Nous avons fait la connaissance de Charline Cachat, fondatrice du jeune réseau Wild Child, lors de sa participation aux Girafes Awards 2020. Un événement dont Hop’Toys est partenaire depuis plusieurs années. La nature, l’écoresponsabilité et la liberté sont les trois fondements socles de la pédagogie Wild Child. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir ce réseau où les apprentissages se font par la libre exploration.

Le réseau Wild Child

Notre rencontre

Wild Child a reçu le prix « coup de cœur du jury », lors de sa première participation aux Girafes Awards 2020, à travers son projet la « forêt sensorielle ». Quelle aubaine que ce projet ait permis à deux acteurs de la petite enfance de se rencontrer !  

Le projet de la forêt sensorielle est une véritable reconnexion à la nature en faveur du développement du jeune enfant selon plusieurs dimensions : affective, psychique, motrice, sociale, morale, cognitive et langagière.

La naissance de la démarche pédagogique de Wild Child

Bien plus qu’un projet dédié, c’est le cœur de Wild Child qui est représenté dans cette démarche.  

Wild Child est né de convictions profondes personnelles et professionnelles, s’appuyant du constat décrit notamment par Richard LOUV dans son livre « Last child in the woods » en 2005, de la présence nouvelle d’un syndrome de manque de nature (Nature deficit disorder*). En effet, les enfants, aux dépens de leur santé, passent de moins en moins de temps à jouer, explorer et être dans la nature sous toutes ses formes. Il est démontré que le développement physique et socio-émotionnel des enfants est stimulé par un contact direct et régulier avec la nature.  

Crèche Wild Child : l'apprentissage par la nature

Crédit photo : @elohlophoto

 >> À lire aussi : « Se reconnecter à la nature et à soi ? »

Se reconnecter à la nature

Les micro-crèches Wild Child ont été créées, avec ce désir de retour aux sources, de retour à l’essentiel, avec pour devise un proverbe suédois « Il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements ». Avec la nature comme socle pédagogique, les enfants évoluent essentiellement à l’extérieur et apprennent à travers leur environnement et les saisons.

Sensibiliser les professionnels de l’enfance

Une première micro-crèche a ouvert ses portes en Haute-Savoie (74) en avril 2019, d’autres ouvertures sont prévues courant 2021 (plusieurs retards engendrés par le COVID). Également, il est prévu, à partir de janvier 2021, des formations pour les professionnels de la petite enfance et de l’enfance sur leurs structures, en milieu rural et urbain, que ce soit en crèche, en maison d’enfants à caractère social, en école, etc. En sensibilisant et formant les professionnels de l’enfance à intégrer le jeu libre et sensoriel et à la qualité du contact direct et régulier avec la nature, nous avons pour objectif d’agir positivement sur l’accueil inclusif, la qualité des propositions pédagogiques en faveur du développement global de l’enfant (reconnecter les enfants à la nature) et le développement durable.  

Crèche Wild Child : l'apprentissage par la nature

Crédit photo : @elohlophoto

>> À lire aussi :  » Écoles, crèches, et si on les faisait dehors ? « 

La nature comme support d’apprentissage global

La nature est partout, que vous soyez en ville ou à la campagne, que vous soyez en maison ou en appartement, il suffit d’observer autour de vous et de pouvoir par le biais d’outils pédagogiques, la faire rentrer à l’intérieur de la maison et l’utiliser comme support d’apprentissage global.  

Être au plus près des besoins des enfants

Cette pédagogie permet d’être au plus près et à l’écoute des enfants, de leurs besoins et de leurs périodes sensibles afin de leur proposer des explorations qui ont un intérêt pour eux, à ce moment précis et non pas en fonction de leur âge. Cette pédagogie permet d’être d’autant plus inclusive. En effet, la libre circulation et exploration des espaces intérieurs et extérieurs ainsi que l’ensemble des modules moteurs recréant ce que nous pourrions trouver en forêt, permettent une prise de risque maîtrisée, nécessaire au développement de tous les enfants.

Crèche Wild Child : l'apprentissage par la nature

Crédit photo : @elohlophoto

>> À lire aussi : « Le jeu libre… d’imaginer ».

Un apprentissage collaboratif

Spontanément, les enfants vont explorer, essayer, grimper, tomber, observer, entre pleine conscience et liberté, autonomie et confiance (confiance en soi, estime de soi), en laissant du temps au temps. C’est un véritable apprentissage collaboratif qui se met naturellement en place entre les enfants. L’intégration dans le groupe est facilitée. Les enfants avec un handicap sont stimulés par l’environnement et le groupe de manière générale. Des progrès remarquables sont observés par les professionnels de la santé sur le long terme. 

Pour que les enfants comprennent le monde, laissez-les grimper aux arbres ! Louis Espinassous.

La libre exploration et le jeu libre

Les enfants évoluent en libre circulation intérieure/extérieure à travers le jeu libre. Des propositions d’explorations pédagogiques leur permettent de faire des apprentissages riches en lien avec les étapes de leurs développements. Le tout avec un maximum d’éléments naturels à notre portée. Pour accompagner nos découvertes, nous choisissons du matériel Hop’toys comme support pédagogique pouvant se décliner sous un panel d’utilisation diversifié  

Les outils Hop’Toys

Des outils pour la crèche Wild Child

 

Le chevalet Magic light : Ce chevalet Magic Light va illuminer tous vos dessins ! Vous pouvez créer un ressenti différent de votre œuvre d’art uniquement en modifiant l’éclairage du chevalet (16 coloris disponibles). Vous pouvez également utiliser les deux faces, afin que les enfants puissent créer de fabuleuses fresques en équipe.

Utilisation par les tout-petits de la Crèche pour des découvertes sensorielles, l’éveil au graphisme, le transvasement, l’éveil langagier, l’éveil couleurs et lumières selon la pédagogie REGGIO.

Les blocs à trésors transparents : Créez de jolies vitrines pour montrer des objets, des matériaux naturels et texturés, des éléments sonores, des figurines en les intégrant à l’intérieur de ces blocs en bois. À chaque nouvelle utilisation, variez le contenu en fonction de vos objectifs ou envies ! Ils encouragent la faculté d’observation et la curiosité.

Utilisation par les tout-petits de la Crèche pour la manipulation, l’observation, le langage dès le plus jeune âge notamment en y insérant des éléments naturels en fonction des saisons.  

Les balles miroirs : Ces 4 balles ont une surface miroir déformante. L’observation des objets placés à proximité – y compris leur propre visage en gros plan ! – fascinent les enfants. Vous pouvez manipuler ces sphères lisses et robustes facilement, car elles sont très légères.

Utilisation par les tout-petits de la Crèche pour l’observation de leur reflet, mais également de la nature qui peut s’y refléter.  

>> À lire aussi : « Reggio : l’importance de l’environnement »


Charline Cachat est la fondatrice du jeune réseau Wild ChildCharline Cachat est la fondatrice du jeune réseau Wild Child. Ce réseau est né de convictions profondes personnelles et professionnelles. Il s’appuie sur le constat décrit notamment par Richard LOUV dans son livre « Last child in the woods » en 2005. Il découle également de la présence nouvelle d’un Syndrome de manque de Nature (Nature deficit disorder*). En effet, les enfants, aux dépens de leur santé, passent de moins en moins de temps à jouer, explorer et être dans la nature sous toutes ses formes.

Vous trouverez plus d’informations sur le site internet : www.wildchild.fr 

Instagram : @crecheswildchild / Page Facebook : crèches Wild Child / LinkedIn : Wild Child


Article rédigé le 20 janvier 2021. Mis à jour le 23 mars 2021. 

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.