L’inclusion scolaire est en marche en Europe. Belgique, Angleterre, Italie, Suède, Portugal… Visitons ensemble l’Europe et ses parcours scolaires inclusifs !

Cap sur l’école inclusive en Europe

10 partenaires répartis dans 7 pays européens ont formé un projet inclusif intitulé Cap sur l’école inclusive en Europe. À partir de critères de diversité, complémentarité et motivation, ces 10 partenaires ont été réunis pour mettre en place une scolarité inclusive. En effet, ces pays souhaitent adapter le milieu scolaire aux élèves BEP – ou élèves aux Besoins Éducatifs Particuliers. Rassemblant plusieurs associations du domaine du handicap, des organismes de formation enseignante et d’établissements scolaires, ce partenariat a pour volonté de mener à la tolérance et au respect d’autrui.

Au-delà de ce projet inclusif, de nombreux pays européens ont déjà passé le cap et ont su fonder des enseignements basés sur la bienveillance et l’inclusion.

>> À lire : Inclusion scolaire : des modèles inspirants

Angleterre

Les écoles anglaises sont établies avec une pédagogie développée avec l’objectif de répondre aux besoins de chacun. De ce fait, la priorité du système scolaire anglais est d’offrir sécurité, réussite mais surtout bien-être à ses écoliers. S’assurer que chacun ait les mêmes chances d’accès à l’éducation est une volonté phare de l’Angleterre.

L’éducation anglaise se veut stimulante et agréable, mais surtout adaptée à tous. Les enseignants sont formés à identifier, planifier, agir et évaluer selon les besoins de chacun de leurs élèves. Dans ces classes, aucun élève ne doit être laissé de côté. Tous les élèves sont considérés individuellement, et en tant que personne à part entière.

Toutes les écoles se doivent d’accueillir des personnes aux besoins spécifiques. Il existe encore des écoles spécialisées mais elles ne sont ni obligatoires, ni systématiques ; le choix est toujours laissé aux parents.

Portugal

Le Portugal a un fonctionnement plutôt singulier. En effet, il existe toujours des écoles spécialisées, mais elles ont une toute autre fonction : depuis 1991, ces écoles ont été converties en centre de ressources – soit des services de soutien pédagogiques pour écoles ordinaires. Quant aux enseignements, ils tâchent d’établir un plan éducatif individuel en collaboration avec les parents de chaque enfants aux besoins spécifiques.

>> À lire : Inclusion : quels bénéfices pour les autres ?

Suède

En Suède, l’accompagnement des personnes porteuses de handicap est particulièrement présent et développé. Par ailleurs, la Suède se veut inclusive et met en place une politique sociale basée sur la non-discrimination, la normalisation et la solidarité. De ce fait, la volonté du système scolaire suédois est avant tout d’offrir à tous les mêmes possibilités de vivre agréablement au sein de la collectivité. Le recours aux écoles spécialisées est purement exceptionnel et seules des sections spécialisées peuvent être rattachées aux écoles ordinaires – mais la Suède tient à ce que les élèves aux besoins spécifiques puissent tout de même profiter des écoles ordinaires.

Italie

L’Italie est un pays européen particulièrement engagé pour l’inclusion et pionnier en ce qui concerne l’inclusion scolaire. En effet, l’Italie souhaite plus que tout supprimer toute forme de marginalisation, et a ainsi supprimé ses classes spécialisées vers la fin des années 1970. L’accueil et la scolarisation des personnes en situation de handicap y est novateur ; le personnel scolaire est spécialisé, l’apprentissage est ajusté pour être adapté à tous.

Belgique

En Belgique, les personnes en situation de handicap ont accès aux Services d’Aides à l’Intégration mais également à l’Agence Wallone pour l’Intégration des Personnes Handicapées. Néanmoins, plus que tout, les enfants à besoin spécifiques peuvent tous être inclus au sein de l’enseignement ordinaire.

Au sein des écoles belges, enseignants ordinaires et spécialisés se côtoient autant que possible et collaborent auprès de personnel médico-social. Les enseignants adapte leur pédagogie et apprennent à observer les élèves en tant qu’individus – et donc à s’adapter à chacun.

Plus de généralisation, plus d’échec scolaire, plus d’exclusion. Qu’ils soient porteurs de handicap ou non, tous les enfants vivent les bienfaits et bénéfices de l’inclusion scolaire. Et vous, avez-vous eu la chance de goûter à l’inclusion scolaire ? Quel pays d’Europe vous attire le plus dans sa conception de l’inclusion scolaire ?

Sources :

Pierre Baligand, L’inclusion d’élèves autistes en Belgique : analyse d’une réussite, Ecole et Handicap, 27 novembre 2018

Hélène Beaucher, La scolarisation des élèves en situation de handicap en Europe, juillet 2012

Olivia Cattan et Robert Strizzi, L’Inclusion scolaire à l’Italienne, Le Magazine de la Différence

Jennifer Wozniak, L’école inclusive en Angleterre, Cahiers Pédagogiques

Passionnée d'art et d'écriture, Audrey est assistante digital content manager et créatrice de contenus visuels et rédactionnels sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.