez-le, et aidez-le à prendre conscience que cette particularité peut tout avoir d’une grande qualité.

Mes 10 images pour la conversation :  Comprendre les règles régissant la conversation et fournir à l’enfant des stratégies pour mieux agir lors des échanges.

Moi et les autres :  Cette série aide les enfants à développer des compétences en intelligence émotionnelle en abordant divers thèmes par le biais d’histoires. Elle permet de faire comprendre les rôles de chacun et les attitudes pour vivre en société en bonne intelligence.

5. Transformez l’abstrait en choses concrètes

Lors de l’apprentissage de choses aussi abstraites que certains concepts mathématiques, l’enfant porteur d’autisme peut vite se retrouver dépassés. Pour lui, des concepts comme les fractions n’ont pas grand sens. En effet, il faut favoriser ses sens visuels. De ce fait, il faut utiliser des méthodes concrètes et visuelles pour lui enseigner ces choses. Pour les fractions, vous pouvez utiliser une pomme, la couper en quatre morceaux, et lui expliquer le principe.

Kit base 10Ce kit éducatif est un matériel de manipulation versatile pour l’apprentissage de concepts mathématiques de base : la numération, la décomposition en centaines, dizaines, unités, l’addition, la soustraction…

Tours d’équivalencesIllustrer la relation entre les fractions, les décimales et les pourcentages est un jeu d’enfant avec cet ensemble de 51 cubes à code couleur. Ces cubes représentent des fractions, des décimales et des pourcentages offrant aux élèves une représentation visuelle des équivalences. Parfait pour l’apprentissage par la manipulation.

6. Soutenez-le dans l’écriture

Pour les enfants porteurs de troubles du spectre de l’autisme, la rédaction est souvent source de colère et de frustration. En effet, il est fréquent qu’ils souffrent de problèmes manuels de coordination motrice. Il est donc particulièrement difficile pour eux d’utiliser facilement un stylo. Rassurez-le. Éventuellement, laissez-le taper sur les touches du clavier de votre ordinateur. La dactylographie sera probablement beaucoup plus agréable pour lui, et lui permettra sans doute d’apprécier l’écriture à sa juste valeur.

Manchons stegosaurus : Grâce aux picots (mous) sur le dos du dinosaure, ce manchon permet une bonne prise en main. Facile à utiliser et confortable pour les longues rédactions.

Pack de 6 manchons wrap : Ce pack de 6 manchons colorés est parfait pour apprendre à tenir un stylo ou un crayon. La poignée qui sort du manchon est faite pour mettre l’index à l’intérieur, ce qui permet un renforcement du positionnement correct des doigts et réduit la fatigue.

7. Adaptez-vous à sa façon d’apprendre

Si certains enfants apprennent à lire plus facilement en utilisant une méthode phonétique, d’autres sont bien plus à l’aise avec la mémorisation directe de mots entiers. Testez, observez ses préférences et adaptez-vous en fonction de ses besoins. N’oubliez jamais que chaque enfant est différent, et qu’il nécessite une attention unique.

Maths singapour guide pédagogique – ce1 : Avec vos élèves de CE1 ou à la maison avec vos enfants, ce guide pédagogique vous accompagne pas à pas pour apprendre à vos élèves à raisonner en utilisant la méthode de Singapour.

Boîte à mots : Des coffrets utiles aussi bien pour la production orale que pour le langage écrit. Selon le coffret, 108 noms ou verbes sont représentés par des images et sous forme d’étiquettes de textes.

>> À télécharger : Kit de sensibilisation à l’autisme

8. Protégez ses oreilles

L’ouïe des personnes porteuses de troubles du spectre de l’autisme est particulièrement sensible. Bien souvent, ils peuvent souffrir de troubles de l’audition ou d’une sensibilités plus accrue. Ces douleurs peuvent entraîner crainte, crises, et troubles du comportements. De ce fait, il est véritablement nécessaire de protéger leurs oreilles. Par exemple, amortissez le grincement des chaises avec l’installation d’une moquette.

Bouchons d’oreille partyplug : Des bouchons d’oreille idéaux pour des événements musicaux. Ils préviennent des acouphènes avec une protection allant jusqu’à 25 décibels. Confortables, pratiques et mobiles vous pourrez les emporter partout.

Casque antibruit : Léger, résistant et réglable, ce casque antibruit permet une réduction sonore de 22 dB bénéfique pour les personnes hypersensibles aux bruits. Il peut être replié pour tenir dans le creux de la main : c’est pratique pour le rangement et le transport !

9. Utilisez des lumières adaptées

Les distractions visuelles et les lumières peuvent ennuyer ou agacer certaines personnes autistiques. En effet, ils ont la capacité d’apercevoir le vacillement des ondes électriques à 60 cycles – et cette capacité est particulièrement difficile à gérer. Évitez ce genre de situation, et utilisez une lumière plus douce et tamisée. Éliminez les lumières fluorescentes de son quotidien.

