Chaque nouvelle année marque un nouveau départ, l’instant parfait pour prendre de bonnes résolutions ! Et si, en 2019, on essayait de soutenir différemment notre père, mère, enfant, sœur, frère, cousin·e exceptionnel·le ? On vous propose ici trois pistes pour que cette année vous permette de partager avec cet être qui vous est cher, 365 jours de bonheur et de complicité.

Que vous habitiez en ville ou en zone rurale, il y a des tas de choses à découvrir et à vivre ensemble ! Ne soyez pas réticent, il existe aujourd’hui de nombreux outils qui permettent à une personne en situation de handicap de se sentir bien dans les endroits publics : le casque anti-bruit, les vêtements lestés, etc. De plus, de nombreuses activités sont dorénavant adaptées aux divers handicaps !
Ainsi, pourquoi ne pas essayer, en 2019, de se programmer une activité ludique à partager une fois par mois ? Vous trouverez des activités peu onéreuses pour tous les goûts, toutes les passions et toutes les envies dans cet article ! 

On sort !

ensemble

Allons à une représentation !

Le théâtre, l’opéra, les espaces culturels s’adaptent aux personnes porteuses de handicap. Au théâtre des audiodescriptions, des programmes en braille, en langue des signes, les accès pour les fauteuils, ainsi que les visites adaptées aux troubles du comportement ont vu le jour. Ils permettent aux petits et aux grands d’aller voir une pièce ou de découvrir l’envers du décor !
Des opéras proposent de réaliser des visites tactiles des lieux, des décors, des costumes, des rencontres avec les artistes, des ateliers musicaux, des observations de répétition et bien évidemment des représentations adaptées ! La découverte de cet univers permet d’enrichir l’imagination de mettre la culture à portée de tous.

 J’ai beaucoup aimé. J’ai plutôt eu l’habitude du classique, mais j’ai vraiment apprécié de découvrir de la danse contemporaine. On a même pu échanger avec mon mari sur le fait que les danseurs changeaient, raconte la spectatrice d’une représentation de danse au Théâtre national de la Danse (Paris), en audiodescription.

>> Découvrez près de chez vous les représentations culturelles adaptées sur le site Accès Culture !
>> Rencontrez l’équipe de l’association Accès Culture !

Découvrons la bibliothèque du quartier !

Ces lieux regorgent d’ouvrages, d’activités en tous genres qui permettent aux enfants, comme aux adultes, de se cultiver et de s’ouvrir au monde. Les bibliothèques détiennent de nombreux ouvrages adaptés : en gros caractères, en braille, en langue des signes, en audiodescription, qui permettent à tous de lire, d’écouter, de s’évader ! Puis, des animations telles que des projections de film (en audiodescription), des séances de contes (en langues des signes), permettent de passer un moment agréable adapté aux besoins de chacun. Enfin, la lecture est une activité à privilégier dans toutes les familles, elle permet de tisser des liens de complicité entre ses membres. Un temps de partage aux vertus éducatives : augmentation de la capacité d’attention, développement du vocabulaire et bien sûr de la créativité et de la mémoire.

>> A lire également : les bienfaits de la lecture pour les enfants

Allons au musée !

Il n’y a pas d’âge pour se cultiver et apprendre de nouvelles choses. Aujourd’hui, des moyens sont mis en place pour rendre les musées accessibles ; leur découverte ravira petits et grands ! Ces espaces sont une source d’enchantement ; de la découverte des animaux marins, aux préhistoriques, en passant par les monuments, jusqu’à la culture japonaise toutes ces découvertes combleront la soif d’apprendre et de vivre des expériences de votre proche ! Les différentes textures, couleurs, matières permettront de solliciter à la fois la vue, mais aussi la proprioception de l’individu. Une belle expérience d’apprentissage à vivre ensemble grâce aux visites contées, tactiles, au braille et aux gros caractères !
Enfin, si vous êtes plus accès sur les expositions d’art, sachez que de nombreuses salles d’expositions se sont adaptées aux besoins spécifiques (casques audio, braille, gros caractère, visite tactile, etc).

>> En savoir plus : une journée au musée.

Regardons un film au cinéma !

Vivez ensemble la magie du septième art. Des salles de cinéma ont été adaptées partout en France pour faire profiter de l’expérience du cinéma à tous. Ces salles comportent des aménagements : lumière s’éteignant doucement, son baissé, sous-titres, audiodescriptions. Elles permettent à chacun de se sentir en sécurité, de pouvoir se divertir l’espace de quelques heures devant des animations, des courts-métrages, des films… comme tout le monde.

