La kinésithérapie pédiatrique sinscrit dans une prise en charge précoce du nourrisson et de lenfant. En tant que parents, quand consulter un kinésithérapeute ? L’association Kipédal, l’association des kinésithérapeutes d’Alsace, présente les champs d’interventions de leur métier.

La kinésithérapie pédiatrique

La kinésithérapie pédiatrique sinscrit dans une prise en charge précoce du nourrisson et de lenfantElle s’adresse à de nombreuses pathologies, réparties dans plusieurs domaines : 

  • Neurologie : paralysie cérébrale, troubles épileptiques, spina bifida
  • Orthopédie : torticolis congénital, scoliose, pieds bots varus équin, malpositions des pieds, fractures, entorses, déformations crâniennes, luxation de hanche…  
  • Urologie : encoprésie, énurésie…
  • Respiratoire : asthme, bronchiolite, mucoviscidose
  • Retards ou troubles du développement neuromoteur : pathologies génétiques, pathologies métaboliques, trouble du spectre autistique, étiologie inconnue, accompagnement des prématurés…
  • ORL : trouble de l’oralité, trouble de la déglutition ou de la succion 

motricité libre bébé

>> À lire aussi : « Les activités de motricité dans les lieux d’accueil ».

Formation

La kinésithérapie pédiatrique correspond à un domaine de compétences étudié lors de la formation initiale du diplôme de masseur-kinésithérapeute. Iest cependant nécessaire de se former tout au long de la carrière, notamment par des diplômes universitaires ou des formations dispensées par des organismes spécialisés. 

Séances de kinésithérapie

Les séances de kinésithérapie sont individuelles, et pour la plupart uniquement effectuées sur prescription médicale. Elles sont prises en charge par lorganisme de sécurité sociale et remboursées par la mutuelle, selon les tarifs en vigueur, chez un kinésithérapeute conventionné. Certains soins peuvent aussi être majorés par un dépassement dhonoraires ou être effectués sans ordonnance. 

Un bilan diagnostic kinésithérapique initial est effectué avant toute prise en charge en présence des parents. Il permet de connaître lenfant et sa famille, d’établir un plan de prise en charge et définit la fréquence de suivi (une à plusieurs séances par semaine) en fonction des besoins de l’enfant. 

La kinésithérapie pédiatrique est un acteur majeur de la collaboration avec les hôpitaux, les médecins (pédiatres, neuropédiatres, médecins de rééducation fonctionnelle, chirurgiens orthopédistes, généralistes), les centres médico-sociaux : SESSAD, SSESD, CAMSP, IME ou les orthopédistes. 

infographie sur la motricité libre

>> À télécharger aussi : « La motricité libre en une infographie ».

Principe 

La kinésithérapie pédiatrique permet daccompagner lenfant dans la construction de sa motricité, dès les premières semaines de vie. Il est primordial daccompagner le développement sensori-moteur du bébé pour lui permettre une belle aisance corporelle. Le jeune enfant élabore sa motricité jusqu’à l’acquisition de la marche, à l’aide de différentes étapes, du plat dos jusqu’à la position debout. Il est important de respecter le rythme propre de chaque enfant et de proposer des stimulations en adéquation. Plusieurs facteursinterviennentdans la construction de ces étapes des expériences sensorimotrices répétées plusieurs fois par le bébé tout au long de son développement, des interactions avec ses proches, une maturation du cerveau, un environnement adapté et sécurisant 

Votre enfant rencontre des difficultés au cours de l’apprentissage de ces étapes ? N’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il vous orientera vers une prise en charge en kinésithérapie. 

Massage d'un bébé

>> À télécharger aussi : « Les bénéfices des massages pour les bébés ».

L’Association KiPédAl : Association des Kinésithérapeutes Pédiatriques dAlsace 

L’association Kipédal a pour objet de promouvoir la spécialité pédiatrique en masso-kinésithérapie aux professionnels médicaux, paramédicaux de ville, des structures hospitalières et médico-sociales ainsi qu’aux parents, principalement en Alsace. 

Elle a pour mission de créer du lien entre les professionnels (kinésithérapeutes exerçant en libéral et en salariat) et d’informer les autres professionnels autour de la petite enfance comme les pédiatres, les médecins, les puéricultrices, les ergothérapeutes, les ostéopathes, les psychomotriciens, les éducateurs de jeunes enfants et les professionnels de crèche, qui exercent en ville ou dans des structures hospitalières et médico-sociales, afin dapporter une cohérence dans les discours émis par les kinésithérapeutes pédiatriques. 

Kipédal facilitera également la prise en charge spécialisée grâce à la confection dun annuaire des kinésithérapeutes formés et d’adhérents à l’association via un site internet ou les réseaux sociaux. Il sera accessible pour les parents et les professionnels. Il permettra aux parents dapporter un accompagnement adapté à leur enfant et à leurs questionnements. 

L’association permettra également dinformer les professionnels et parents sur les dernières données scientifiques en organisant des temps dinformation entre les professionnels (table ronde sur un sujet, temps de rencontres, débats autour de cas cliniques), des formations en interne ainsi que des conférences parents-professionnels. Notre première session de formation sest déroulée en mars autour dune visioconférence gratuite. Nous souhaitons proposer aux adhérents plusieurs sessions de formation/conférence/débat par an.

Association Kipédal pour la kinésithérapie pédiatrique

 Retrouvez l’association sur Facebook

Des jouets pour développer la motricité libre avec bébé !

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.