Diplômée en logopédie (orthophonie) à la Haute-École de la Province de Liège en Belgique, Claire Tiraby vous expose ici ses conseils pour l’arrêt du pouce et de la tétine ainsi que les erreurs à éviter.

Qu’est-ce que le besoin de succion ?

La succion est un besoin naturel du nourrisson. In utero, une stimulation buccale est effectuée via la prise du liquide amniotique ou encore la succion du pouce comme on peut parfois le voir lors d’une échographie. Cette stimulation permet le développement de la mobilité bucco-linguale et de la succion.

« La succion nutritive »

À la naissance, le nourrisson tète le sein de sa mère ou le biberon afin de se nourrir. Nous parlons alors de « succion nutritive ». Dès lors, la succion a également une fonction déstressante et sécurisante pour l’enfant. Elle apporte une sensation de plaisir et d’apaisement lors de situations émotionnellement difficiles (inquiétude, éloignement, tristesse, fatigue…). Lorsqu’il s’agit d’un moyen de trouver le calme, nous parlons de « succion non nutritive ».

La « succion nutritive » est abandonnée progressivement, en parallèle de l’introduction et de la mise en place de l’alimentation solide. Mais il arrive fréquemment que la « succion non nutritive » persiste, via la prise du pouce ou de la tétine.

>> À lire aussi : « 15 stratégies pour stimuler le langage »

Une succion non nutritive tardive peut-elle impacter le développement de l’enfant ?

Il est vivement recommandé d’effectuer le sevrage de la succion non nutritive avant l’âge de trois ans. En effet, plus elle est tardive, plus les conséquences de cette succion sont importantes.

Une succion tardive peut constituer un obstacle au développement général de l’enfant et freiner la mise en place de certaines fonctions essentielles.

OBSTACLE CONSÉQUENCE
À la mise en place d’une ventilation optimale Respiration buccale, entravant le développement du visage
À la croissance de la sphère pro-faciale Déformation du palais, des mâchoires et de la dentition
À l’évolution posturale Posture globale impactée, positionnement lingual inadéquat (« langue basse »)
À l’évolution de la déglutition Entrave le passage de la déglutition primaire à la déglutition adulte
Au développement de la parole Retard de parole, troubles articulatoires
Au développement psychologique Comportement « bébé », acquisition d’autonomie ralentie

Il conviendra donc d’encourager l’arrêt de la succion vers 3 ans, afin de favoriser la croissance de l’enfant.

L’impact positif de l’arrêt de succion

Le sevrage de la succion va permettre :

  • une ventilation nasale
  • une croissance harmonieuse de la sphère pro-faciale
  • une posture corporelle équilibrée
  • bon positionnement lingual
  • bonne occlusion buccale
  • passage d’une déglutition primaire à une déglutition adulte
  • bon développement de la parole et de l’articulation
  • épanouissement

>> À télécharger aussi : « Le métier d’orthophoniste en une infographie ».

Comment favoriser l’arrêt du pouce / de la tétine ?

L’importance du climat affectif

Le sevrage de la succion doit s’effectuer dans un contexte favorable. Il est important qu’il soit envisagé dans un climat de confiance, serein, positif et stable.

Quelques erreurs à éviter…

Lors de cette aventure, il faut à tout prix éviter toute moquerie, toute réflexion désobligeante ou blessante pour l’enfant. Le climat de bienveillance est de mise. Le renforcement positif est primordial : l’enfant doit se sentir soutenu. Il faut penser à le gratifier et à l’encourager avant, pendant et après le processus lié à l’arrêt du pouce/de la tétine.

Lors du processus d’arrêt de la succion, nous éviterons les périodes émotionnellement fortes (rentrée scolaire, séparation…). Un climat affectif serein, où l’enfant se sent en sécurité et confiant, est une des clés favorisant le sevrage de la succion.

 

>> À lire aussi : « Comment développer le langage d’un bébé ? ».

Quels outils utiliser ?

Comme vous l’avez compris, l’objectif n’est pas d’agir dans la précipitation, mais d’effectuer le sevrage progressivement afin que les bénéfices perdurent à long terme.

Plusieurs outils, ayant pour objectif l’instauration d’un sevrage en douceur, sont à votre disposition.

Veillez toujours à proposer les outils à votre enfant : il n’est pas nécessaire de les lui imposer. Il doit prendre goût aux jeux, défis, histoires, et avoir envie d’y revenir plus souvent, de lui-même. 

Des jeux et des défis

Laissez parler votre imagination ! Vous pouvez créer des petits jeux ou une multitude de petits défis ludiques et motivants pour votre enfant ! 

Voici une idée de défi :  « Lola, j’ai un défi à te proposer ! Et si tu faisais une petite sieste en laissant la tétine/le pouce se reposer aussi ? » 

Vous pouvez ensuite lui proposer de faire X siestes sans tétine/pouce. Vous pouvez proposer un calendrier afin que votre enfant puisse visualiser où il en est dans son défi. Une récompense peut être accordée en cas de réussite du défi proposé !  

Des livres

Plusieurs ouvrages ont été pensés pour encourager l’arrêt de la succion : « La tétine de Nina » de C. Noumann-Villemin, « POUCE ! » d’A. Brière-Haquet & A. Graux, « Tchoupi n’a plus de tétine » de T. Courtin, etc. 

J’aimerais notamment vous présenter «TOUM !», l’album jeunesse que j’ai écrit et illustré. Il vise l’arrêt de la tétine tout en douceur, grâce à son mode de fonctionnement détaillé sur le site . Dans un premier temps, le récit de l’histoire va instaurer un climat rassurant et motivant pour l’enfant. Pour rappel, cette atmosphère sereine est une des clés favorisant l’arrêt de la succion. 

Un calendrier intervient dans un second temps. Placé à la fin de l’album, il joue un rôle prédominant dans l’arrêt de la tétine. Après avoir lu l’histoire mettant en scène Toum le dinosaure et Maman Monstre, l’enfant pourra déguiser Toum en le décorant d’un autocollant quotidien. Au dernier jour, une fois le dernier autocollant apposé, l’enfant cachera sa tétine sous son oreiller afin que Maman Monstre vienne la récupérer. 

Un diplôme

Lorsque votre petit bout de chou se sera débarrassé de sa tétine ou de son pouce, faites-lui partager votre fierté grâce à un petit diplôme !  

Patience, sérénité et confiance sont les maîtres-mots du sevrage de la succion. Ce sevrage est très souvent considéré comme le périple des tout-petits (et des parents). Vous savez maintenant que plusieurs solutions ludiques et douces existent pour favoriser l’arrêt de la tétine et du pouce. Laissez-vous embarquer dans cette chouette aventure !  


Claire Tiraby est diplômée en logopédie à la Haute-École de la Province de Liège (Belgique) depuis 2017. En 2018, elle a obtenu l’équivalence du diplôme français d’orthophonie. Elle exerce depuis son métier de logopède à Flémalle, en Belgique.

Mes domaines de prédilection sont les prises en charge en langage oral, en articulation et en myofonctionnelVéritable passionnée débordant de créativité, j’ai récemment écrit, illustré et édité mon premier album jeunesse « TOUM ! ». Cette première création ne sera pas la dernière…  

Instagram: @clairetirabylogopede et @arreterdelatetineavectoum
Facebook: Claire Tiraby Logopede et Arreterlatetineavectoum
Site internet: https://logortho.wixsite.com/clairetirabylogopede/ et www.petitoum.fr

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.