L’approche sensorielle et les activités qui en découlent sont primordiales pour l’éveil des 0-3 ans. Que cela soit en crèche, en RAM ou à domicile pour les assistantes maternelles, tous les professionnels de la petite enfance redoublent d’imagination et d’idées. Leur objectif ? Proposer des activités qui vont éveiller tous les sens des enfants : vue, toucher, odorat, goût, ouïe, système proprioceptif (équilibre) et vestibulaire (place dans l’espace). Découvrez notre TOP 4 ci-dessous, puis l’avis d’une experte : Anne-Claude Rovera, directrice qualité du réseau de crèches Les petits chaperons rouges (LPCR).

1/ Les espaces moteurs

Les espaces moteurs sont ludiques et développent les capacités motrices des enfants ! Les capacités intellectuelles sont également sollicitées en donnant l’occasion aux enfants de réaliser une activité de manière autonome, enrichissant le goût pour l’effort et la concentration.

>> Plus d’informations en cliquant ici

approche sensorielle

2/ Les paniers de découvertes, d’inspiration Montessori

Le panier sensoriel sur la thématique du bois d’inspiration Montessori est un panier de découvertes qui permet aux tout-petits comme aux plus grands de toucher, de sentir et d’observer ! En bois, ces objets permettront à l’enfant de découvrir de multiples sensations : parfois doux, parfois un peu granuleux… Leurs odeurs et leurs sensations au toucher sont nombreuses !! Découvrez le panier contrasté noir & blanc, le panier « découverte du bois », le panier « découverte des sons », le panier « découverte du métal ».

paniers sensoriels

3/ Les pâtes et sables à modeler

Le modelage constitue une excellente activité de manipulation. Elle permet d’exercer sa motricité fine et de préparer les doigts à être plus agiles. On s’entraîne à malaxer, découper, rouler, tasser, aplatir, assembler avec une seule main ou les deux. Et il existe des pâtes et sables à modeler pour tous les goûts : légers, doux, cireux, granuleux, et même olfactifs !

>> Je découvre les pâtes et sables à modeler

pâte agglo-billes

Tess découvre la pâte agglo-billes

4/ Les espaces multisensoriels

Inspirés des salles Snoezelen, les espaces sensoriels reposent sur 3 activités distinctes : la détente, le bien-être et l’interactivité.  Ces espaces qui combinent la relaxation et la stimulation sensorielle séduisent de plus en plus les professionnels de la petite enfance. Autres effets bénéfiques, ces espaces permettent aussi aux enfants de réguler leurs émotions, par exemple en cas de frustrations, d’attente ou de séparations avec les parents… Aussi, ils permettent de réduire certains troubles du comportement (enfants avec troubles autistiques par exemple) et augmenter les interactions et les relations avec les adultes ou autres enfants.

>> Je crée un espace sensoriel

approche sensorielle

Salle multisensorielle à la Crèche Eureka à Montpellier, du réseau Les Petits Chaperons Rouges

Anne-Claude, l’approche sensorielle a une place très importante au sein des crèches, dont celles des LPCR. Comment l’appliquez-vous dans vos crèches ?

Les ateliers découvertes et propositions autour des sens ont toujours existé dans nos crèches et sont toujours très appréciés des enfants. Par exemple : loto des odeurs, découverte des saveurs, parcours sensoriels pied nus, livres à toucher, éveil musical…

Il faut d’ailleurs garder à l’esprit que l’enfant est d’abord un être sentant avant un être pensant !

Mais la découverte de l’approche Snoezelen et la création d’espaces Zen, multisensoriels qui s’en inspirent, a véritablement fait écho aux valeurs défendues dans notre projet éducatif. Ce qui nous a amenés à repenser la notion du « prendre soin » et à enrichir nos pratiques. Le succès du projet est qu’il a été pensé pour l’ensemble de nos établissements, et au bénéfice des enfants, des familles et des équipes… Il est donc partagé ! De plus, les propositions permettent d’accompagner chaque enfant, quel que soit son âge, son niveau de développement ou son mode de communication. Un bien bel outil à notre disposition pour soutenir notre politique inclusive.

Quelles sont les activités sensorielles qui remportent le plus de succès auprès des enfants ?

Il est difficile de répondre à cette question, tant nous observons au quotidien que l’enfant est curieux de partir à la découverte de ses sens… Nous proposons régulièrement des parcours sensoriels qui sont très prisés. Ils permettent d’allier le besoin moteur des jeunes enfants, leur vitalité découvreuse et l’expérimentation… Côté manipulation et motricité fine, les toutes nouvelles textures de pâtes à modeler ou de sables réservent de jolies surprises. Nous veillons, dans tous les cas, à créer des espaces sensoriels discriminants et restons vigilants pour éviter toute sur-stimulation. Dans nos espaces zen multisensoriels, les enfants sont fascinés par les objets lumineux qui proposent des stimulations visuelles douces et qui créent une ambiance magique :

  • Le ciel étoilé, transforme la pièce en cocon contenant et sécurisant
  • les fibres optiques permettent de toucher la lumière
  • l’indétrônable colonne à bulles attire aussi par son ronronnement et ses vibrations rassurantes
  • les veilleuses tortues ou étoiles qu’il a fallu dupliquer victimes de leur succès !
  • les peluches lestées ou autres balles sensorielles texturées ne sont pas en reste non plus, le sens du toucher étant prégnant chez le tout petit

L’approche Snoezelen en crèche est récente. Qu’apporte-t-elle en plus ?

L’enfant y est pensé dans sa globalité, comme un être sensoriel, émotionnel et relationnel. Il reste acteur de ses choix, de ses expérimentations et donc de ses apprentissages… Il est d’autant plus engagé dans son élan de découverte, qu’il est porté par une relation à l’autre stable, durable et bienveillante. L’approche Snoezelen permet à l’enfant d’expérimenter sa sensorialité, de se sécuriser, s’apaiser, de réduire ses tensions physiques et émotionnelles. Mais aussi d’avoir un temps de relation privilégié avec l’adulte hors du collectif.

Cet espace dédié, zen, propice à la relaxation devient donc essentiel dans la vie du groupe.

Les notions de bien-être et confort prennent donc place et sens, sous un nouveau jour où rêverie, imaginaire et calme sont une réelle source de plaisirs partagés. L’utilisation de ces espaces révèle aussi aux équipes un champ élargi des possibles pour accompagner, soutenir et valoriser l’enfant dans ses apprentissages, ses choix et son autonomie.


Pour aller plus loin :

Article publié le 20 avril 2017, mis à jour le 15 septembre 2020

  •  
  •  
  •  
  • 92

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.