Les visites dans les centres commerciaux peuvent être stressantes pour les adultes et les enfants porteurs de troubles du spectre de l’autisme. Le stress peut influer sur le comportement et sur la capacité d’une personne à faire des activités quotidiennes comme ses courses. La frustration ou l’anxiété peut être causée par le fait de ne pas comprendre la nécessité d’aller dans des magasins.

Les expériences sensorielles dans un centre commercial

Dans un centre commercial, l’enfant fait face à de nombreuses surcharges sensorielles par les images, les sons, les odeurs, qui submergent l’enfant qui s’y trouve.

À travers cette vidéo et le regard de cet enfant, le spectateur se retrouve à son tour submergé par ces signaux constants, mettant ainsi en valeur les différences entre les personnes neuro-typiques qui ont un filtre en elles et les stimuli extérieurs et les personnes neuro-atypiques qui n’ont pas le même type de filtre, recevant ainsi un trop plein d’informations.

Cette video de 90 secondes vise à sensibiliser et à aider les gens à mieux comprendre la sensibilité sensorielle, en projetant tout un chacun dans un centre commercial, d’une façon que nous n’avons pas l’habitude de vivre. Une vidéo de sensibilisation qui amène à réfléchir sur notre vision du comportement de certain enfant dans les centres commerciaux… !

Les sons

Les personnes avec des troubles du spectre de l’autisme peuvent avoir des difficultés à filtrer ce que d’autres peuvent ignorer en tant que bruit de fond, comme des personnes qui parlent, des bip, ses bébés qui pleurent… Cela peut vite devenir insupportable. Certains bruits, comme les annonces au micro, sont soudains, forts et imprévisibles.

Les odeurs

Les enfants aux besoins spécifiques peuvent être envahis par les odeurs. Certaines zones du centre commercial peuvent avoir une atmosphère entêtante. Pensez à quel point les odeurs de nombreux parfums sont étourdissantes lorsque vous vous trouvez à proximité d’une parfumerie. C’est ce que pourrait ressentir une personne avec une sensibilité sensorielle dans un magasin ordinaire.

La vision

Des lumières fluorescentes, vacillantes ou réfléchissantes peuvent surstimuler la vision d’une personne ayant une hypersensibilité ou l’hypnotiser. Les nombreux produits dans les magasins, rangés de façon linéaire ou empilés peuvent créer une surcharge visuelle, l’enfant pouvant alors ressentir des difficultés à se concentrer sur quelques objets et être dépassé par l’environnement complexe du magasin.

Le toucher

Si l’enfant ou le jeune adulte à une sensibilité tactile, il peut alors être très difficile pour lui d’essayer de nouveaux vêtements ou de nouvelles chaussures.

L’espace personnel

Il peut être déroutant et effrayant pour une personne ayant des troubles du spectre de l’autisme de se retrouver dans un lieu avec de la foule, comme un centre commercial ou un grand magasin.

Des conseils pour faire des achats avec un enfant

Qu’il ait des besoins spécifique ou non, les centres commerciaux sont rempli de surstimulations réfléchies pour générer, pour nous en tant qu’adulte, des comportements d’achats compulsifs. Imaginons donc ce que ressent l’enfant face à tous ces signaux agressifs alors qu’il ne maitrise pas encore toutes ses émotions. Pire encore, que va ressentir un enfant ayant une hypersensorialité ? Nos enfants ne sont pas équipés pour faire face à cette société hyperstimulante.

Les enfants et jeunes adultes avec des troubles du spectre de l’autisme ne réalisent pas forcément pourquoi nous avons besoin de faire des courses. Ils peuvent également ne pas comprendre pourquoi nous devons essayer des vêtements ou des chaussures (qui ne leur appartiennent pas) dans certains magasins et pas dans d’autres.

