Le premier Noël de son enfant est toujours un moment très attendu… et toujours un peu stressant tant on voudrait que ce moment soit parfait. Lorsqu’on a un loulou exceptionnel, comment aborder cet événement pour qu’il soit bien sûr aussi féerique qu’il se doit, mais également adapté à ses besoins spécifique ? Découvrez ici nos conseils et nos outils pour rendre ce moment merveilleux.

Ce premier Noël vous l’imaginez depuis le troisième mois de grossesse : première photo avec le père Noël, premier repas en famille, cadeaux à gogo, etc. Aujourd’hui, à quelques jours de la fête, vous réalisez qu’il va sans doute falloir réaliser quelques concessions. Notamment faire la part des choses entre ce que vous aviez imaginé, rêvé pour vous et votre Loulou, et ses besoins. Ne parlons pas de compromis, mais plutôt d’alternatives, d’adaptations qui vous permettront de profiter d’autant mieux de toute la magie de ce premier Noël.

Les préparatifs

Preparation

Si vous voulez que son premier Noël soit aussi magique que dans les bons vieux films de Noël, alors il va falloir se préparer et préparer votre petit bout ! Tout d’abord, verbaliser quelques jours à l’avance que dans quelques jours ce sera un jour spécial : Noël, le jour où le père Noël apporte les cadeaux. N’hésitez pas à lui montrer des photographies du père Noël, mais plus encore des personnes qu’il va rencontrer ou revoir lors de ces fêtes. Cela permettra à votre enfant d’avoir un repère visuel et d’anticiper, ce qui bien sûr le rassurera. Des études sur la mémoire des bébés ont été réalisées par des neurologues qui prouvent qu’un bébé de 18 mois a une mémoire de 3 mois. Donc, comme toujours, on n’hésite pas à expliquer et réexpliquer ce qui va se passer.

Enfin, même si pour vous parents, Noël rime avec interminables repas, il y a peu de chances que Loulou goûte au plaisir de passer quatre heures à table. Que vous fêtiez Noël chez vous ou chez l’un de vos proches, prévoyez un petit espace refuge : une pièce calme où s’isoler avec Loulou, jouer en toute tranquillité, loin du bruit, des lumières vives, etc.
Préparer un petit kit pour cette pièce sensorielle : coussinsveilleuse apaisante, musique de fond, jouets UVdoudou… tout ce que votre enfant aime et qui le rassure. La lumière UV permet de véhiculer des couleurs contrastées, elle stimule la vision de votre petit Lou et l’apaise. Une fois ce kit réalisé et cette pièce préparée, vous pouvez commencer sereinement à préparer le réveillon de Noël.

>> Découvrez notre sélection Un coin calme pour Noël
>> A lire aussi : comment éviter le stress des vacances de Noël !

En attendant la nuit de Noël…

Qui dit Noël, dit marché de Noël : chocolat chaud, pain d’épices, sablés, chanons ! N’hésitez pas à faire découvrir cette ambiance à votre petit Lou ! Les lumières, les musiques, les mascottes, font naître une certaine excitation chez l’enfant, mais également du stress… Pour éviter toute crise, équipez votre Loulou selon ses besoins : s’il a des troubles sensoriels, optez pour des habits lestés (couverture, écharpe, doudou, etc), s’il a des troubles autistiques un fidget (mastication, balle, etc), s’il est hypersensible au bruit un casque anti-bruit. Avec cet équipement, il sera paré pour bien profiter de Noël ! Toutefois, nous vous suggérons de vous y rendre plutôt le matin, la foule y sera moins dense, votre Loulou se sentira plus en confiance.

L’après-midi du 24, on laisse Loulou faire une très très grosse sieste. Lorsqu’il se réveille, on opte pour des activités douces et calmes : séance massage avec une musique douce, découverte des formes avec des jeux d’encastrement, exploration de son nido.

>> Télécharger gratuitement le kit contraste pour votre petit bout ! 

Le repas de Noël

repasNoel

Le fameux repas de Noël, en petit comité ou en immense tablée, c’est l’heure de se rassembler autour d’excellents mets… mais aussi de réunir la famille ! Et quand il y a un petit nouveau dans celle-ci, il devient vite la star de la journée. Ses grand·e·s taties/tontons qu’il n’a vu·e·s qu’une fois, ses cousin·e·s, papi, mamie… tout le monde veut « en profiter ». Néanmoins, il est préférable de ne pas laisser Loulou passer de bras à bras, notamment parce qu’il va rapidement perdre ses repères et se fatiguer. Proposez plutôt aux membres de votre famille de l’admirer une fois qu’il est dans vos bras ou bien installé.
Cela peut cependant être le moment de laisser un visage moins familier que papa ou maman s’occuper de petit Lou. Si une personne se propose pour lui donner à manger ou le changer, restez à côté et laissez-la faire. Noël c’est le partage, et la joie d’être ensemble ! 

