Amandine est ergothérapeute, diplômée de l’école d’Alençon en 2013. Elle a essentiellement travaillé en pédiatrie. En cette période de Noël, nous l’avons interrogée afin qu’elle puisse vous donner ses conseils de professionnelle pour choisir les jeux adaptés à votre enfant. À quoi votre enfant s’intéresse-t-il ? Est-il dans une période dite « sensible » ? En plus de suivre les envies de votre enfant, elle conseille de prendre en compte son développement sensoriel, moteur et cognitif pour choisir le « bon » jeu. 

Mon enfant de 0 à 4 mois

À cette étape de sa vie, l’enfant va progressivement ouvrir ses poings. Les préhensions (non volontaires) commenceront entre 3 et 4 mois et deviendront volontaires aux alentours de 4 mois. Il explore par la bouche : il porte ses poings et ses doigts à la bouche, ainsi que ce qu’il a dans les mains. Lorsqu’il est sur le dos, ses mouvements bras et jambes ne sont pas coordonnés. Vers 2/3 mois, il commence à tenir sa tête. Aux alentours de 4 mois, il pousse sur ses bras et soulève sa tête lorsqu’il est sur le ventre. Son champ visuel est très réduit et il ne perçoit que quelques couleurs : noir, blanc, rouge, vert. Il suit du regard des objets en mouvement et la lumière. 

Un bébé en couche sur le dos qui joue avec ses pieds

Le jeu

Il est important de limiter à une ou deux stimulations sensorielles ou motrices lors des sessions de jeux. À cet âge, cela peut vite être fatigant.  

Il aime : voir des objets bouger, qu’on lui parle, les jeux répétitifs, mettre des objets à la bouche, entendre des sons.  

Astuce : Pensez à prendre des jeux légers pour que votre enfant puisse les porter à sa bouche sans risquer de se blesser, s’il les lâchent prématurément. 

La sélection d’Amandine, ergothérapeute

Un tapis sensoriel, une Wobbel, un Winkel et des livres contrastés

Tapis de jeu sensoriel : Ce grand tapis d’éveil bien rembourré offre 10 bandes de couleurs avec des textures de tissus différents, un rond bleu en velours très doux et un petit miroir. Il permet de mener des activités de découverte et d’exploration au sol ou de délimiter une zone de jeu précise.

Winkel : Ses grands anneaux en plastique souple et sa légèreté facilitent sa manipulation. Mettez-le au frais et il devient un jouet de dentition apaisant.

Livre contrasté en tissu : Il se déplie complètement pour révéler différents motifs géométriques contrastés et un petit miroir. Au recto, on découvre des illustrations plus complexes mais offrant toujours un fort contraste. Idéal en frise contre le mur pour un nido ou en tour de lit !

Wobbel standard : Un produit au design ultra simple et bien pensé qui se prête aux envies de tous les enfants. Cette planche d’équilibre n’a pas vraiment de fonction précise. Elle peut devenir balançoire, cabane, siège, pont… Chacun se l’approprie comme il veut : pour bouger et se défouler ou pour se reposer et lire ! En hêtre (FSC), peintures à base d’eau, liège naturel. Base recouverte de feutre pour protéger le sol.

>> À découvrir aussi : « Ateliers formes et contrastes pour l’éveil de bébé »

Mon enfant de 5 à 9 mois

L’enfant utilise ses deux mains pour attraper. Vers 7 mois, il sera capable d’attraper d’une seule main. Sa coordination œil-main s’améliore, ainsi que son acuité visuelle. Il perçoit toutes les couleurs vives en plus du noir et du blanc, les formes. Les contours et reliefs commencent à se préciser. Ses préhensions sont toutes volontaires. Vers 8/9 mois, il débutera les préhensions entre son pouce et son index (= la pince fine).  

Il va faire énormément d’acquisition motrice : les retournements dos/ventre et ventre/dos vers 6 mois, les déplacements (rouler/bouler, ramper vers l’arrière puis vers l’avant, vers 7 mois) et enfin l’acquisition de la station assise seul, vers 8/9 mois. 

Le jeu

Il aime manipuler les objets et explorer son environnement. Il faudra donc veiller à créer un espace sécurisé. Le tout-petit adore créer et observer des réactions de cause à effet. 

 La sélection d’Amandine

Des plaques sensorielles, un Dimpl, des hochets musicaux

Quartette éveil : Chaque cube produit un bruit différent : papier froissé, hochet, sonnerie: Les différents matériaux utilisés offrent également des sensations différentes pour éveiller tous les sens des plus petits.

Grelot animal : De drôles de petits animaux au bout desquels sont accrochés trois gros grelots qui tintent dès qu’on les secoue. Ni trop gros, ni trop petits, ils sont adaptés à la main de l’enfant pour une utilisation facile.

Petites plaques sensori-motrice par 4 : Ces petites plaques avec du gel bicolore à l’intérieur sont absolument fascinantes ! Elles s’intègrent à tous les parcours moteurs, apportant une stimulation sensorielle et agissant comme un motivateur. Très fines et résistantes, elles sont presque à ras le sol.