Nous avons découvert Ciné-ma différence et nous sommes lancés il y a 6 mois avec Hugues, 16 ans. Ce n’était pas gagné, il avait peur du noir, du bruit, des films qu’il ne connait pas, ne reste pas assis trop longtemps…; c’est maintenant un adepte du cinéma. (Véronique maman de Hugues, Paris).

>> Consultez la carte des cinémas adaptés près de chez vous.

On partage des activités ! 

Faisons un peu de sport !

Le sport est un moyen de gagner en confiance en soi et de se sociabiliser ! La pratique d’un exercice physique est bénéfique pour le corps et l’esprit. Que votre proche soit très énergique ou plutôt calme, vous trouverez un sport qui lui correspondra. N’hésitez pas à lui en faire essayer plusieurs avant de choisir celui qu lui conviendra le mieux.

  • un sport solitaire : l’escalade, le cirque, la natation ou encore l’équitation ! Ces sports sont les plus pratiqués par les personnes atteintes d’autisme. Si votre proche exceptionnel·le est est plutôt porté·e sur les sensations fortes, optez pour une session ski, tir à l’arc ou encore un sport nautique ! Pour ceux qui aspirent au calme, on conseillera une activité de pleine conscience pour développer la motricité, le yoga !
  • les sports duels comme l’escrime, le judo, le karaté, la boxe…  Ils permettent de progresser en agilité et de développer la coordination.
  • les sports collectifs tels que le football, le rugby, le basket peuvent tous être réalisés dans des handiclub ! Ces sports valorisent la socialisation et le développement de la motricité. Si votre proche est plutôt créatif, proposez-lui une activité artistique pour développer la coordination, comme la danse ! Des clubs de danses ou encore des ateliers sont organisés toute l’année dans différentes villes pour les personnes porteuses de handicap. Cette discipline permet la socialisation et développe l’estime de soi.

Découvrez les structures sportives adaptées près de chez vous sur le site Handiguide, ou renseignez vous auprès de votre Mairie (site internet ou à l’Office de tourisme) !

>> Téléchargez gratuitement les cartes bien-être et relaxation !

Jouons de la musique !

La musique est un moyen d’expression qui doit être mis à la portée de tous. Il existe de très nombreuses manières de pratiquer la musique : des clubs, des ateliers de musicothérapie, des cours. Les mélodies, la rythmique, sont très appréciées par les personnes porteuses de handicap : elles rassurent et calment. Enfin, la musique stimule à la fois la motricité, la coordination mais aussi la valorisation de soi. Les instruments de musique sont si divers (à corde, à percussions, à vent), que chacun pourra en trouver un à son goût.
Enfin, selon des études neuroscientifiques, la musique met l’individu dans de meilleures  dispositions pour l’apprentissage (lecture, expression, mémoire) et la concentration.

>> Découvrez les bienfaits de la musique d’après les neurosciences

On savoure le bonheur d’être ensemble !

ensemble2

Massage, cuisine, jardinage, journée cocooning… tous ces petits moments passés ensemble sans distraction (pas de téléphone portable, aucun rendez-vous, juste vous) permettront de montrer à la personne qui est à vos côtés combien elle compte pour vous. Prenez le temps, une fois par semaine d’accorder à cette personne exceptionnelle un moment de détente rien qu’à vous. La personne appréciera que vous vous intéressiez à elle. Prenez le temps de la regarder, de l’écouter, de réaliser des activités qui lui font plaisir : cuisinez avec elle son gâteau préféré pour le goûter, réalisez un joli bouquet de fleurs pour habiller le meuble de l’entrée, proposez-lui une séance massage, coloriez un superbe dessin, jouer à construire un château ensemble ?
Ralentissez votre train-train quotidien, et prenez le temps d’apprécier les choses simples avec les gens que vous aimez !

>> A télécharger gratuitement 30 jours d’activités positives à faire en famille !

Créons une œuvre d’art !