Filtre pour tube neon : Ce tissu s’accroche au-dessus des néons pour créer un environnement calme et agréable. Pour la classe ou la chambre, il permet de réduire les reflets et les scintillements des lampes.

Casquette denim lestee : Une casquette qui ne laisse rien paraître de sa différence ! Eh oui celle-ci est lestée ce qui permet d’avoir une entrée sensorielle directement sur la tête. Idéal pour les personnes porteuses de troubles d’intégration sensorielle ou d’autisme.

10. Investissez dans une veste proprioceptive

L’hyperactivité des enfants porteurs d’autisme peut être adoucie par le port d’une veste rembourrée et plombée. La pression du vêtement calme son système nerveux, et peut l’apaiser.

Gilet stretch en jean noir lesté : Un gilet très mode en tissu stretch qui ne laisse rien voir de sa spécificité ! Porté au plus près du corps, il apporte une compression légère que l’on peut régler grâce aux bandes velcro latérales. Vous pouvez aussi le lester avec des sachets amovibles livrés avec le gilet

Veste en jean sans manche lestée : A la voir, on ne devinerait jamais qu’elle est lestée ! Personnalisez cette belle veste en jean en la lestant discrètement à la taille et aux épaules grâce à des sachets livrés avec celle-ci.

>> À télécharger : Autisme : moins d’idées reçues, plus de bienveillance

11. Stimulez sa sensorialité

Le développement de la parole et le dialogue peuvent être favorisés par l’amusement et l’impact sensoriel de certains jeux. Le balancement d’une balançoire, par exemple, offre un réconfort idéal à l’enfant qui peut alors parvenir à développer un meilleur contact visuel ou verbal.

Wobbel standard : Un produit au design ultra simple et bien pensé qui se prête aux envies de tous les enfants. Cette planche d’équilibre n’a pas vraiment de fonction précise. Elle peut devenir balançoire, cabane, siège, pont… Chacun se l’approprie comme il veut : pour bouger et se défouler ou pour se reposer et lire !

Gel multisensoriel : Une expérience multisensorielle unique et extrêmement amusante ! Ce gel ne laissera personne indifférent ! Ce gel aux merveilleux effets multisensoriels donne l’impression de « faire éclater des bonbons » sur sa peau. Sa mousse « magique » que vous pouvez ressentir sur votre peau, entendre, voir, créera de fabuleux moments de contact et d’enthousiasme. C’est un excellent ajout à une boîte à outils de l’ergothérapeute et / ou orthophoniste pour faciliter la prise de conscience et l’engagement proprioceptif.

12. Chantez… ou murmurez

L’enfant est parfois plus réceptif si on lui parle en chantant. D’autres fois, il est beaucoup plus à l’aise lorsqu’on lui parle en murmurant. Encore une fois, l’adaptation est de rigueur.

Micro echo : Ce micro écho est surprenant ! Vous dites « Bonjour » et vous entendez « Bonjooouuur » ! L’effet « écho » de cet outil ludique enchante les enfants et motive même les plus réticents à s’exprimer oralement et à vocaliser.

Whisper Phone : Un dispositif audio permettant un feed-back auditif de la voix ! Lorsque l’on parle dedans, on entend sa voix d’une manière claire sans bruit de fond ou autre parasite sonore. Permet d’améliorer la conscience phonologique et la concentration.

13. Une chose à la fois

Comme expliqué brièvement ci-dessus, certains enfants porteurs de troubles du spectre de l’autisme peuvent se concentrer sur une seule chose à la fois, car ils font une fixation sur cette chose. Il font donc éviter de stimuler plusieurs zones sensorielles en même temps. Prenez le temps, parlez d’abord, puis montrez ensuite ; pas les deux à la fois.

14. Favorisez le toucher

Le toucher est souvent le sens le plus fiable pour certains enfants porteurs d’autisme. Par exemple, l’apprentissage de l’alphabet peut se faire en les laissant manipuler des lettres en plastique. Ainsi, ils intégreront les informations plus efficacement.

lettres

Lettres tactiles par 26 : Jeu pour apprendre à former et reconnaitre les lettres. Avec le doigt, en partant du point, tracer la forme en suivant les flèches. Si l’on se trompe, on déborde, la sensation d’une texture rugueuse apparait tel un autocontrôle.

Les lettres rugueuses de Montessori : Ces 26 grandes lettres rugueuses permettent d’aborder le monde de l’écrit en utilisant ses sens. Ces lettres s’inspirent de la pédagogie Montessori. Du bout des doigts on suit le tracé rugueux pour mieux le mémoriser ensuite et le reproduire sur d’autres supports.

Texte adapté selon la traduction du texte anglais : «Teaching Tips for Children and Adults with Autism» par Temple Grandin, Ph.D. Traduction française: Claude Jolicoeur,m.d. pédopsychiatre, Montréal, le 15 janvier, 1996

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.