Dimpl : Le Dimpl est un jouet tactile et sensoriel aussi beau que génial. Les petits doigts ne pourront pas résister à faire « claquer » ses bulles de couleurs très vives et de différentes tailles en les faisant entrer et sortir, déclenchant à chaque fois un petit « POP » !

>> À lire : « Petite enfance : des cadeaux pour explorer ensemble »

Mon enfant de 10 à 12 mois

L’enfant pointe du doigt. Lorsqu’il attrape un objet, il est capable de le relâcher volontairement sur demande. Il imite les gestes et gribouille sur une feuille (si on lui a montré avant).  Il cherche à imiter des sons entendus chez l’adulte. Visuellement, il est capable de voir toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et il perçoit la hauteur et la profondeur. Son acuité visuelle est d’environ 4/10e. 

Il se déplace le plus souvent à 4 pattes et commence à se mettre debout en se tenant aux meubles. Il commence à marcher en se tenant aux meubles ou aux mains de son parent. 

Le jeu

Il aime manipuler différentes textures (spongieuse, visqueuse, malléable, …) et jouer à cache-cache. Il aime aussi empiler, faire tomber des choses et pousser de gros objets pour se déplacer debout. 

La sélection de l’ergo 

Des gobelets, du gel multisensoriel et le Building Genius

Gel multisensoriel : Une expérience multisensorielle unique et extrêmement amusante ! Ce gel ne laissera personne indifférent ! Ce gel aux merveilleux effets multisensoriels donne l’impression de « faire éclater des bonbons » sur sa peau. Sa mousse « magique » que vous pouvez ressentir sur votre peau, entendre, voir, créera de fabuleux moments de contact et d’enthousiasme. C’est un excellent ajout à une boîte à outils de l’ergothérapeute, orthophoniste et/ou psychomotricien(ne) pour faciliter la prise de conscience et l’engagement proprioceptif. Quatre parfums disponibles : frais, douceur, tropical et neutre.

Gobelet d’empilage ventouse par 6 : Ces 6 gobelets en silicone coloré ont chacun une ventouse à leur base ce qui permet de les fixer sur n’importe quelle surface lisse ! On peut aussi les empiler ou les utiliser dans le bain ! Un excellent jeu qui encourage la manipulation et l’expérimentation.

Building Genius par 9 : Ce kit éducatif de 9 jouets offre un large éventail de stimulations sensorielles et de possibilités de jeu. Ensemble, Oibo, Mox et Hix font passer le jeu au niveau supérieur : il devient un jeu universel de construction !  Building Genius grandit avec votre enfant et il vous surprendra avec de nouvelles utilisations et de nouveaux défis à chaque étape de son développement.

>> À lire aussi : « Témoignage : ergothérapie et petite enfance »

Mon enfant de 13 à 18 mois

L’enfant commence à gribouiller. Il est capable d’assembler les objets, et d’apparier des formes ou couleurs identiques. Il commence les jeux de transvasement en remplissant des contenants (sable, eau, jeux divers …) ainsi que les jeux de construction. L’enfant mime de plus en plus et dit ses premiers mots. Au niveau moteur, il fait ses premiers pas en autonomie et commence à monter les escaliers à 4 pattes. 

Le jeu

Il aime escalader, patouiller, laisser sa tracer sur une feuille, apparier 2 objets semblables. Il adore tirer des petits jeux derrière lui quand il marche. 

Un bébé fouille une caisse remplie de livres

La sélection d’Amandine

 >> À lire également : « Le premier Noël de son enfant »

Mon enfant de 19 à 24 mois

Le tout-petit commence à emboiter des objets les uns dans les autres. Il gribouille en faisant des traits droits ou ronds (un peu comme une spirale). Il est capable de retirer des vêtements simples (chaussettes, chapeau, manteau si ouvert, etc.)  et d’utiliser des outils simples (marteau, jouet, cuillère,…). Son vocabulaire augmente et il associe 2 mots ensemble. 

Au niveau moteur, il s’assoit sur des jeux à roulette et pousse sur ses pieds pour avancer. Il commence à taper du pied dans le ballon. 

Le jeu

Il aime dessiner, faire des encastrements simples, courir, reproduire des situations vues dans la journée (imitation différée). 

Des enfants courent dans un parc

La sélection de l’ergo 

 Découvrez tous nos jeux 1er éveil

Mon enfant de 2 à 2 ans et demi

Il tient son crayon à pleine main et maitrise l’ouverture des ciseaux avec ses 2 mains. Il est capable de construire des tours de 7 cubes et d’enfiler des perles sur des tiges rigides. Le tout-petit sait reconnaitre les formes et les couleurs. Il commente ce qu’il voit, ce qu’il fait avec des phrases de 2/3 mots. Il exprime également ses goûts et ses besoins. C’est le début de l’autonomie : il se déshabille entièrement seul et peut enfiler seul des vêtements qui sont amples. Il se brosse les dents avec l’aide de l’adulte. Il commence à apprivoiser ses émotions en mettant en place des stratégies comportementales (crier, taper, serrer fort, demander l’aide de l’adulte).  