La création artistique est une activité conviviale aux mille-et-une formes : peinture, dessin, sculpture, mosaïque, construction 3d, etc. Des matériaux adaptés existent selon l’âge et les besoins des personnes : ciseaux, crayons, pinceau boule, pinceaux ergonomiques… ce qui permet à tous de pouvoir créer. L’art permet à la fois de lier les personnes qui conçoivent ensemble une œuvre , mais aussi de libérer l’expression de chacune d’elles. Que vous réalisiez cette activité chez vous, dans un atelier ou dans un cours, c’est un bon moyen de laisser libre cours à l’imagination.
Les activités créatives sont bénéfiques pour le développement de la motricité fine, la gestion des émotions, l’agilité, la coordination œil-main et la sociabilisation ! Enfin, une fois l’œuvre réalisée, offerte ou exposée, c’est un sentiment de satisfaction et de reconnaissance !

On constate […] plus de spontanéité dans la communication : on assiste à de beaux moments d’échanges ! Les ateliers sont un espace de liberté pour les enfants handicapés. Ils se sentent libres de s’exprimer. Font des découvertes sensorielles, ils jouent avec les matières et les volumes, avec de la terre, du polystyrène, du carton. Ils font de la peinture aux doigts, des tampons… Parfois, ils réalisent également des fresques à plusieurs et apprennent à partager l’espace. Ils acceptent beaucoup plus facilement quand c’est pour une démarche artistique. (Priscilla Werba, orthophoniste et fondatrice d’un centre artistique pour enfants exceptionnels).

>> Découvrez des activités créatives !
>> En savoir plus sur l’art thérapie !

Cuisinons ensemble !

La cuisine est l’endroit parfait pour partager le plaisir d’être ensemble ! Tout le monde adore mettre la main à la pâte pour concocter un bon petit plat ou une succulente pâtisserie pour le goûter… Entre les différents goûts, senteurs et textures la cuisine est la caverne d’Ali Baba pour les petits comme pour les grands ! L’endroit parfait pour éveiller les sens ; on sent les différents aliments, on touche les multiples textures, on voit les diverses couleurs et formes… puis on développe le vocabulaire et on stimule la mémoire avec les noms d’aliments/ustensiles. Nous vous conseillons de favoriser les recettes visuelles sous formes de cartes et pictogrammes par exemple, pour donner les moyens à chacun de participer selon ses capacités. N’hésitez pas à donner des missions à votre binôme : veux-tu casser les deux œufs dans le bol jaune et mélanger la farine avec ? Cela permettra de valoriser la personne et de vous faire vivre un moment de complicité.

Enfin, si votre commis de cuisine souffre d’hyper-sensibilité, privilégiez des recettes simples avec peu d’ingrédients.

>> Télécharger gratuitement les quatre recette visuelles !

Conservons nos souvenirs !

Les souvenirs, sont les ellipses du temps, ils permettent de revenir à un instant précis : de partage, de joie, de bonheur, de découverte, etc. Initier une personne exceptionnelle à la création d’une boîte à souvenir, lui permettra de verbaliser sur ce qu’elle affectionne. Cette activité, vous permettra de percevoir ce que signifient ces souvenirs afin de mieux comprendre ses émotions, ses réactions. Pour cela, nous vous proposons de prendre une boîte à chaussures ou un objet contenant. Vous pouvez commencer par décorer ce support pour le rendre à son goût : peinture, collage, etc. Ensuite, remplissez-le ensemble avec des objets en tous genres que la personne affectionne beaucoup. Adoptez une attitude curieuse, demandez des informations sur ces objets, leur origine, ce qu’ils signifient, etc. Cette boîte permettra à la fois une verbalisation de la part de la personne, une stimulation de sa mémoire et de sa motricité fine.

Conclusion

Pour cette nouvelle année, laissez de côté vos a priori, votre stress, vos angoisses et valoriser l’échange, l’écoute de votre compagnon exceptionnel (ami·e, enfant, cousin·e…). Laissez-vous le champ des possibles ouvert, et cherchez à adapter les activités pour inclure les personnes qui vous sont chères à tous les plaisirs qu’offre la vie ! 

Laura est stagiaire assistante com' chez Hop'Toys ! Elle écrit des articles sur des sujets d'actualités liés à l'enfance et au handicap.

2 Commentaires

  • fleurdelin94 dit :

    Mon Julien fera ses 40 ans en 2019, toujours avec moi malgré 2 divorces il me soutient…
    Il aura fait du judo , du basket , du théâtre et j’en passe…Maintenant, il fait du tricotin géant et fait des snoods pour mes amis et aussi pour les personnes dans le besoin…Nous allons a des café-tricot et fait l »unanimité des mes amies,,,
    Voilà le bonheur de ma vie avec ses deux frères

  • Laura F. dit :

    Merci pour ce commentaire plein d’amour et de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.