On le sait, les premières années d’un enfant passent toujours très vite. Pourtant, ce moment est primordial dans le développement des compétences affectives, langagières, créatives ou encore coopératives des enfants. Qui dit premières années, dit premières fois : premiers sourires, premiers applaudissements, premiers “coucou”, premier pas…. Alors, pour encourager votre enfant dans son développement, nous avons créé pour vous « le guide des stades de développement de bébé » à télécharger gratuitement !  Vous trouverez également dans cet article des idées d’activités pour accompagner en toute bienveillance votre bébé dans ses découvertes et ses apprentissages.

Que se passe-t-il quand bébé grandit ?

L’observateur

Je m’éveille au monde en observant tout ce qui se passe autour de moi.

Dans les premiers moments de sa vie, votre bébé découvre le monde principalement par ses sens. Il aime que vous le portiez lui offrant ainsi un sentiment de sécurité et de confort tout en stimulant son développement sensoriel et émotionnel.

Au niveau de la vision, votre bébé voit floue. La maturité de son cerveau ne lui permet pas de voir les couleurs. Il discerne que les contrastes en noir et blanc. Il distingue clairement ce qui l’entoure que dans une distance de 20 à 30 centimètres. Pour stimuler la vision de votre bébé dans sa première phase de développement, les figures simples et géométriques en noir et blanc s’avèrent être un outil efficace.

C’est également la période du réflexe de Moro. Celui-ci se manifeste par une extension soudaine des bras et des jambes en réponse à un bruit fort, un changement soudain d’intensité lumineuse, une sensation de toucher inattendue ou encore un changement de position du corps qui rend le bébé mal à l’aise. Il s’agit d’une réaction instinctive de protection. Parallèlement, le réflexe de grasping, où le bébé serre instinctivement tout objet placé dans sa paume, marque ses premiers contacts tactiles avec son environnement. C’est pourquoi, vous pouvez lui proposer des hochets, en noir et blanc, facile à agripper lors de ce stade de développement.

Imagier MIRA Hop'Toys

L’expressif

Je tiens ma tête.

A ce stade, votre bébé commence à développer une curiosité accrue aux voix et aux bruits. C’est aussi l’heure des premiers gazouillis et des premiers sourires ! Vous pouvez dès à présent intégrer des jouets qui font du bruit et les signes associés à la parole. Concentrez vous sur les besoins physiologiques de votre bébé : manger, boire, encore, papa, maman, dodo.. Prenez soin d’associer chaque mot important avec le signe qui va avec, et répétez celui-ci régulièrement chaque fois que le mot est prononcé. Petit à petit, votre bébé va intégrer le signe et le mot parlé et va pouvoir les réinterpréter.

Concernant la vision, votre bébé commence à voir le rouge et le vert. Vous pouvez alors commencer à introduire un imagier avec des couleurs vives (rouge et vert) tout en conservant la simplicité des formes géométriques. Les illustrations figuratives suscitent l’attention de bébé, et le jeu encourage le mimétisme avec des bruitages et de la gestuelle.

Au niveau de la motricité, votre bébé va commencer à porter ses pieds à la bouche, à se retourner sur le ventre et à faire le Sphinx (relever la tête et se mettre sur les avant-bras). Vous pouvez alors jouer avec votre bébé en proposant différentes matières à toucher devant lui, sur le côté, pour encourager son développement moteur en toute bienveillance ! C’est lui qui fait !

Motricité libre


 Téléchargez notre infographie motricité libre.

Le sensitif

Je mets tout à la bouche.

Votre bébé saisie les hochets de façon volontaire et les portent à sa bouche. Il ne faut pas s’étonner. Pendant un bon moment, votre bébé va tout mettre à la bouche. C’est sa façon de découvrir les objets, d’apprendre. Vous pouvez alors lui proposer des jouets de dentition, pas trop petits, à la préhension facile et qu’il va pouvoir mettre à la bouche sans danger. Vous pouvez aussi proposer des balles sensorielles, des bouteilles sensorielles. Il adore qu’on fasse des bisous sur son ventre. Ca lui fait des chatouilles, ça le fait rire. C’est aussi une période où il va découvrir ses mains et les contempler. Il va avoir un regard interrogateur « mais, qu’est ce que c’est ? ».