Le jeu

Il aime le jeu libre (manipuler des objets, construire, empiler, emboiter, faire rouler…), sauter, s’affirmer. 

La sélection de l’ergo 

Le Bilibo et des jeux de motricité fine

Bilibo : Le Bilibo est un jeu libre, dont la simplicité encourage l’imagination et la créativité de l’enfant en lui offrant d’infinies possibilités d’utilisations ! Tantôt toupie, pont, siège pour bouger et se balancer, luge, tambour… il stimule la motricité grâce à sa grande stabilité. L’enfant peut y prendre appui pour grimper, exercer son équilibre, découvrir ses capacités motrices et appréhender ainsi le monde à travers son corps. Il peut aussi servir de récipient que l’enfant adorera remplir et vider de différents matériaux : sable, eau, neige…

Atelier rythme et perles : Cet atelier apprend à l’enfant à décoder, à reproduire et à composer des rythmes à l’aide de perles. Les enfants peuvent reproduire les fiches à l’horizontale ou à la verticale : 2 sens de lecture et d’analyse du rythme.

Jeu à enficher Superpegs : Un jeu idéal pour les plus petites mains grâce aux grandes pièces faciles à manipuler. Deux choix s’offrent à vous : Soit suivre le modèle donné par les fiches fixables sur la base transparente, soit laisser libre court à votre imagination ! 

>> À lire aussi : « Le jeu libre… d’imaginer »

Mon enfant de 2 ans et demi à 3 ans

Il vit pleinement dans l’imaginaire, il transpose ses jeux dans la réalité (par exemple, se prend pour un dinosaure, une fée, etc.). Il raconte des histoires courtes et pose beaucoup de questions. Sa prise du crayon se modifie petit à petit pour passer d’une prise pleine main à une prise du bout des doigts. Au niveau moteur, il est capable de ralentir lorsqu’il court et d’alterner les pieds pour se pousser sur un jeu à roues. L’enfant cherche à être le plus autonome possible et veut participer aux tâches domestiques. 

Le jeu

Il aime tracer des ronds, des traits et colorier. L’enfant aime observer ce qui l’entoure, il est curieux. Il aime associer, compter, trier. 

La sélection de l’ergo 

Des jeux de langage

Compteurs muffins : Triez ces 60 petits compteurs (dim. 1,8 cm) selon leur couleur puis mettez-les dans un moule à l’aide de la pince. Ce jeu développe les notions de tri, de comptage et participe au développement de la motricité fine.

Animaux – Imagier Webber : 62 cartes organisées en paires identiques pour décrire, comparer et parler des animaux et de leur environnement naturel. Ce jeu stimule la curiosité et l’appétence à l’expression orale au travers d’activités ludiques variées : mémo, loto, classement, mimes et bruitages…

Figurines des animaux : Ces 11 figurines offrent une représentation fidèle et pleine de détails des animaux de la ferme. La proportionnalité des tailles y est respectée. Chacune des figurines tient droite pour éviter toute frustration dans le jeu. Permet d’aborder le vocabulaire animal à travers les multiples activités du guide pédagogique mais aussi en situation de jeu ouvert.

Puzzles émotions : On adore la diversité des personnes ainsi photographiées. Ces 10 puzzles représentent chacun un portrait photographique d’une expression faciale correspondant à une émotion. Plusieurs niveaux de difficulté : 4 puzzles de 3 pièces, 3 puzzles de 4 pièces, 3 puzzles de 6 pièces.

 >> À lire : « Quelles sont les compétences socles du langage ? »

Et au-delà de 3 ans ?

À partir de 3 ans, l’enfant développe de plus en plus son autonomie, il veut faire beaucoup de choses seul : s’habiller, se laver, se moucher… Sa motricité fine et globale s’améliore. Il est maintenant capable da manipuler les ciseaux et le crayon avec de plus en plus d’aisance. L’enfant commence à faire du tricycle puis du vélo. Il développe également ses capacités à comprendre et respecter une consigne, surtout pendant le jeu. 

 Le jeu

Il aime, dessiner, peindre, découper, coller, courir, sauter, grimper, jouer en groupe, inventer des jeux, jouer à des jeux de société (logique, casse-tête, coopération…). 

La sélection de l’ergo 


Je suis Amandine, ergothérapeute, diplômée de l’école d’Alençon en 2013. J’ai essentiellement travaillé en pédiatrie, d’abord en salariat dans des centres de rééducation (à L’hôpital Raymond Poincaré de Garches / EEAP L’Edelweiss à Mougins) puis en libéral. 

Je suis formée à l’intervention de l’ergothérapeute auprès d’enfants en situation de polyhandicap, au développement de l’enfant de 0 à 4 ans et à l’intervention de l’ergothérapeute auprès des enfants nés prématurément. Je suis également monitrice de portage et réalise actuellement un DIU sur les soins de développement. En plus de tout cela, je suis maman de 2 garçons : Logan 6 ans et Sasha 3 ans. 

 Page Instagram : @ergo_pediatrie / Site internet : ergo-pediatrie.fr

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.