Noël approche et certains parents (spéciale dédicace aux parisiens) s’angoissent déjà : comment vont-ils pouvoir caser de nouveaux jouets dans la chambre de Loulou ?! D’autres n’ont jamais voulu laisser leur fille jouer avec la Barbie mannequin offerte par tante Agathe, mais n’ont pas pour autant osé la donner ! Et puis tous ces jouets pas adaptés aux goûts ou aux besoins spécifiques de votre enfant, aux valeurs que vous voulez leur transmettre, valent-ils la peine d’occuper de la place dans vos placards ? Et s’ils restent là, où allez-vous mettre les jouets Hop’Toys formidablement adaptés et intelligents que votre enfant va recevoir cette année (merci le guide cadeau ! merci la carte cadeau !) ? Alors, zou, c’est parti, on trie, et avec les enfants, parce que c’est aussi l’activité parfaite pour leur transmettre de bonnes valeurs !

Enseigner la solidarité

Pour qu’un don soit vraiment un don, il faut qu’il nous coûte un peu. Vous avez probablement un endroit dans votre maison où sont rassemblés tous les petits jouets trouvés dans les œufs en chocolat ou encore dans le célèbre fast-food à burger. Bien qu’il soit acceptable de donner des petits jouets comme ceux-ci,  encouragez plutôt votre enfant à choisir des jouets plus significatifs et de meilleure qualité, dont il ne se sert plus. Il n’est pas toujours facile de se séparer d’un jouet qu’on a aimé, qui nous a apporté beaucoup de plaisir. Expliquez à votre enfant qu’en donnant ce jouet, il permettra à un autre enfant, une autre famille de vivre à son tour de bons moments d’échange et de complicité. Et que le plus important n’est pas le jouet en soi, mais ce qu’il vous aura permis de partager. Et ça, bien sûr, vous le garderez bien plus longtemps encore !

En incitant vos enfants à trier leurs jouets, vous leur apprenez que l’accumulation matérielle ne sert à rien. Un jouet n’a de valeur que s’il sert que s’il accompagne le développement de l’enfant. Apprendre à ses enfants à faire profiter de leurs jouets à d’autres enfants, plus jeunes ou moins favorisés, c’est leur permettre de ne pas donner plus d’importance qu’il ne faut aux choses matérielles.

N’hésitez pas à faire appel à la littérature de jeunesse et notamment au classique de notre enfance (pour les plus vieux d’entre nous ;-)) Michka. Le petit ours était bien malheureux auprès de la petite fille et il va jusqu’à faire le sacrifice de sa liberté pour vivre une nouvelle vie d’ours en peluche avec un petit garçon. Et, puis dites à Loulou de penser à Toy story ! « Sans don de jouets, pas de Toy story 3, ni 4, avoue que ça aurait été dommage mon chéri ! »

Impliquer les enfants

Une erreur que font souvent les parents consiste à sélectionner ou douce les jouets à donner lorsque les enfants ne sont pas à la maison. C’est problématique pour deux raisons : d’abord, votre enfant pourrait être contrarié, se sentir trahi, lorsqu’il découvrira qu’il manque des jouets dans sa chambre. Deuxièmement, vous manqueriez l’occasion parfaite d’enseigner à votre enfant, comme nous venons de le dire la générosité et l’altruisme.

Pour impliquer vos enfants dans le recyclage de leurs jouets, vous devrez donc bien sûr leur demander de participer pour les sélectionner. Mais vous pouvez aussi choisir ensemble l’association, la famille à qui les donner, la « cause » à soutenir à travers ce don… Plus vous rendrez vos enfants acteurs de ce don, plus vous pourrez valoriser leur altruisme, leur implication. Il faut qu’ils puissent en dégager quelque chose : une fierté, un enseignement. N’hésitez pas non plus à en parler aux parents de leurs copains : en leur permettant de donner à plusieurs, vous ferez de ce grand tri de pré-Noël une action militante, citoyenne, immédiatement plus motivante.

tri_jouet_noel

Sélectionner les jouets à recycler

Une fois les jouets sélectionnés, demandez à votre enfant de vérifier qu’ils fonctionnent, qu’ils ne sont pas cassés où qu’il ne leur manque pas des pièces. Un puzzle avec des pièces manquantes pourra s’avérer très frustrant et un jeu sans tous ses composants ne plus être utilisable.

Gardez les jouets qui ont une valeur surtout tout pour vous, pour votre famille, qui ont une histoire. Même si vos enfants ne jouent plus avec à l’heure actuelle, ils pourront souhaiter transmettre la poupée de porcelaine que vous teniez de votre grand-mère à leurs propres enfants plus tard.

tri_jouet_noel

Laver les peluches

Avant de donner des peluches, assurez-vous qu’elles soient bien lavées. Cela vous prendra qu’une heure ou deux et elles auront l’air de sortir tout droit d’une boutique ! N’hésitez pas à vérifier que ces peluches soient bien lavables en machine (et jusqu‘à quelle température), vérifiez celles qui ne peuvent pas être lavées (contenant des batteries, des éléments collés…). Vous pouvez utiliser un sac à linge en maille pour les nettoyer afin qu’elles conservent bien leur forme ! Lavez-les sur cycle doux, sans séchage au sèche-linge qui pourrait les abîmer.

tri_jouet_noel

Remplir une boîte ou un sac

Demandez à l’organisme auquel vous allez faire ce don s’ils préfèrent que vous mettiez les jouets dans un sac ou plutôt un carton. Certaines organisations caritatives ont des directives spécifiques pour l’emballage des dons. Vous pouvez regrouper les jouets par catégorie, cela rend le processus de tri plus facile.

tri_jouet_noel

Faire des dons pour tous !

Les organismes de bienfaisance ne sont pas les seuls endroits où vous pouvez faire don de vos jouets ! Vous pouvez également donner à une école, une crèche, un relais parents-enfants dans le quartier, une famille dans le besoin…

Donner les jouets dont votre enfant ne se sert plus, c’est non seulement récupérer une partie de vos placards (hé hé), mais c’est surtout une excellente occasion d’apprendre à son enfant à donner à ceux qui sont dans le besoin, à ne pas attacher plus de valeur qu’il n’en faut aux choses matérielles. 

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

2 Commentaires

  • Alisson dit :

    Pourriez vous me dire où j’en peux m’adresser pour un dons de jouets

  • Caroline dit :

    Bonjour Alisson,

    Renseignez-vous dans votre ville ou village, il y a généralement des initiatives d’associations qui permettent d’avoir des points de collecte : Emmaüs, la Croix Rouge Française, les Restos du Coeur, Le Secours Populaire… Il y a également des associations locales qui réalisent des collectes solidaires, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie pour les connaitre.

    Une belle semaine pleine de générosité,

    C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.