Voici quelques conseils lorsque vous devez vous rendre dans un centre commercial ou dans des boutiques avec votre enfant, avec une infographie à télécharger tout en bas de l’article :

Préparer la sortie

  • Préférez les achats en ligne, et simulez une sortie shopping lorsque vous recevez les articles commandés.
  • Montrez des photos du magasin.
  • Ajoutez un pictogramme shopping au calendrier hebdomadaire pour que l’enfant ait le temps de s’y préparer.
  • Lisez ensemble un livre sur le shopping, pour l’aider à se préparer à ce qu’il va se passer.
  • Utilisez les scénario sociaux en amont pour préparer l’enfant à cette sortie : pourquoi essayer les vêtements dans les cabines d’essayage et pas ailleurs ? Pourquoi il ne faut pas manger la nourriture avant de l’avoir acheter ?
  • Contactez les centres commerciaux pour connaitre leurs heures creuses. Elles sont parfois visibles via une recherche sur Google.
  • Demandez leurs s’ils ont des services d’accompagnements pour les personnes ayant des besoins spécifiques ou de personal shopping.

Les dangers du centre commercial

  • Indiquez visuellement les dangers du centre commercial à l’enfant (parking, mouvement de foule…)
  • Donnez un « éventail des sensations » à l’enfant ou « la roue de secours » pour qu’il puisse exprimer ce qu’il ressent dans une situation difficile à gérer.
  • Utilisez la trousse portative et glissez dans la partie transparente une fiche d’identité en notant dessus le prénom, nom, et handicap de l’enfant (autisme, tda/h, hypersensorialité…) ainsi que le numéro de téléphone à contacter. Vous pourrez l’accrocher à son blouson ou au passant de son pantalon.

Etablir des routines

  • Utilisez le même chemin et le même itinéraire pour vous rendre dans les mêmes magasins. Si vous devez prendre un autre chemin, planifier-le à l’avance avec l’enfant.
  • Allez dans les même magasins pour les mêmes articles.
  • Offrez à l’enfant un renforçateur même s’il n’a pas su contenir sa surcharge émotionnelle.

Lors de l’achat en magasin

  • Préférez les sorties en centre commercial pour des sorties plaisir et non contraignantes.
  • Évitez les essayages en magasin, les retours et remboursements se faisant généralement à 30 jours, l’enfant sera plus serein de se dévêtir dans sa maison.
  • Proposez une séquence visuelle de l’acte d’achat à laquelle l’enfant pourra se référer.
  • Utilisez un Time Timer pour que l’enfant puisse visualiser le temps qu’il reste à passer dans le magasin.

Lutter contre le stress et l’ennui

  • Créez une liste de course visuelle pour que la personne puisse être impliquée dans l’acte d’achat
  • Emportez avec vous des fidgets
  • Jouez avec l’enfant à « cherche et trouve »  en lui demandant combien de personne il voit avec un manteau rouge, un teeshirt bleu, etc…

Après le centre commercial

  • Prenez le temps pour un retour au calme après une séance de shopping ou la stimulation est excessive, dans la voiture ou à la maison.
  • Certains centres commerciaux proposent des espaces multisensoriels de retour au calme.
  • Laissez du temps à l’enfant pour se recentrer sur lui-même avant de lui proposer une autre activité qui pourrait augmenter le niveau de stress.

Les indispensables pour réduire la surcharge sensorielle

Le casque anti bruit et la veste lestée

Le casque anti-bruit : Léger, résistant et réglable, ce casque antibruit permet une réduction sonore de 22 dB bénéfique pour les personnes hypersensibles aux bruits. Il peut être replié pour tenir dans le creux de la main : c’est pratique pour le rangement et le transport !

Veste en jean sans manche lestée : A la voir, on ne devinerait jamais qu’elle est lestée ! Personnalisez cette belle veste en jean en la lestant discrètement à la taille et aux épaules grâce à des sachets livrés avec celle-ci. Denim légèrement extensible. Inclus : 2 poids de 113 gr pour les épaules et 4 poids de 226 gr.

Le sac à fidget et le Time Timer

Le sac à fidget : Un sac remplit de fidgets pour toutes les circonstances (école, maison, salle d’attente…). Les fidgets vont permettre aux enfants de focaliser leur attention en proposant un exutoire moteur à leurs tensions et désirs de mouvements. Ce lot contient : sac en toile, fidget Frankenstein (dès 3 ans), fidget lesté petit (modèle selon stock, dès 3 ans), fidget springy (dès 3 ans), porte clé sablier bicolore (dès 3 ans), tangle velours (dès 5 ans), lot de 3 fidgets boinks (couleur selon stock, dès 3 ans), fidget cube (dès 3 ans), fidget twiddle vert (dès 3 ans), fidget twist (dès 3 ans), fidget loopeez (dès 10 ans), handspinner standard (dès 3 ans), balle à modeler (dès 3 ans).