Au niveau de sa vision, il va commencer à voir les couleurs et c’est le début de la perception de la profondeur. Vous pouvez alors proposer un imagier avec une palette de couleurs vives plus développer et des illustrations plus complexes en lien avec le quotidien. Sachant qu’au niveau moteur il va commencer à faire l’horloge (tourner à 360° à plat ventre), vous pouvez l’encourager en déplaçant les imagiers. Il va ensuite se retourner du dos sur le faire et faire le rocking (mouvement d’avant en arrière).

Si vous le placez dans un coin Nido, avec un miroir, ou directement dans vos bras face à un miroir, il va se regarder dedans. Il découvre ainsi son reflet mais il ne sait pas encore que c’est lui.

Bébé hochets

Le curieux

J’adore applaudir et que l’on m’encourage.

Dans cette phase, votre bébé va tester, manipuler, observer dans les moindres détails tout ce qui l’entoure : l’herbe, les cailloux, ses jouets… C’est également le début de la relation cause à effet : Comment une action entraîne une conséquence ? Par exemple, votre bébé va jeter un jouet de sa chaise haute par terre et en tombant, le jouet va faire du bruit.

La relation de cause à effet est un principe fondamental qui décrit comment une action (cause) entraîne une conséquence (effet). En d’autres termes, c’est le lien entre deux événements où l’un est la raison de l’existence ou de l’occurrence de l’autre. C’est une étape qui, elle aussi, va durer longtemps et qui va permettre le développement cognitif de votre bébé. Chaque nouvelle expérience va lui permettre de comprendre de mieux en mieux comment fonctionne le monde et comment il peut influencer sur son propre environnement. Vous pouvez par exemple lui proposer des bouteilles sensorielles. Votre bébé pourra les observer attentivement ou encore les faire rouler, fournissant ainsi de précieux mini-laboratoires sensoriels pour les jeunes esprits curieux.

Au niveau de la motricité fine, c’est le début de la préhension en pince « inférieure ». C’est-à-dire entre le pouce et le côté de l’index pour saisir et manipuler des objets plus petits. Cette technique va permettre par la suite de faire les tâches quotidiennes comme s’habiller, ramasser des petits objets, tourner les pages d’un livre…

C’est aussi le début de la permanence de l’objet selon Piaget. Votre bébé apprend par une série de constructions sensori-motrices, que les objets continuent d’exister même s’ils ne les voient plus. Il comprendra plus tard que les objets peuvent être déplacés et toujours exister et donc acquérir la permanence de l’objet.

Au niveau moteur, votre bébé commence à s’assoir, à applaudir et à taper deux objets entre eux.

Il commence également à comprendre les émotions et à les exprimer. Il sourit volontairement lorsque vous lui souriez, lorsque ses grands-parents viennent vous rendre visite. Il pleure lorsque son frère pleure.

SNPE : activités Retrouvailles


14 pages à imprimer sur du format A4
dont 6 sur du papier épais pour les cartes.

L’aventurier

Je fais coucou de la main

Votre bébé ne vous voit plus et il se met à pleurer ? Lorsque vous sortez de sa chambre le soir, il se met également à pleurer ? C’est la fameuse étape de l’angoisse de séparation. Pour que cela se fasse en douceur, vous pouvez jouer au jeu du « coucou-caché » ou cacher des objets sous une couverture et les faire réapparaître. Cela aidera votre bébé à comprendre que même s’il ne voit plus l’objet, il continue d’exister.

C’est aussi le début du 4 pattes. Votre bébé va commencer à se déplacer dans toute la maison à 4 pattes. Assurez vous que cela se fasse en toute sécurité.

Au niveau de la préhension, celle-ci se fait désormais en pince « supérieure ». Cela signifie que votre bébé commence à saisir des objets de petite taille avec le pouce et l’index, marquant une avancée significative dans sa motricité fine. Vous pouvez alors proposer des jeux de différentes tailles et textures pour encourager la préhension en pince comme des cubes ou des perles de grosses tailles.

Bébé découvre la permanence de l'objet

L’enquêteur

Je montre du doigt pour pointer, toucher et explorer.

