L’acquisition de la continence représente un grand pas vers l’autonomie dans la vie des enfants. L’été, et plus généralement les périodes de vacances, sont des saisons idéales pour aider votre enfant à être continent. Même si aucun mode d’emploi miracle n’existe, découvrez ci-dessous quelques conseils :

Attendre que votre enfant soit prêt

La première chose à savoir c’est si votre enfant a les capacités de commander ses sphincters (les muscles qui maintiennent fermés les orifices de la vessie et de l’anus). Généralement, c’est aux alentours de deux ans que les enfants comprennent qu’il se passe quelque chose dans leur corps. Pour les enfants en situation de handicap, l’apprentissage de la propreté peut se révéler un véritable challenge (et prendre plus de temps) et pour d’autres cette acquisition ne pourra pas se faire. Enfin pour d’autres, la propreté passera par l’acquisition de l’auto-sondage par exemple.

Quelques astuces

Équipez-vous d’un pot et installez-le dans les toilettes ou la salle de bain en expliquant à quoi il sert. Expliquez aussi à votre enfant comment il peut exprimer ses envies : en paroles ou en gestes. Vous pouvez aussi l’habiller avec des vêtements qu’il pourra facilement enlever seul. L’été est donc une période propice !

Apprenez également à décrypter certains signes. Exemple : il se dandine, présentez-lui le pot. Une alternative est de présenter le pot à votre enfant à des heures fixes, le matin, avant/après la sieste, après chaque repas, etc.

Si votre enfant présente des troubles du spectre autistique, vous pouvez installer des séquences en pictogrammes pour qu’il comprenne chaque geste. Si la méthode ABA est utilisée avec votre enfant, des renforçateurs pourront être mis en place pour cet apprentissage. La gamme IDEO PICTO, système portatif de pictogrammes magnétiques prêt à utiliser, permet aussi de mettre en place facilement ces séquences.

Gabrielle - PEPI

La maman de Gabrielle a utilisé les cartes Pepi pour mettre en place la routine ci-dessus.

Encouragez-le !

N’hésitez pas à l’encourager et à le féliciter ! Votre enfant sera ainsi fier d’avoir réussi et plus enclin à recommencer. Surtout ne dramatisez pas et ne punissez pas votre enfant en cas d’accident. Le meilleur conseil que l’on puisse donner, dans tous les cas : ne pas lui mettre la pression. Il est primordial de respecter le rythme de chaque enfant et d’éviter tout blocage !

Pour aller plus loin  :

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.