Le modèle d’intervention précoce de Denver est une approche basée sur le jeu visant à aider les enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme à développer leurs aptitudes sociales, de communication, scolaires et de la vie quotidienne. De nombreuses études montrent désormais les bienfaits de ce modèle1. Le modèle de Denver a été mis au point aux États-Unis en 1981. Il s’appelait à l’origine le «modèle d’école du jeu», car ses activités clés s’inscrivaient dans le cadre d’activités ludiques pour enfants.

Qu’est ce que le modèle d’intervention précoce de Denver ?

Le modèle d’intervention précoce de Denver, ou Early Start Denver (ESDM) en anglais, est une thérapie comportementale destinée aux enfants autistes d’âge préscolaire. Les jeunes enfants chez qui on a diagnostiqué d’autres types de troubles du développement et du comportement peuvent également utiliser cette intervention. Ce modèle est basé sur les méthodes d’analyse comportementale appliquée (ABA).

Les parents et les thérapeutes utilisent le jeu pour établir des relations positives et amusantes. Au moyen de jeux et d’activités communes, l’enfant est encouragé à renforcer ses compétences linguistiques, sociales et cognitives.

Basé sur la compréhension de l’apprentissage et du développement normaux des tout-petits, le modèle de Denver est axé sur l’établissement de relations positives. L’enseignement a lieu pendant les jeux naturels et les activités quotidiennes afin d’encourager l’interaction et la communication. La thérapie ESDM peut être utilisée dans de nombreux contextes, notamment à la maison, dans une clinique ou à l’école. Le traitement se réalise à la fois en groupe et en tête-à-tête.

La participation des parents est un élément clé du programme ESDM. Les thérapeutes doivent expliquer et modéliser les stratégies qu’ils utilisent pour que les familles puissent les pratiquer à la maison.

Autisme : Le modèle de Denver

À quoi sert le modèle de Denver ?

Le modèle de Denver utilise le jeu pour accroître l’intérêt des enfants pour les activités et les autres. Il enseigne aux enfants comment la communication avec les autres peut les aider, ce qui les motive à continuer d’essayer. Il vise également à améliorer les compétences de communication et l’expression de soi. Cela aide les enfants atteints de troubles du spectre autistique (TSA) à s’entendre avec les autres, en particulier leurs parents.

>> À lire : Portraits croisés de 3 enfants porteurs d’autisme

Comment le modèle de Denver aide les enfants ?

Les enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme (TSA) ont des difficultés à apprendre, à communiquer et à développer des relations. Ce modèle vise à aider les enfants à acquérir ces compétences en :

  • se concentrant sur les compétences de communication et de relation des enfants ont déjà
  • utilisant le jeu pour développer progressivement ces compétences de manière intensive, structurée et agréable.

Ce travail est basé sur l’établissement (ou le développement) de relations positives fortes entre les enfants et leurs aidants. L’approche encourage ces relations en se concentrant sur les activités que les enfants adorent et en utilisant ces activités comme base pour l’enseignement.

Comment fonctionne le modèle de Denver ?

Une équipe de modèles Early Start Denver Model est généralement composée d’un thérapeute, d’un personnel d’intervention précoce et de parents qui travaillent ensemble à l’élaboration d’un programme sur mesure pour l’enfant. Le programme comprend des objectifs, des objectifs et des activités visant le développement des compétences. L’approche est utilisée dans trois contextes différents: des séances individuelles ou intensives d’enseignement ou de thérapie, un contexte typique pour les enfants d’âge préscolaire et la maison.

Le thérapeute enseigne aux parents et aux autres personnes qui s’occupent de l’enfant comment mettre en œuvre le programme chaque fois qu’ils sont avec leurs enfants. Les progrès sont examinés régulièrement.

Autisme : Le modèle de Denver

Qui entoure l’enfant lors de cette thérapie ?

Le modèle Early Start Denver est généralement proposé par une équipe d’intervention composée de parents, du personnel du service d’intervention précoce et d’un thérapeute. Les membres de l’équipe peuvent être des éducateurs de la petite enfance, des psychologues pour enfants , des orthophonistes et des ergothérapeutes.

>> À télécharger : Autisme, moins d’idées reçues, plus de bienveillances !

Pourquoi le modèle de Denver est essentiel à l’intervention précoce ?

Sur la base d’essais cliniques randomisés, il a été montré que l’ESDM est très bénéfique pour les enfants atteints de TSA. Les besoins malléables du modèle (ce qui signifie qu’il peut être utilisé dans un environnement clinique, dans un environnement de thérapie de groupe et même à la maison) ont montré que les enfants ayant travaillé durant 20 heures avec le modèle de Denver ont progressé dans les futurs programmes basés sur les compétences  axés sur des compétences sociales et l’acquisition du langage. D’ailleurs, les essais ont montré que les enfants ayant des difficultés d’apprentissage plus importants en bénéficiaient tout autant que ceux ayant moins de difficultés.

Le modèle s’est révélé indispensable aux parents et aux responsables d’enfants atteints de TSA, en grande partie parce qu’il contribue au développement social dès le plus jeune âge. De nombreuses compétences sont directement ou subtilement liées à notre capacité à communiquer et à interagir avec les autres dans un contexte social.

En savoir plus sur le modèle de Denver

Autisme et intervention précoce : Le modèle de Denver

Sources : 
1. Early start denver model, Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis Instituts nationaux de la santé

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.