Le Time Timer Mod : Voici le petit dernier de la famille Time Timer ! Idéal pour faire prendre conscience du temps, le Time timer MOD est très pratique pour voyager et être transporté de la maison à l’école grâce à sa taille compacte.

Des lunettes de soleil et un jeu de respiration profonde et de méditation

Des lunettes de soleil : Lorsqu’une personne a une vulnérabilité excessive aux stimuli lumineux il est important que l’éclairage naturel soit filtré. Les lunettes de soleil sont un accessoire idéal pour contrer ceux-ci.

La respiration profonde : Il y a une façon imagé pour aborder cette technique de respiration profonde, c’est l’activité de la respiration du dragon : les enfants s’assoient bien droit, inspirent profondément, tirent la langue et expirent comme un dragon ! Cela peut sans doute paraître ridicule au tout début, mais il est tellement utile de transmettre cette idée de respiration profonde à l’enfant en s’adaptant à ses facultés de compréhension !

Des centres commerciaux inclusifs qui s’adaptent aux besoins de leur clientèle

En Malaisie, le centre commercial Sunway Putra à Kuala Lumpur

Des files d’attente prioritaires pour les familles touchées par l’autisme, une luminosité plus faible, un volume de musique moins fort et un style de musique adaptée… Tous les mardis, de 10h à 17h depuis janvier 2019, le centre commercial devient autisme-friendly en s’adaptant aux personnes ayant des troubles sensoriels afin de réduire les éventuelles surcharges.

Le projet « Autsome » pour « Autism is Awesome » compte déjà 300 personnes porteuses de troubles du spectre de l’autisme inscrites, pouvant ainsi bénéficier de service spécifique, comme un parking réservé, l’accès à une salle sensorielle pour un retour au calme, et la possibilité d’être accompagné par un personal shopper.

Salle sensorielle dans centre commercial

En Écosse, le St. Enoch Center de Glasgow

Le centre commercial St. Enoch de Glasgow a ouvert un espace dédié aux personnes porteuses de troubles sensoriels, une salle pour apaiser les sens ouverte sept jours sur sept pendant l’ouverture du centre commercial. Les membres du personnel ont également reçu une formation avec Scottish Autism pour qu’ils comprennent ces troubles et leur impact sur les sens. Certains participent également à des ateliers et à des groupes de paroles au sein de l’association. Le centre commercial espère que ce partneriat avec cette organisation caritative permettra d’améliorer en permanence ses services et de veiller à ce qu’ils répondent aux besoins variés des différents acheteurs.

La municipalité de la ville, qui a soutenu l’implantation de cet espace, a pour ambition de faire de Glasgow la première ville britannique inclusive pour les personnes autistes.

Et en France ?

Des initiatives disparates existent de la part de petits magasins avec des horaires adaptées, mais sont encore bien peu nombreuses et jamais réalisées à grande échelle :

Le Super U de Annonay

Ainsi, à Annonay, une assistante maternelle, Véronique Cérésoli, a créé un partenariat avec Super U pour que les personnes ayant des troubles du spectre de l’autisme puissent effectuer leurs courses dans un environnement adapté entre 14h et 15h, chaque jour.

L’Hyper U de Vierzon

À l’initiative de l’association Espoir pour mon futur, il est possible de faire ses courses une fois par semaine avec les lumières atténuées et stimulation auditive. C’est Christelle Berger, maman d’une adolescente souffrant de troubles du spectre autistique (TSA) qui a sollicité l’hypermarché pour rendre le magasin plus confortable pour les personnes autistes.

Téléchargez notre infographie !

Infographie une société + inclusive "Au centre commercial"


 

 

1 A3 en pdf

pour imprimer en A4, réduire de 70 % l'impression

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.