Le cerveau fascine ! Et pour cause, c’est le chef d’orchestre de notre corps, de nos mouvements, des nos pensées, de notre mémoire ou encore de nos émotions. C’est grâce à cet organe que nous apprenons et grâce aux neurosciences on arrive un peu plus à comprendre comment. Dans ce dossier, nous allons vous expliquer qu’est ce qui se passe dans notre cerveau quand on apprend mais aussi comment favoriser les apprentissages et enfin comment booster nos capacités d’apprentissage. 

Apprentissage : zoom sur le cerveau et les neurones

Saviez-vous que le cerveau était composé de 75% de matières grises, soit 75% de neurones. Pour vous donner une idée, cela représente entre 10 000 et 100 000 milliards de neurones ! Un chiffre impressionnant mais nécessaire pour faire fonctionner cet organe et notre corps. Grâce à un grand réseau neuronal (les neurones sont reliées avec des  branches), les neurones s’envoient des messages et des informations électriques et chimiques provenant de notre corps et de nos sens. Et quand on apprend, ce sont beaucoup de messages qui passent d’un neurone à l’autre. Pour résumer : apprendre c’est créer des connexions entre des neurones.

Il est important d’ajouter que plus les messages passent d’un neurone à un autre, plus les connexions seront fortes entre ces neurones. On peut citer l’exemple de la conduite. Au départ, nous devons être bien concentré sur tous ce que nous faisons. Tous les mouvements sont conscients. En pratiquant, les connexions neuronales se créent et la tâche devient automatique.

>> Neurosciences : ce qu’elles nous apprennent sur les enfants

Pédagogie : les massages à l'école

Comment favoriser les apprentissages ?

Pour favoriser les apprentissages il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Tout d’abord il faut prendre en compte le facteur physique. Pour bien apprendre, le cerveau a besoin d’eau, d’un bon équilibre alimentaire, de beaucoup de sommeil et de sport. En effet, on se rend compte que l’ensemble de ces éléments vont favoriser la concentration, réduire le stress et donc favoriser un meilleur apprentissage.

Il faut également prendre en compte les émotions. En effet, selon les neurosciences, le stress et l’anxiété sont très mauvais pour les apprentissages. Rien ne sert de punir son enfant ou de le faire stresser, cela ne le motivera pas et réduira sa capacité d’apprentissage. Il faut au contraire avoir une attitude bienveillante. Pour favoriser les apprentissages il faut donc être joyeux et détendu. Céline Alvarez, a notamment dans sa classe mis en avant le facteur émotionnel dans les apprentissages en prônant la bienveillance.

>> Téléchargement : neurosciences, les 4 piliers de l’apprentissage

Comment booster les capacités d’apprentissage ?

Plusieurs petites astuces permettent de booster les capacités d’apprentissage notamment :

  • Connaître son profil sensoriel dominant sans oublier de travailler les autres : vous êtes plutôt auditif, visuel ou kinesthésique ?
  • En tant que parents ou enseignants ne pas mettre du stress inutile sur les enfants et les encourager dans leurs apprentissages
  • Se motiver à apprendre grâce à des défis
  • Faire des activités qui éveillent la curiosité : panier de découverte, bacs sensoriels, expériences scientifiques, manipulation…
  • Laissez les enfants réaliser des activités de manières autonomes

Chez Hop’Toys, nous sommes convaincu que les jeux permettent de stimuler l’activité cérébrale. On vous propose donc une sélection de jeux comme des puzzles, des instruments de musique, des jeux d’attention… qui vous permettront de booster les capacités d’apprentissage des enfants.

Booster les capacités d'apprentissage

Source :  4 questions pour comprendre comment le cerveau apprend, Apprendre à éduquer, 22 décembre 2015

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.