Observer, tâtonner, manipuler, se tromper, recommencer, déduire… Les encastrements et puzzles permettent des moments d’apprentissages, de partage et de bonheur ! En cette période particulière, où nous sommes tous à la maison, faire un puzzle est devenu l’une des activités les plus plébiscitées. Pourquoi ? Parce que c’est une activité complète qui permet de développer ses compétences cognitives telles que la mémoire de travail et sa faculté de concentration tout en s’amusant ! Découvrons ensemble ses multiples bienfaits à tous les âges.

La stimulation de compétences cognitives indispensables

Les fonctions visuo-spatiales : des compétences indispensables pour beaucoup d’apprentissages comme la lecture ou les mathématiques. C’est la fameuse coordination œil-main alliée au sens de l’observation et à la discrimination visuelle. On tourne les pièces dans tous les sens pour finalement les positionner, au bon endroit et avec précision.

La motricité fine : on prend délicatement les pièces pour les poser avec précision à un endroit précis. Faire un puzzle permet de développer des compétences de contrôle du geste fin, indispensable pour d’autres apprentissages !

La mémoire de travail : c’est la faculté à retenir temporairement des données pendant que notre cerveau est occupé à une autre tâche. Cette mémoire est indispensable pour comprendre une consigne, résoudre des problèmes, calculer mentalement, écrire, se concentrer, prendre des notes, apprendre une langue étrangère, etc.

Les praxies constructives : cette compétence permet de reconstituer un tout à partir d’éléments séparés qui ont des relations spatiales entre eux. Une compétence très utile pour l’apprentissage de la lecture notamment !

Maxi puzzles animaux : 9 puzzles de 3 à 4 pièces avec de belles photographies d’animaux divers. Grosses pièces en carton épais faciles à manipuler.

Puzzle multi-niveau tournesol : ce puzzle en bois possède plusieurs niveaux correspondant aux différentes étapes de la croissance d’un tournesol. Visuels photographiques concrets qui plairont à tous.

>> À découvrir : une sélection de puzzles de qualité pour les plus petits et les plus grands !

La coordination de ces compétences grâce aux fonctions exécutives

Ce sont les habiletés du cerveau permettant l’adaptation à des situations « non-routinières ». Indispensables à notre quotidien, elles permettent de prendre des décisions appropriées et d’adopter des comportements adaptés aux situations.

La flexibilité mentale : c’est la capacité à s’adapter aux imprévus, aux changements, à corriger ses erreurs, à passer d’une tâche à l’autre. La flexibilité mentale fait partie de ce que l’on appelle les fonctions exécutives.

La rotation mentale : apprendre à tourner mentalement les morceaux afin d’imaginer où ils pourraient s’intégrer. La rotation mentale est une compétence essentielle qui permet d’aider le cerveau à être efficace dans une grande variété de situations et notamment en mathématiques.

Le sens critique : en faisant un puzzle, on apprend à faire le tri entre les données pertinentes et les autres. La pratique du puzzle rend systématique et non émotionnel le tri de l’information.
Le raisonnement et la résolution de problème : la pratique du puzzle permet d’entraîner sa capacité à trier les données présentes et à les comparer pour trouver les solutions.

La méthodologie : en faisant un puzzle, on met en place des stratégies, on tri les pièces, on commence par les coins, les bords, on regroupe les pièces par couleurs… Cela aide un enfant à apprendre à atteindre de petits objectifs comme moyen d’atteindre un but plus large.

La faculté de concentration : lorsque l’on fait un puzzle, on se concentre sur une tâche précise tout en faisant abstraction du reste.

puzzle

>> Lire aussi : neurosciences et fonctions exécutives

Les bienfaits des puzzles

Lorsqu’on fait un puzzle, on est dans l’instant présent. C’est une stratégie de « déconnexion » qui nous permet de nous détendre. Nous sommes focalisés sur un objectif : terminer le puzzle. En concentrant notre attention sur celui-ci, nous arrivons à bien déconnecter et ainsi diminuer le stress.

On le sait tous, faire un puzzle demande des efforts continus et récurrents pour développer une résistance à la frustration… On se trompe, on recommence, mais on finit toujours par y arriver en faisant preuve de patience.

Tous les bienfaits du puzzle sont vrais pour les enfants… et les plus grands !

puzzle

>> Des puzzles de qualité avec des niveaux de difficulté progressifs

Comment choisir un puzzle ?

  • La taille des pièces : pour débuter, prenez des puzzles qui ont de grosses pièces, mais regardez aussi l’épaisseur de celles-ci ! Plus elles seront épaisses, plus ce sera facile pour un jeune enfant de les prendre en main. Pour les tout-petits, privilégiez les puzzles à encastrement.
  • La quantité de pièces : commencez par des puzzles avec peu de pièces et allez crescendo ! L’enfant aura alors l’opportunité de bâtir des compétences et de la méthodologie pour les utiliser avec un puzzle plus difficile. Si vous commencez par quelque chose de trop difficile, l’enfant sera découragé et perdra tout intérêt pour le puzzle.
  • Le graphisme : au-delà de l’aspect photo et illustration que vous devez choisir en fonction des sensibilités des utilisateurs, il est important aussi de prendre en compte la complexité du graphisme, ses contrastes visuels. Privilégiez les puzzles qui sont imprimés sur du papier mat pour un meilleur confort visuel.

puzzle ergonomique

Puzzle ergonomique rivière : un puzzle avec un visuel de rivière correspondant à la sensibilité des jeunes adultes et de personnes plus âgées. Des détails ergonomiques qui font mouche : des pièces épaisses et légères, faciles à tenir, une finition mate pour un confort visuel accru, sans reflets gênants.

Puzzle tactile ferme : un puzzle géant de 20 pièces avec 8 animaux de la ferme aux textures différentes à placer et à découvrir par le toucher.

>> Des puzzles ergonomiques pour les plus grands !

Que l’on soit tout-petit ou plus grand, les puzzles ont de multiples vertus apaisantes et permettent de stimuler notre mémoire de travail, notre esprit d’analyse, de critique… Une activité « temps calme » idéale en cette période de confinement. Satisfaction et bonheur garantis !

 

Article publié le 26 avril 2020, mis à jour le 17 novembre 2020

  •  
  •  
  •  
  • 2

Véronique est la cofondatrice de Hop'Toys et directrice commerciale. Elle rédige principalement des articles et dossiers de fond, des conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.