Enfin, n’oubliez pas que les besoins spécifiques de votre enfant sont plus importantes que les traditions familiales, surtout pour cette première fois. Les adultes devront donc éviter de projeter pas sur le tout petit leurs désirs d’adultes. A son âge, il a surtout besoin de ne pas être trop fatigué pour bien pouvoir en profiter. Vous pouvez donc très légitimement choisir de lui donner son repas à la même heure, de le coucher à la même heure, etc… afin de ne pas le déstabiliser et pour que ce moment soit un plaisir aussi pour lui !

>> Découvrez l’article spécial Noël : Que faire face aux remarques ?

Rencontre avec le père Noël

pere_Noel

Rencontre avec le fameux père Noël ou non ? Aucune vérité absolue ne peut être formulée, cela dépendra de votre petit Lou ! Tout au long de l’année, votre enfant a peut-être eu quelques occasions de croiser des mascottes (Halloween, parcs d’attraction, etc.) ; s’il a apprécié, alors foncez ! Si néanmoins, il n’a jamais vu de mascottes, réalisez un petit test sous forme de jeu, demandez à un membre de votre famille de se déguiser pour voir la réaction de Loulou. Enfin, montrez-lui que le déguisement s’enlève et qu’en dessous se cachait une personne qui l’aime afin de le rassurer. Si jamais, cela l’angoisse, n’insistez pas, il est dommage de mettre votre petit bout dans un état de stress pour un vieux barbu ! 😉

Les jouets pour solliciter tous les sens

Vous voulez faire plaisir à votre Loulou exceptionnel : offrez-lui des cadeaux qui solliciteront tous ses sens et seront parfaitement adaptés à son développement ! 

  • Solliciter sa vision

Jusqu’à ses 2 ans, l’acuité visuelle de votre petit bout ne lui permet de distinguer que des formes contrastées. Les illustrations géométriques aux couleurs primaires offrent donc les meilleurs stimuli à son besoin d’exploration. Découvrez ici notre sélection de beaux jouets contrastés pour une exploration visuelle adaptée au développement des tout-petits !

balles_livres_tapis_miroir

Balles noires et blanches XXL: manipulez chacune de ces balles noires et blanches pour déclencher un bruit. Vous entendez alors un froissement, un pouêt-pouêt ou des billes qui s’entrechoquent. Le fort contraste des motifs permet un meilleur repérage visuel, notamment pour les enfants ou adultes malvoyants.

Livre contrasté en tissu : il se déplie complètement pour révéler différents motifs géométriques contrastés et un petit miroir. Au verso, on découvre des illustrations plus complexes mais offrant toujours un fort contraste. Idéal en frise contre le mur pour un nido ou en tour de lit !

Tapis d’éveil contrasté : ce tapis favorise la perception pour les enfants en bas âge ou déficients visuels. Les bordures extérieures et le dos du tapis sont en velours très doux. Miroir incassable. Plusieurs rabats avec effet sonore de papier froissé. 

Grands miroirs mousse : ces miroirs incassables ont un cadre en mousse coloré et léger. Les grosses poignées permettent une préhension facile des deux mains. La grande surface miroitante permet de voir l’intégralité du visage. Encourage l’exploration de soi et peut s’utiliser lors d’exercices de motricité bucco-maxillaire.

 

  • Éveiller ses petites oreilles

Votre bébé développe son écoute au fil des mois. A 3 mois, son lobe temporal (permettant le développement de l’audition, du langage et des odeurs) devient plus actif. A 5 mois, votre petit-bout va trouver plus rapidement l’origine des sons. Puis, à 6 mois, il va commencer a réagir aux sons et aux mots. Ensuite, à partir de 10 mois, il va chercher à imiter les sons. Voici donc quelques idées cadeaux idéales pour accompagner ce développement.

Honey bunny : c’est plus qu’une simple veilleuse, ce petit lapin tout mignon, tendance et high tech peut chanter (des chansons d’Henri Dès) et raconter des histoires. Et lorsque vous voudrez découvrir et entendre de nouveaux contes et musiques, vous pourrez les ajouter ! La qualité du son est excellente, ses oreilles toutes douces s’illuminent et changent de couleur. 