C’est le début de l’exploration du jeu symbolique. C’est le moment où votre bébé va faire semblant, faire des jeux d’imitation. Il va utiliser son imagination pour créer des scénarios fictifs en utilisant des objets. Par exemple, donner le biberon à une poupée. Ce type de jeu est crucial pour le développement cognitif, social et émotionnel des enfants. Alors, pour cette étape, quoi de mieux que de proposer des poupées inclusives, en situation de handicap pour sensibiliser à la diversité dès le plus jeune âge ?

Au niveau moteur, votre bébé change facilement de position : assis, debout, quatre pattes, à genoux. C’est d’ailleurs le moment des premiers pas ! Mais pas de précipitation, il se lancera lorsqu’il sera prêt. Chaque enfant a son rythme.

Concernant la préhension, il perfectionne sa pince supérieure. Il commence à montrer du doigt pour pointer en faisant des sons lorsqu’il veut quelque chose en continuant ainsi son exploration. Il attrape des objets dans chacune de ses mains et les tapent l’un contre l’autre pour voir ce que ça fait. Vous pouvez alors lui proposer des jeux d’empilage. Il adore faire des bruits d’animaux ! Alors n’hésitez pas à jouer avec lui à imiter des sons.

Au niveau de ses compétences émotionnelles, il est conscient de la présence/absence. Votre bébé commence à exprimer son refus par un mouvement de la tête pour dire « non ». Il fait ses premiers câlins de la tête. Il adore répéter des sons ou les geste qui vous font rire.

poupées

Le bavard

J’adore parler « ba,da,ma » et je commence à dire mes premiers mots.

Votre bébé est une vraie pipelette. Il adore babiller et commence parfois à dire ses premiers mots intentionnels. Généralement, papa, maman.

Sur le plan de la motricité, votre bébé améliore son équilibre et sa conscience spatiale, devenant plus stable lorsqu’il marche. D’ailleurs, il se penche pour ramasser des objets, il aime tirer des jouets à roulettes derrière lui en marchant. Il aime bouger et danser au rythme de la musique. Vous pouvez créer des petits parcours de motricité.

La permanence de l’objet, une compétence cognitive importante, est désormais bien acquise.

Au niveau de la préhension, on passe à la coordination bilatérale. Il utilise désormais ses deux mains ensemble pour attraper des objets, empiler etc… Ainsi, il donne le ballon, il tient sa cuillère et commence le gribouillage.

Parallèlement, votre bébé explore une palette d’émotions plus large, exprimant des sentiments tels que la frustration, la joie intense, la surprise, ce qui enrichit ses interactions sociales et émotionnelles. Votre bébé peut reproduire l’émotion d’une autre personne par mimétisme. Vous pouvez lui proposer des livres autour des émotions. Il commence également à reconnaître son reflet dans le miroir.

couleur des émotions

Le grimpeur

Je cours, grimpe et j’adore remonter le toboggan à l’envers.

Votre tout-petit continue de faire des progrès impressionnants dans leur développement. Son équilibre et son repérage spatial se perfectionnent de manière remarquable, lui permettant de courir, grimper et naviguer dans son environnement avec plus d’assurance. Il commence également à reconnaître et nommer les couleurs, enrichissant leur perception du monde qui l’entoure. Il montre ainsi un intérêt accru pour les détails des images, des objets, de son environnement.

Sa compréhension des questions simples s’améliore, le rendant capable de répondre à des questions comme « où est ton jouet? », « tu veux manger ? ». Parallèlement, son langage se développe de manière significative, passant de quelques mots isolés à des phrases courtes et structurées, ce qui renforce sa capacité de communication. Vous pouvez alors, par exemple, raconter des petites scénettes autour des émotions avec nos marionnettes.

Au niveau de la préhension, votre tout-petit améliore sa capacité à utiliser des ustensiles. Il commence des puzzles simples et continue le gribouillage. Il de vient de plus en plus habile à ouvrir des boîtes, manipuler des jouets à boutons ou à leviers.

Plaques sensorielles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

téléchargement du support réalisé avec LPCR (revoir le format pour le téléchargement du coup).

Alexandra, chargée de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.