Jeu musical multi-activités : ce jeu propose 3 activités différentes aux plus petits, leur permettant de déclencher des actions simples afin d’appréhender le lien de cause à effet. Un piano aux larges touches pour écouter 3 morceaux et 3 instruments de musique différents (piano, flûte et guitare). Un dôme rempli de petites billes qui s’illumine et tourne quand l’enfant appuie dessus… Magie assurée ! Des petites billes multicolores à faire tourner plus ou moins vite dans leur spirale pour développer ses gestes.

Baby drum : le Baby drum incitera votre tout-petit à explorer son univers musical ! Chaque cercle coloré émet un son différent et déclenche une animation lumineuse. Encouragez également Bébé à avancer à quatre pattes en faisant rouler le tambour ce qui déclenchera un spectacle son et lumière !

Orchestre symphonique : diriger un orchestre symphonique ? C’est désormais possible ! Avec ce jeu musical, devenir chef d’orchestre est à portée de main ! Placez les instruments sur le plateau central et observez les lumières féeriques au rythme du récital.

 

  • Développer ses besoins sensoriels :

Dès son septième mois votre petit bout entre dans une période de découvertes : exploration du monde, de son corps et des autres. Proposez-lui des jouets qui lui permettront de développer l’agilité de ses doigts, la souplesse de son poignet, la coordination œil-main, etc.

lutins_balles_balle_eau

Lutins de bois : ces petits lutins aux multiples couleurs deviendront de grands compagnons de jeu ! En bois, fabriqués à la main, ils laisseront s’exprimer l’imaginaire de votre enfant. Il pourra les utiliser comme personnage dans ses constructions, comme compteurs pour apprendre les couleurs et mille choses encore !

Premières balles tactiles6 petites balles colorées offrant chacune une surface tactile distincte : nervures, rainures, picots, cratères, creux, renflements… Pressez-les, elles émettent un léger sifflement. Légères et faciles à manipuler.

Balle tissu arc-en-ciel : elle est composée de quartiers de tissus colorés offrant chacun une stimulation sensorielle différente : bruit de froissement, billes qui s’agitent, pouêt-pouêt, diverses surfaces tactiles… Légère, elle se manipule très facilement.

Tapis à eau : ce tapis d’éveil se remplit d’eau et devient un mini matelas à eau ultra confortable. On s’amuse à essayer d’attraper les petits poissons qui flottent à l’intérieur. Quelle drôle de sensation ! En jouant, l’enfant exerce sa coordination œil-main. 

 

  • Faciliter la préhension

Le développement de la préhension évolue tout au long de la croissance de bébé. Vers 8 mois, votre petit Lou saisit les objets entre son pouce et ses quatre doigts. Puis, vers 10 mois, il commence à vraiment aimer manipuler les objets. Choisissez des jouets qui permettent à votre bébé de développer sa préhension : sa capacité à prendre en main des objets !

voiture_culbuto_encastrement

Voiture : cette voiture aux lignes arrondies est un excellent premier jouet. Sa grosse poignée encourage la manipulation et la découverte ainsi que les jeux d’imagination. Extrêmement solide, remarquablement maniable et ergonomique, c’est un indispensable !

Culbuto : poussez légèrement le culbuto pour qu’il se dandine sans jamais tomber. Ce jouet est indiqué pour les enfants n’ayant pas la maîtrise totale de leurs membres supérieurs.

Empilage tobble : très beau jeu d’empilage qui offre la possibilité de faire toutes sortes d’activités. Trier ces drôles d’œufs selon leur taille, les faire tournoyer comme des toupies et tester les lois de la gravité !

Toppanifarm : quel plaisir de manipuler ces jolies figurines et leurs drôles de maisons ! Tout en créant, les enfants se familiarisent avec des concepts spatiaux : dedans, au-dessus, à gauche… Ces cubes peuvent être utilisés en jeu libre, de classement, ou guidé.

 

Ce qu’il faut retenir :

  • Adaptez le premier Noël de votre enfant à ses besoins plutôt qu’aux traditions !
  • Prévoyez une pièce calme et rassurante pour Loulou.
  • Réalisez une balade plutôt le matin et une activité calme l’après-midi.
  • Testez son envie d’être présenté au père Noël en amont.
  • Optez pour des jeux adaptés adaptés à son rythme et son développement. 

Joyeux premier Noël à Loulou… et à vous !

 

Laura est stagiaire assistante com' chez Hop'Toys ! Elle écrit des articles sur des sujets d'actualités liés à l'enfance et au handicap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.